Dernière nuit à Twisted River (Last night in Twisted River) : John Irving

Cela faisait longtemps que je n’avais pas lu de John Irving et il est vraiment difficile de parler de ses romans tant ils sont foisonnants! C’est un vrai conteur qui arrive à mêler beaucoup de choses qui tombent toutes en place. Il fait des allers-retours dans le passé. On voit grandir ses personnages, ils évoluent, mûrissent et même certains meurent… Dans cette grande fresque qui s’étend sur 50 ans, se mêlent aussi des faits marquants de l’histoire du 20ème siècles aux États Unis.
 
Alors comment vous parler de cette (ces) histoire(s) sans en dire trop ni trop peu?
 
Tout commence à Twisted River, un sorte de village sommaire tournant autour d’une scierie au bord d’une rivière dans un environnement assez sauvage dans le New Hampshire en 1954. Dès le début du roman, on rencontre le cuisiner, Dominique Baciagalupo et son fils de 12 ans Daniel et leur ami Ketchum, une sorte d’homme des bois, rustique et dur mais plein de bon sens -que nous suivront jusqu’à leur mort. Mais en réalité, leur histoire commune a commencé bien avant.
 
Le père et le fils doivent quitter Twisted River précipitamment à la suite d’un accident et changer de vie -et même de nom- en allant tout d’abord à Boston car ils doivent fuir le shérif Carl, un homme violent et rancunier qui va les poursuivre une vie entière.
 
Il y a des personnages autour d’eux qui deviennent des amis, des amours, de la famille… Mais ils doivent toujours fuir… Ils traversent beaucoup de malheurs, ont du mal à s’attacher…
 
Daniel devient écrivain et ses romans reprennent des événements de sa vraie vie. « Dernière nuit à Twisted River » est donc rempli de bribes de romans dans le roman… à moins que « Dernière nuit à Twisted River » SOIT le roman dans le roman…
 
Il y est question de guerre du Vietnam, du 11 septembre, de politique américaine -une vision critique-, de cuisine (italienne et asiatique), de littérature et du processus d’écriture, d’amour et d’amitié, en particulier une amitié indéfectible avec le bûcheron Ketchum (un homme droit et fidèle, au langage fleuri (« Constipated Christ! », « Dont’ get your balls crossed! »… je serai curieuse de voir comment on était traduites ces expressions!) qui veillera sur ses amis jusqu’au bout… Je crois que c’est mon personnage préféré!) mais surtout une très belle relation entre un père et un fils.
 
Alors, je vais être honnête j’ai parfois trouvé des longueurs dans ce pavé de 650 pages et j’ai eu un peu de mal à me passionner pour le début, à Twisted River (peut-être parce que j’étais fatiguée) mais une fois que je suis rentrée dedans, je n’ai pas pu le lâcher. C’est dans l’ensemble un roman riche, puissant et très touchant.
 
J’imagine très bien un film à la Tarantino tiré de ce roman!

 avec  Vive les bêtises et Eve… Allons voir leurs avis!

 Roman de la catégorie « lieu »  pour le Petit Bac 2013

Un personnage principal auteur de romans, des romans dans le roman… alors je l’inscris dans J’inscris ce texte au Défi Livres de Argali  

14 commentaires sur « Dernière nuit à Twisted River (Last night in Twisted River) : John Irving »

  1. J’ai retrouvé moi aussi John Irving avec plaisir. La traduction fait 800 pages et pour les traductions cela donne « Immaculée constipation » et « Ne te mets pas les couilles à l’envers ». Il y a souvent aussi des choses qui ne valent pas plus qu’un pet de lapin des neiges ou des crottes de bison

    J'aime

    1. J’ai lu pas mal de John Irving et à chaque fois j’ai un peu peur de me lancer dans ses longues saga et à chaque fois je tombe sous le charme : c’est un vrai conteur, il sait nous emmener par-ci par-là!
      Posté par ennapapillon, jeudi 28 février 2013

      J'aime

    1. Alors s’il ne faut en lire qu’un je pense que c’est « Le monde selon Garp » un vieux roman mais mon préféré (et le premier que j’ai lu de lui et un que je relirai peut-être un jour) après, je te conseille aussi « La part de Dieu l’oeuvre du Diable » et je me souviens avoir aimé « Hotel New Hampshire » et j’ai parlé sur le blog de « Une prière pour Owen » https://ennalit.wordpress.com/2010/06/12/a-prayer-for-owen-meany-une-priere-pour-owen-de-john-irving/ Je peux aussi te dire que je n’ai pas aimé « Mariage poids moyen » et « que je n’ai pas réussi à lire « Liberté pour les ours » malgré plusieurs tentatives
      Posté par ennapapillon, jeudi 28 février 2013

      J'aime

    1. J’ai « Un enfant de la balle » dans ma PAL (en anglais…depuis pfff…longtemps!) j’ai aussi lu « a widow for one year » mais le titre français m’échappe et j’avoue que je ne m’en souviens plus vraiment
      Posté par ennapapillon, jeudi 28 février 2013

      J'aime

    1. je me souviens avoir beaucoup aimé aussi
      Posté par ennapapillon, jeudi 28 février 2013
      Coucou Enna, voici le lien de mon article http://unlivredansmonsac.wordpress.com/2013/02/28/john-irving-derniere-nuit-a-twisted-river/

      J’ai beaucoup aimé, particulièrement le personnage de Ketchum, c’est celui qui avait plus de sel pour moi. Et je n’imaginais pas les secrets que Dominic cachait à son fils. Je trouve qu’avec ce livre, Irving a su brillamment entremeler la petite et la grande histoire.
      Personnellement je trouve que Clint Eastwood serait plus approprié que Tarantino
      Posté par Eve, jeudi 28 février 2013

      Je file voir ton article! Je crois que Ketchum a marqué les esprits! Et maintenant que tu le dis, Eastwood serait aussi très bien pour un film (on pourrait avoir deux version très différente avec ce livre tellement riche
      Posté par ennapapillon, jeudi 28 février 2013

      J'aime

    1. Tu feras une piqure de rappel avant l’été ? je suis partante !
      Posté par SD49, jeudi 28 février 2013

      moi je me joindrai bien à vous car j’aimerai bien le relire! Noté!
      Posté par ennapapillon, jeudi 28 février 2013 |

      J'aime

  2. Comme toi, j’ai eu du mal au début ; et après c’était parti ! Vivement avril pour In one person, traduit par A moi seul, bien des personnages

    J'aime

    1. Il est fort ce John Irving!! J’ai encore « Un enfant de la balle » dans ma PAL et je pense que je lirai le dernier aussi
      Posté par ennapapillon, vendredi 08 mars 2013

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :