« Rituel d’écouture » sur Book d’Oreille

Book d’Oreille, c’est le « portail du livre sonore francophone » (cliquez sur le logo pour y faire un tour)

Vous pouvez découvrir une petite interview de moi ici (mais j’ai ajouté quelques info en commentaire parce qu’entre le jour où j’ai répondu aux questions et le jour où l’interview est sorti, j’ai évolué dans mon écoute de livres audio :

« Depuis que j’ai répondu à ces questions j’ai aussi découvert Elodie Huber qui lit aussi vraiment bien (j’ai écouté deux romans de Lisa Gardner lu par elle) et aussi Miséricorde très bien lu par Eric Herson-Macarel…et je suis en plein dans l’écoute de Rue des voleurs lu par Othmane Moumen, que j’apprécie beaucoup!
J’ai eu quelques déceptions avec d’autres lecteurs que je ne vais pas évoquer ici 😉
Et j’ai élargi mes expériences de lectrices : toujours en voiture et en courant mais aussi en repassant, en cuisinant, en faisant les courses au supermarché et… en essayant des vêtements dans un magasin 😉
Je fais un peu du « prosélytisme » livre audio auprès de mes collègues 😉 Bref je suis accro 😉 »

Vous pourrez aussi découvrir l’interview de Valérie qui a largement contribué à mon adiction aux livres audio avec son challenge 

« Quand souffle le vent du Nord » de Daniel Glattauer (lu par Jean-Marc Delhausse, Nathalie Hugo et Robert Guilmard)

Des échanges de mails commencent par hasard entre Emmi Rothner et Leo Leike et leurs mails s’enchaînent et une longue conversation commence entre eux. Leur relation s’intensifie, ils s’apprécient de plus en plus. Mais Emmi est mariée et elle est partagée entre l’envie de rencontrer Léo et celle de ne pas gâcher par une rencontre ces échanges qui lui plaisent tant.

De son côté, Léo est beaucoup plus sûr de lui, il pense qu’une rencontre ne pourrait mener à rien puisque Emmi dit être heureuse dans son mariage. Il ne veut même pas la voir pour garder en tête l’image qu’il s’en est faite.

Je ne sais pas si c’est la lecture à voix haute ou le texte mais le personnage d’Emmi m’a exaspérée : elle souffle le chaud et le froid, elle est caractérielle, jalouse, superficielle, parfois méprisante par des jugements à l’emporte pièce, parfois exhalée et surtout totalement contradictoire : elle exige certaines choses puis critique Léo quand il demande les mêmes choses d’elle… Elle se montre à la fois très seductrice par moment et aussi très froide à d’autres… Je n’ai pas aimé la manière dont l’actrice Nathalie Hugo a choisi d’interpréter Emmi, j’ai trouvé qu’elle lui donnait des colères ou du mépris que je ne suis pas persuadée que j’aurai lu moi-même dans le texte. C’était parfois un peu sur-joué et cela m’a gênée. 

Par contre, j’ai trouvé le personnage de Léo très sympathique et attirant, mais également droit et juste et surtout, constant dans sa perception de leur relation. Je me suis souvent demandée ce qu’il pouvait bien trouver à cette Emmi qui me paraissait si insupportable! De plus l’acteur Jean-Marc Delhausse était très bon et a très bien sur donner une épaisseur au personnage. 

Il y a un troisième lecteur, Robert Guilmard, que j’ai aussi apprécié mais je ne veux pas trop en dire sur le personnage qu’il incarne pour préserver le seul effet de surprise de l’histoire.

Je dois dire que j’ai été très déçue par la fin de l’histoire, ma réaction a été « Tout ça pour ça?! » et je me suis aussi dit « Et bien, je vois qu’il avait déjà prévu son 2ème tome! » Mais vu que j’ai aussi lu que  « La septième vague » repartait sur le même schéma, je n’ai pas du tout envie de le lire!

Bon … vous l’aurez compris, c’est un avis très mitigé pour moi, même si je pense que si je l’avais lu moi-même j’aurai peut-être plus apprécié…ou pas…

 

  Si vous voulez écouter un extrait cliquez sur le logo.                

 

 Roman de la catégorie « Phénomène Météorologique«   pour ma ligne « livres audio » du  

  Allemagne

Que faisions nous le 3/03 à 3h03 de l’après-midi?


 

Le 3/03 à 3 h 03 (de l’après-midi), nous avons été 6 à prendre une photo –au même moment– de ce que nous étions en train de faire  (sur une idée de Cstef du blog « Une Photo, une bidouille ».)

J’ai transmis ces photo à  LaBulle qui en a fait cette mosaïque! Merci! J’aime bien cet échange entre deux blogs, deux univers différents!

 

 

Personnellement, j’étais en train de corriger des évaluations orales et de rentrer des notes dans mon cahier de notes.

LaBulle était sur la route du retour des vacances au ski (et le hasard a voulu qu’elle prenne sa photo à l’entrée de mon département de naissance!)

Wakanda était en vacances en Colombie et avec le décalage horaire, elle pris sa photo à 9h03 avec sa petite soeur comme modèle, prête à aller à la piscine (il faut dire qu’il fait bien chaud là-bas 😉 

Mrs B était en train d’entrer dans l’office du tourisme de Samoëns, à la montagne.

Liliba était en train de mettre à jour ses challenges sur internet (avec un chouia de retard 😉

Saxaoul  était dans son jardin et profitait des pins landais sous un beau soleil et 20 °!

Merci à celles qui ont joué le jeu, c’était amusant de se dire qu’on pensait à la même chose au même moment!

Je vous propose un nouveau rendez-vous le (jeudi) 4/04 à 4h04 (de l’après-midi) … Pour certains d’entre nous, il va falloir ruser , car nous serons au travail (vive les téléphones portables qui font appareils photos). Je ferai un rappel 15 jours avant et la veille 😉

J’espère que nous serons nombreux à jouer!