« Rosa Candida » de Audur Ava Olafsottir

 

J’avais vraiment envie de lire ce roman qui avait été le coup de coeur de tant de lecteurs… Mais je dois commencer par dire que j’ai été totalement déçue de ma lecture : je me suis vraiment ennuyée, j’ai même fini en diagonale et heureusement qu’il n’y avait pas 100 pages de plus, car je crois que j’aurai abandonné…

Le personnage principal est un jeune de 22 ans qui m’a paru avoir 60 ans toute la première partie tellement tout ce qu’il fait semblait traîner en longueur et dans la 2ème partie quand il est dans une relation à deux, j’avais l’impression qu’il avait plutôt 16 ans tellement il me semblait inadapté… 

Bon, quelques mots sur l’histoire… (Quelle histoire?) Un jeune homme, islandais, qui a perdu sa mère dans un accident de voiture, et qui a eu une petite fille avec une jeune femme qu’il n’a vue qu’une fois. Il part dans un pays d’Europe pour remettre en état une roseraie ancienne dans un monastère (Mais où? Ça m’a beaucoup gêné de ne pas savoir où…) En route, il rencontre des gens mais cela n’entraîne rien, ce ne sont que des rencontres fugaces et superficielles…

Arrivé dans le village, il ne se passe rien, car … il n’y a rien à faire! Anna, la mère de sa fille vient passer un mois avec lui et sa fille pour écrire un mémoire. Ils apprennent à vivre ensemble, mais ne se parlent pas vraiment… Il se réveille, il fait la cuisine, il mange, il pense à sa mère morte, il parle au téléphone avec son vieux père qui radote, il parle de fleurs… (Baille…)

Ah et puis la petite fille… une vraie poupée…elle 9 mois, elle ne pleure jamais, mange sans rechigner, dort quand on la pose, marche et parle (et apprend  même des mots de latin…)… Pas très réaliste…

Bref… Je suis complètement passée à côté de ce roman car je n’ai pas compris de quoi il s’agissait, je n’ai pas été touchée par les personnages (à part peut-être par le moine qui apprend la vie grâce au cinéma, que j’ai trouvé amusant). En gros, j’ai trouvé le roman assez gnan-gnan (ça c’est de la critique littéraire, hein? 😉

En plus, je n’ai pas du tout aimé le style. Pendant toute ma lecture j’avais vraiment la sensation de lire une traduction (je ne sais pas si vous voyez ce que je veux dire?) Ça me paraissait un peu bancal et artificiel

Ce n’est que mon avis et si vous avez adoré ce roman, ne venez pas me jeter des pierres car je ne comprends vraiment pas pourquoi il a eu un tel succès 😉

 

 avec Mrs B… Allons voir son avis… Différent du mien! 

 Vive les bêtises  (Merci quand même 😉     

 Roman de la catégorie « Prénom »  pour le 

 4 = Islande

  Islande

La vérité sort de la bouche de Little Boy B

Little Boy B a 3 ans et 5 mois mais je continue le petit rendez-vous mensuel des petites phrases et bons mots involontaires de Bastien…

« Il faut pas dire des gros mots mais est-ce qu’on peut dire des moyens mots?« 

Il rentre dans la voiture à la sortie de l’école. J’ai acheté du pain :

« Mmmmh ça sent le pain ici!« 

 

 

Des voitures klaxonnent dans notre rue, juste à côté de nous. Il se tourne vers les voitures en criant : 

« Arrêtez de faire du bruit! Ça m’énerve!« 

Je râle  contre son père et  quand je reviens dans la pièce, il dit : 

« Bébé (= son bonhomme bleu) a eu peur parce qu’il croyait qu’il y avait un dragon mais je lui ait dit que c’était maman qui était fâchée avec papa!«  (Je peux vous assurer que je n’ai pas crié comme un dragon (ce jour-là)  et ça m’a beaucoup fait rire 😉

« Je vais chez le coiffeur, Bastien, et quand je vais revenir je vais être belle.

Mais, là, t’es déjà très belle! » 

« C’est parce que c’est les vacances que tu te couches plus tard.

Quand ça sera les plus vacances, y aura plus le droit!« 

Bastien a toujours eu des problèmes de transit alors même s’il adore les bananes, on n’en abuse pas et on encourage les légumes verts pour les fibres (je ne vous fait pas un dessin mais Bastien est assez au fait de ce qui est mieux pour faire caca 😉

« Et si je mangeais des haricots ET une banane, qu’est ce que t’en dirais?«  (…expression adaptée de « qu’est-ce que t’en dis? » 😉 )

Il choisit un livre pour que son père le lui lise :

« Encore, celui-là, on l’a déjà lu plein de fois…

Ben on a le DROIT de le lire encore!« 

A cause d’otites à répétition, sur les conseils de l’ORL, on a un nouveau rituel de  « mouchage de nez » : lavage avec pschitt et mouchoir 2 fois par jour même s’il n’aime pas trop ça. Il souffle dans le mouchoir et me dit A CHAQUE fois : 

« Beurk! Je veux pas voir ça!« 

Son âge de référence est devenu 9 ans (allez savoir pourquoi??)

« Quand j’aurai 9 ans, je pourrai faire …« 

« Quand j’aurai 9 ans,  je  serai comme un monsieur?« 

« « Entière » c’est quand c’est tout et « détière » c’est quand c’est la moitié.« 

 

« Elles sont pas contentes d’être là les fleurs on dirait! » (Oui, elles étaient un peu fanées!)

 

Il m’aide quand je fais la cuisine : je coupe et il met dans la casserole.

« Maman, ça me fait mal aux yeux les oignons!« 

« Quand je serai grand, je ferai la cuisine! »

Il joue à la pêche à la ligne avec sa grand-mère : 

« Arrête de gagner, parce que là, ça m’énerve!« 

On va chez des amis dans un lotissement.

« Là, c’est pas la maison de Claire. C’est peut-être la maison de sa voisine!« 

« Comment ça s’écrit un zéro?

-C’est un peu comme un rond.

Oui! Mais un rond plié!« 

Il s’amuse à écrire des lettres tout seul (sans modèle) et nous demande « Ça s’écrit comment… » . 

Il joue à la maîtresse, me demande de compter des points et  me dit : 

« C’est très bien ton travail j’écris « Très bien » (je lui dis que pour écrire « très bien » il faut écrire T et B)

 

 

« Il faut pas rouler vite parce que sinon, le radar il va arriver et tu vas donner des sous à la police!« 

 

Samedi, Bastien était à son premier goûter d’anniversaire avec ses deux copains d’école (il est aussi invité le 27 mars)… ah la la : il grandit vraiment!

 

Je vais vous demander plein de pensées positives car demain matin, Bastien se fait opérer. Rien de grave : on va lui mettre des « yoyos » dans les deux oreilles pour éviter les otites (il appelle ça des « grains de riz » parce que l’ORL lui a montré et ça ressemble un peu à ça :-). L’opération est bénigne et il ressortira l’après-midi même, mais les pensées positives sont pour moi parce que même si je sais tout ça, je sais aussi que je vais beaucoup stresser 😉