L’écume des jours : Boris Vian (lu par Arthur H)

J’avais lu « L’écume des jours » quand j’étais au lycée (j’ai même retrouvé mon exemplaire papier avec la date : juillet 1990 et si je ne me souvenais pas de grand chose, je me rappelais avoir beaucoup aimé à l’époque. J’ai beaucoup aimé découvrir Arthur H en concert alors vous vous doutez bien que j’ai tout de suite été attirée par ce livre audio!
 
Quel bonheur littéraire! Dans cette version audio, la voix grave et rauque, très dandy nonchalant d’Arthur H donne parfaitement vie à un univers complètement délirant, plein d’humour décalé, souvent surréaliste et une poésie subtile.
 
C’est une belle histoire d’amour, mais il y est aussi question de considérations sociales sur le monde du travail et de personnages qui mènent une vie de nantis déconnectés de la réalité qui doivent s’adapter quand les malheurs les accablent. C’est un roman extrêmement riche, drôle et émouvant et beau!
 
Les souris vivent en harmonie avec les habitants des appartement, il y a des inventions techniques extraordinaires, comme le « pianocktail » qui permet de créer des cocktails en jouant des airs de jazz au piano, le logement se réduit au fur et à mesure que la santé de l’héroïne diminue… Au travers d’un des personnages secondaires, on croise aussi un fan (dans le sens « fanatique ») de l’écrivain « Jean Sol Parte » (Ces passages évoquant l’alter ego imaginaire de Jean-Paul Sartre sont vraiment excellents!). 
 
Il faut vraiment lire ce roman l’esprit ouvert, prêt à se laisser emporter dans un univers décalé et loufoque. Boris Vian invente ici un univers, il joue avec les mots, avec les concepts, crée des descriptions de personnages ou de lieux. Personnellement, je l’ai écouté le sourire aux lèvres en allant au travail…  Il y a tant de trouvailles extraordinaires que je ne saurais les citer! C’est d’ailleurs mon seul regret : ne pas avoir pu noter tous les passages qui me marquaient à l’écoute (ce n’est pas recommandé en conduisant!)
 
Dans mon exemplaire papier, j’avais juste souligné ces deux phrases (que j’ai tout de suite reconnue à l’écoute…comme quoi la poésie et l’humour traversent les années!) : 
 
« Il était presque toujours de bonne humeur, le reste du temps, il dormait. »
 
« Le couloir de la cuisine était clair, vitré des deux côté, et un soleil brillait de chaque côté, car Colin aimait la lumière. Il y avait des robinets de laiton soigneusement astiqués, un peu partout. Les jeux des soleils sur les robinets produisaient des effets féériques. Les souris de la cuisine aimaient danser au son des chocs des rayons de soleil sur les robinets, et courraient après les petites boules que formaient les rayons en achevant de de se pulvériser sur le sol, comme des jets de mercure jaune. »
 
Pour la petite histoire, lorsque j’ai commencé à écouté « L’écume des jours », je me suis dit : « Ça me fait vraiment penser à l’univers des chansons de Vian… » Pour me dire presque immédiatement : « Ah mais oui, bien sûr!!! C’est de lui!!! » 😉 Alors si vous ne connaissez pas les chansons de Boris Vian chantées par Boris Vian, vous manquez vraiment quelque chose!! (Il est excellent!) Allez, je vais réparer ça :  

Merci aux éditons

Merci à 

Roman de la catégorie « Aliment »  pour ma ligne « livres audio » du  Petit Bac 2013  (en cuisine moléculaire, l’écume c’est la mousse qui s’est déposée après avoir battu un liquide)

J’inscris ce texte au Défi Livres de Argali  

Et enfin, je n’attends qu’une chose maintenant : aller voir la version de Michel Gondry au cinéma… qui à mon avis, est capable d’assez de poésie et de délire pour mettre en images cette histoire! Le hasard veut que je mette cet article en ligne le jour de la sortie du film 😉

18 commentaires sur « L’écume des jours : Boris Vian (lu par Arthur H) »

  1. Je n’ai jamais osé me lancer pour ce livre, étant moyennement touchée par tout ce qui est déjanté. La bande-annonce du film m’a bien plu pourtant… Peut-être un meilleur moyen pour moi d’aborder l’univers de Vian, ou alors l’écoute. A voir!

    J'aime

    1. C’est certainement le genre d’univers auquel on accroche complètement ou
      pas du tout Reste à savoir où tu te places : tu n’as plus qu’à essayer

      Posté par ennapapillon, mercredi 24 avril 2013

      J'aime

  2. Je garde un excellent souvenir de cette lecture au lycée. J’aimerais bien aller voir le film mais j’ai un peu peur qu’à mon retour dans un peu plus de 15 jours, il ne soit plus diffusé. J’attendrai sa sortie en DVD, tant pis !

    J'aime

    1. je peux toujours te prêter le livre audio si tu veux tenter une autre
      découverte
      Posté par ennapapillon, jeudi 25 avril 2013

      Ah, je ne dis pas non si tu le fais voyager !
      Posté par saxaoul, jeudi 25 avril 2013

      en fait, je crois que maintenant, je ne vais plus faire voyager
      systématiquement mais pour les copines intéressées : oui
      Posté par ennapapillon, jeudi 25 avril 2013 |

      Génial ! J’ai fait voyager aussi pendant un temps mais tu tombes toujours sur des gens qui monopolisent le livre pendant longtemps. Quand on connaît, c’est pas pareil en général !
      Posté par saxaoul, jeudi 25 avril 2013 |

      En fait, je n’ai pas eu trop de soucis jusqu’ici mais je crois que j’en ai
      perdu un par la poste (et je ne peux blâmer personne : c’est moi qui l’ai
      posté Alors du coup, je me dis que je vais maintenant limiter aux gens
      à qui moi je les propose Quand les livres seront rentrés au bercail, je
      fermerai la page « livres voyageurs »
      Posté par ennapapillon, jeudi 25 avril 2013

      J'aime

  3. Lu aussi dans ma jeunesse, de vagues souvenirs… J’ai voulu lire une version audio plus ancienne que la tienne avant de voir le film. Je n’ai pas eu le temps de finir cette lecture, sans doute par ce qu’elle ne me fascinait pas tant. Par contre, j’ai adoré le film

    Aimé par 1 personne

    1. Je pense que la lecture par Arthur H était vraiment un plus et du coup,
      j’ai aimé le film mais je crois que c’était un peu trop près de la lecture
      du roman alors j’ai trouvé qu’il manquait un petit quelque chose qu’il y
      avait dans les mots du livre : les tournures de phrases et la poésie. Mais
      je crois que Gondry a quand même fait un film très fidèle!
      Posté par ennapapillon, lundi 29 avril 2013

      J'aime

    1. Duris est très bien, Audrey Tautou …mouais… Mais je suis sortie en me
      disant à la fois que c’était réussi, fidèle au livre et en même
      temps déçue parce que le film ne rend pas la finesse de la langue, son
      inventivité! Mais peut-être que mon écoute par Arthur H était
      trop fraîche dans mon esprit!
      Posté par ennapapillon, mardi 30 avril 2013

      J'aime

  4. ah pardon j’avais oublié un instant que j’avais changé le nom de mon blog (enfin juste le nom qui apparaît sur le site, pas celui du nom de domaine) et donc mon pseudo^^. Désolé je ne recommencerais pas .

    J'aime

    1. Ne t’excuse pas moi même je suis devenue « ennapapillon » sur certains
      blogs alors que j’ai toujours été enna
      Posté par ennapapillon, lundi 06 mai 2013

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :