Prix Audiolib 2013

Vous avez peut-être remarqué que j’écoutais beaucoup de livres audio en ce moment… Ce n’est pas nouveau, j’aime beaucoup ce type de lecture mais il y a une raison pour laquelle ça s’est un peu intensifié ces derniers temps…
La raison c’est que je participe au Prix Audiolib 2013!!

 Je ne suis pas toute seule, nous sommes un certain nombre : il y en a même certains que vous connaissez sans doute 😉

Alors, de quoi s’agit-il? L’idée c’est de récompenser le meilleur Audiolib de l’année, tant par la qualité de sa lecture que de son texte
10 titres (parus entre novembre 2012 et avril 2013) ont été pré-sélectionnés par Audiolib et nous avons jusqu’à la fin mai pour les lire/écouter et faire notre classement personnel.
Voici les titres dans l’ordre de mes écoutes :
  • Rue des voleurs de Mathias Enard lu par Othmane Moumen
  • Le philosophe qui n’était pas sage de Laurent Gounelle lu par François Hatt (lu)
  • Certaines n’avaient jamais vu la mer de Julie Otsuka lu par Irène Jacob (lu)
  • Je vais passer pour un vieux con de Philippe  Delerm lu par Pierre Arditi (lu)
  • 14 de Jean Echenoz lu par l’auteur (lu)
  • La vérité sur l’affaire Harry Quebert de Joël Dicker lu par Thibault de Montalembert  (lu)
  • Cinquante nuances de Grey d’EL James lu par Séverine Cayron (abandonné au bout de 6h/16h)
  • Karoo de Steve Tesich lu par Thibault de Montalembert (en écoute)
  • Home de Toni Morrison lu par Anna Mouglalis
  • Hygiène de l’assassin d’Amélie Nothomb lu par Guila Clara Kessous
Et après?
Il restera 5 titres sur les 10 et ça sera à vous de jouer puisqu’à partir du 20 juin jusqu’au 15 août, vous pourrez venir voter pour vos titres préférés sur le site!
Et le 1er octobre le gagnant sera annoncé!
Alors, c’est un peu stressant de devoir écouter tant de livres en si peu de temps mais je fais de belles découvertes (et de moins bonnes… C’est le jeu ma pauvre Lucette… et vous me connaissez… je dis ce que je pense ;-). Vous pourrez trouver mes avis sur le blog à partir du mois de mai jusqu’au mois de juillet, vous les reconnaîtrez aux logos!
J’espère en tout cas que ce prix participera à mettre en avant la lecture audio qui est un support formidable grâce auquel j’ai l’impression de gagner du temps de lecture quand je conduis ou quand je cours par exemple (ou quand je fais le ménage, le repassage, la cuisine et les courses pour mon cas personnel!)
A bientôt!
 

Commentaires laissés sur canalblog à l’époque :
  • J’ai découvert cela lundi en recevant le newletter d’Audiolib… Je vais suivre vos lectures aux blogueuses que je connais… Cela fait pas mal de livres à lire en deux mois ! Tu ne lis plus que audio !
    Moi aussi, je fais mes courses en lisant « audio », arpenter le supermarché devient presque plaisant…

    Posté par aproposdelivresjeudi 25 avril 2013
  • je ne lis pas que audio mais je dois dire que j’écoute beaucoup plus qu’en
    temps normal : profitant de moments tranquilles à la maison pour mettre le
    casque (et je pense que je n’ai jamais autant fait la vaisselle qu’en ce
    moment  J’adore l’idée de ne plus perdre mon temps en écoutant un livre
    à un moment où je ne peux pas lire un livre papier!  A bientôt pour mes
    avis (il y en aura des très bon et des beaucoup moins 

    Posté par enna, jeudi 25 avril 2013
  • Bonne écoute !
    Avec moi, ça n’a pas fonctionné, l’écoute de CD…
    Bonne journée.

    Posté par Coccinellejeudi 25 avril 2013
  • Je pense que soit on accroche totalement au support soit ça ne passe pas.
    au départ, je n’écoutais qu’en voiture, puis en courant puis en faisant le
    repassage : je me suis trouvé petit à petit des moments qui me convenaient
     Posté par enna, jeudi 25 avril 2013
  • Je suis ravie de partager ce prix et nos impressions avec toi. Je pense finir Harry Québert demain, ensuite je ne sais pas encore car je ne suis pas aussi organisée que toi, je n’ai pas fait de liste de passage. Posté par val-m-les-livresjeudi 25 avril 2013
  • Moi aussi je suis vraiment contente de pouvoir en parler avec toi!L’ordre
    de passage a d’abord té lié au hasard : ceux que j’avais chez moi et que je
    n’avais pas encore lu en papier et puis, « 50 nuances de grey » pour avoir
    mon billet prêt pour le mois anglais et puis Karoo car c’est le dernier que
    je n’ai pas lu et les deux autres : comme je connais l’histoire, c’est
    moins grave si je n’ai pas le temps de les écouter jusqu’au bout (même si
    je le ferai à la finale)  Posté par enna, jeudi 25 avril 2013
  • ouah tu as déjà beaucoup écouté ! Vive le livre audio : faire du ménage, la route devient un plaisir J’ai essayé aussi en corrigeant des copies mais ça ne m’a pas convaincu…Posté par vive les bêtisesjeudi 25 avril 2013
  • certains sont très courts heureusement! Je ne peux écouter un livre que si
    je n’ai pas besoin de lire ou de me concentrer sur autre chose  Je me
    dis que j’y suis un peu pour quelque chose si tu t’es mis aux livres audio
     Posté par enna, jeudi 25 avril 2013
  • Je n’ai encore jamais testé la lecture audio en courant ou en faisant du roller. A priori, ça ne me tente pas plus que ça mais j’ai quand même envie d’essayer au moins une fois. Posté par saxaouljeudi 25 avril 2013
  • je repasserai sur de la musique pour faire du fractionné ou des courses
    mais pour le footing, c’est bien et j’ai vraiment l’impression de voler du
    temps de lecture  Posté par enna, jeudi 25 avril 2013 |
  • j’aime aussi beaucoup cette idée de « gain de temps » (dans le sens « + de lecture possible », et non pas « la lecture est une perte de temps »), mais j’ai du mal à m’imaginer lire en faisant la vaisselle, ou en courant… tu arrives à te concentrer suffisamment pour vraiment être dans l’histoire? Posté par lasardinejeudi 25 avril 2013
  • Je vois le gain de temps exactement comme toi : utiliser du temps durant
    lequel je ne peux pas lire un livre papier! Tant que je n’ai pas besoin de
    me concentrer sur autre chose, je peux écouter un livre audio  Posté par enna, jeudi 25 avril 2013
  • OK je comprends! c’est bien comme ça que je vois les choses 
    mais n’empêche, en courant par exemple, bon OK, pas besoin de se « concentrer » au sens propre du terme, mais arrives tu à être vraiment dans l’histoire, comme si tu lisais un livre papier confortablement installée? Posté par lasardinejeudi 25 avril 2013
  • en fait, non, ça ne me gêne pas du tout : j’ai même eu des coup de coeur
    pour des livres que j’ai en partie écouté en courant  Posté par enna, jeudi 25 avril 2013
  • il va falloir que je tente! tu me re donnes envie  Posté par lasardinevendredi 26 avril 2013
  • Hé hé  tu m’en vois ravie! J’aime tellement ce support! (en plus en
    général, j’arrive aussi à lire aussi un livre papier en parallèle  Posté par enna, vendredi 26 avril 2013
  • Olala, t’en as déjà lu beaucoup ! J’ai l’impression que je suis un peu à la traîne ^^ Posté par Knit Spiritvendredi 26 avril 2013
  • bienvenue ici! En fait, j’avais déjà écouté « rue des voleurs » et j’ai commencé par des courts et puis j’ai dévoré « La vérité sur l’affaire Harry Quebert » et comme j’étais en vacances j’ai pu l’écouter en dehors des horaire de voiture  mais je ne suis pas encore sure de pouvoir tout écouter en entier (cela dit, je n’aime pas du tout « 50 nuances de grey » alors je ne vais pas écouter les 16h, c’est sur  Posté par enna, samedi 27 avril 2013 |
  • rhooo!! et en plus tu rajoutes un argument de choc!
    si en plus j’arrive à lire papier en même temps c’est banco!!

    Posté par lasardinesamedi 27 avril 2013
  • Tu as vu comme je suis persuasive : audiolib et thélèmes devraient peut-être m’embaucher  franchement, comme j’ai du mal à écouter un livre audio assisse chez moi (et le soir j’ai trop peur de m’endormir sans savoir à quel moment du livre j’ai sombré) j’écoute « en mouvement » et je lis papier chez moi Posté par enna, samedi 27 avril 2013
  • je comprends et c’est effectivement comme ça aussi que je m’imagine le faire Posté par lasardinesamedi 27 avril 2013 |
  • Moi j’y trouve vraiment mon compte en tout cas  Posté par enna, samedi 27 avril 2013

Boule à zéro T1 Petit coeur chômeur : Ernst et Zidrou

Zita est une jeune fille de 13 ans, malade depuis des années, qui vit à l’hôpital au 6ème étage : celui des enfants blessés ou en longue maladie. Elle est surnommée « Boule à Zéro » à cause de son crâne chauve. Elle a un moral d’acier, beaucoup d’humour et de second degré sauf quand il s’agit de son âge (elle fait beaucoup plus jeune et on la prend souvent pour un garçon)

Et puis il y a aussi son cœur qui s’arrête aussi parfois sans raisons apparentes…

Dans ce premier tome, on fait sa connaissance ainsi que celle de ses amis : d’autres enfants malades mais aussi des personnes âgées d’un autre étage et le personnel soignant.

C’est amusant et même parfois émouvant.

Les dessins ne sont pas de ceux qui me plaisent particulièrement, il y a un petit côté « Titeuf » ou « Boule et Bill » mais je pense que ça plaira aux jeunes lecteurs. Mais c’est une lecture adaptée à tous les âges.

 BD de la catégorie « gros mots » pour le  Petit  Bac 2013

Roaarrr Challenge

Concours avec Boudu : gagnez un joli abécédaire personnalisé!

J’ai une copine graphiste qui fait de très jolies choses dont je vous ai déjà parlé ici

Ma copine, c’est Boudu  

En plus des faire-parts et des organisations de fêtes, elle a aussi lancé un très joli abécédaire personnalisable et surtout, un abécédaire « intelligent » puisqu’il a été développé avec l’aide d’une orthophoniste, et tient compte des sons : Boudu vous explique tout très bien ici! 

Regardez plutôt celui de Bastien : 

 

Je n’ai pas l’habitude d’organiser des concours mais on a eu une idée qui nous amusait…

On s’est dit qu’on pourrait vous faire gagner un abécédaire personnalisé : pour votre enfant (bébé ou plus grand), pour votre neveu ou nièce, votre petits-fils ou petite-fille, pour votre filleul ou filleule, pour votre voisin ou voisine… Bref, pour un enfant de votre connaissance : il suffira de donner son nom et une photo haute définition à Boudu si vous gagnez!

Si vous une adresse en France (pour des raisons de frais postaux) vous pouvez participer et pour cela il faut : 

1) aller sur la page facebook de Boudu et de cliquez « j’aime » (si vous avez un compte, of course … sinon vous pouvez toujours demander à quelqu’un de votre entourage de le faire pour vous 😉 Si vous n’avez pas de compte FB, vous pouvez relayer l’info sur twitter (dit la fille qui ne sait même pas comment marche twitter 😉 ou sur votre blog… Sinon, vous pouvez toujours envoyer un pigeon voyageur à vos amis 😉

2) aller sur la page des cartes du  site de Boudu et me dire dans les commentaires quel est votre faire-part préféré (ils ont tous un petit nom)

3) donner le titre d’un livre qui vous fait penser à votre enfance  (soit parce que vous l’avez lu à cette époque soit parce que les personnages vous font penser à vous enfant ou parce que ça se passe là où vous avez alliez en vacances en famille…) 

Bonus : Si vous partagez cet article ou si vous parlez du site de Boudu sur votre blog ou sur Facebook, dites le moi aussi dans les commentaires, vous aurez une chance de plus de gagner!

Le tirage au sort sera effectué le 6 mai (dernier délais pour jouer le 5 à minuit) par Bastien en personne avec la haute technologie du petit papier plié dans un chapeau…

Bonne chance! 

Les cinq sens du mois de mai

 

Depuis la première année du blog, je vous donne rendez-vous tous les 8 du mois… D’abord c’était avec les « Curiosités bloguesques », puis « Une année en couleur« ,  « Des titres et des textes » et enfin « Ce mois-ci, j’ai aimé, je n’ai pas aimé »… Voici le rendez-vous de cette 4ème année!

J’évoquerai les 5 sensL’ouïe, avec de la musique ou des voix, la vue avec une image, une photo ou une vidéo, l’odorat avec une odeur ou un parfum, le toucher avec un objet ou un ressenti physique et le goût avec un aliment ou une recette.

En tout cas, si vous aussi vous souhaitez évoquer vos 5 sens, n’hésitez pas à le faire dans les commentaires!

 : Découverte grâce à ma best 

Melissa Laveaux « Postman »

 

 :  Alors 2 images qui correspondent un peu à l’état d’esprit du moment… (comme les magazines nous le rappellent : le printemps arrive et il faut se mettre au régime… Je ne lis plus les magazines mais je sais bien qu’il faut que je me mette au régime 😉 Alors vu que j’étais fatiguée et stressée par mes histoires de voiture (voir en dessous) j’ai eu tendance à un peu penser comme ça : 

 (« Le bonheur ne s’achète pas mais les glaces, si et c’est un peu la même chose ») Du coup ensuite j’ai surtout pensé comme ça : (« N’oublie pas, tu es ce que tu manges. » « Il faut que je mange une personne mince »)


 :     L’objet du mois vous dit quelque chose?? Oui, je vous en avais parlé dans les 5 sens du mois de février… Ma vieille voiture de 210.000 Km… Et si j’en parle encore une fois c’est pour clore cette histoire qui m’a causé bien du soucis… La voiture est  tombée en panne le lendemain de la vente… Après avoir fait intervenir un expert (qui nous a surtout donné l’impression de venir confirmer ce qui avait été décidé à l’avance…) qui a décrété que c’était un vice caché. J’ai donc été obligée de racheter ma propre voiture et de la laisser au garage à 70km de chez moi pour faire faire un devis avant de décider si je faisais des travaux ou pas… Après un devis à 242 euros, le garage m’annonce des travaux à 1550 euros. Mais ils me rappellent le lendemain pour me proposer de me la racheter 500 euros… Je demande à réfléchir et je rappelle le lendemain pour proposer 1000 euros (en étant quitte du devis)… On a fini par se mettre d’accord sur 800 euros et on a bouclé l’histoire avant la fin des vacances… Je suis bien amère et dépitée… Je ne suis pas prête de revendre une voiture d’occasion…

:  Je travail dans un collège de campagne avec beaucoup d’espaces verts et j’ai su que le printemps était arrivé quand en passant dans le couloir j’ai senti l’odeur si caractéristique du retour des beaux jours qu’est le parfum de l’herbe fraîchement coupée! 

 

 :   (Cliquez sur la photo pour la recette) La période des apéros entre amis va recommencer et cette recette de petits financiers à la tapenade est un peu devenue « ma recette » pour impressionner dans les apéritifs parce que c’est original et qu’en général tout le monde aime… D’ailleurs, si je mets la recette sur le blog c’est à la demande générale de mes petits collègues à qui je l’ai fait goûter il y a peu de temps 😉 Mais rendons à Yza s ce qui est à Yza et encore une fois ma recette du jour vient du blog de ma copine Yza Foodista.

 

 

Et vous?

Une comète vous a parlé de ses 5 sens au mois d’octobre et au mois de novembre et au mois de décembre et au mois de janvier et au mois de février  et au mois de mars et au mois d’avril

Coccinelle vous a parlé de ses 5 sens au mois d’octobre et au mois de novembre et au mois de décembre et au mois de janvier et au mois de février et au mois de mars et au mois d’avril et au mois de mai 

Evalire vous a parlé de ses 5 sens au mois de novembre et au mois de décembre et au mois de janvier et au mois de février et au mois de mars et au mois d’avril et au mois de mai

Des lauriers pour Momo : Yaël Hassan

Momo est un gamin de cité qui est un très bon élève vivant avec sa mère et ses frères et sœurs. Son père est mort, son frère aîné a quitté la famille après leur avoir causé beaucoup de soucis.
 
Momo a une meilleure amie mais elle doit déménager et on lui propose au même moment d’intégrer un internat d’excellence -un collège qui permet à de bons élèves des quartiers difficiles d’évoluer dans de bonnes conditions.
 
Il aime énormément les livres, il adore les mots, et rêve de devenir écrivain -passion qui lui a été transmise par . Édouard son ancien instituteur aujourd’hui décédé à qui il se confie encore par le biais de son journal intime.
 
Momo est un gentil garçon, toujours sage, qui fait sa place à l’internat, où il arrive à gérer bien des conflits. Certaines personnes ayant lu ce roman l’on trouvé un peu dégoulinant de bons sentiments mais personnellement j’ai vraiment aimé ces histoires qui incluent des aspects positifs comme négatifs de la vie en banlieue. On y découvre une famille algérienne chaleureuse mais aussi le problème de l’islamisme, la banlieue, les problèmes familiaux, l’amitié et l’envie de réussir.
 
C’est le 3ème opus de l’histoire de Momo (mais c’est le premier que je lis)… Peut-être qu’il y avait encore assez de fraicheur pour moi dans ce roman mais apparemment, ceux qui ont lu les précédents, trouvaient que ça commençait à sentir le « filon »…

Lecture « Pré-sélection des Incorruptibles »  de la catégorie « aliment boisson » pour le Petit Bac 2013

Ma tata Thérèse : Fabrice Nicolino et Catherine Meurisse (illustrations)

Dans cet album, Fabrice Nicolino raconte ses souvenirs d’enfance auprès de sa (vraie) Tata Thérèse. C’est une femme hors du commun qui adore les animaux et vit entourée d’une vraie ménagerie.
 
C’est une succession d’histoires centrées sur un animal à chaque fois.
 
Je n’ai pas accroché du tout. Je n’ai pas trouvé cela très drôle mais plutôt répétitif et je me suis même plutôt ennuyée. Peut-être que c’est parce que les animaux m’indiffèrent un peu… Mais cela pourrait sans doute plaire aux lecteurs de 8-10 ans… Moi je suis passée à côté!

« Coeur de vampire » de Agnès Laroche

Lalie est issue d’une famille de vampire. Ils vivent entre eux mais au sein de la société des gens « normaux » puisqu’ils ont remplacé la consommation de sang par des gélules.

Elle est en pleine crise d’opposition à son milieu et elle ne veut pas passer ses vacances dans un camps d’ados vampires : elle veut des vacances « normales »! Elle finit chez une vieille tante dans la campagne et elle s’attend à s’ennuyer ferme. Mais c’était sans compter sur Théo, un jeune voisin vampire lui aussi qui passe aussi ses vacances dans le village avec qui elle s’entend très bien. Ensemble ils vont d’ailleurs se retrouver à mener une enquête pour débusquer des vampires malfaisants qui ne respectent pas les règles et boivent vraiment du sang.

J’ai trouvé ce roman plaisant, avec des aventures et des situations du quotidien. C’est une histoire extraordinaire avec malgré tout des situations dans les quels les jeunes lecteurs pourront s’identifier.

Pour des lecteurs de 10 à 13 ans.

 

                 Pré-sélection CM2-6ème pour  2013-2014

Ce roman est ma  lecture « partie du corps » de ma catégorie « Petit Bac Jeunesse » pour le  

« Premier chagrin » de Eva Kavian

Sophie a 14 ans, elle vit seule avec sa mère depuis que son père s’est remarié et vit en Suisse.

Elle répond à une annonce de baby-sitting pour gagner un peu d’argent de poche mais elle se retrouve dans une situation un peu particulière. Ce n’est pas une jeune maman qui lui répond mais une grand-mère qui a besoin d’aide pour s’occuper de ses petits enfants quand ils viendront en visite.

Au début, Sophie ne voit pas les petits-enfants de Mouche car ce dont elle a réellement besoin c’est de quelqu’un qui va l’aider à préparer ses derniers jours car la vieille dame est malade. Elle n’a qu’un souhait : revoir ses petits-enfants dans de bonnes conditions.

C’est une histoire très touchante. Sophie est confrontée à la vieillesse, à la maladie de Mouche mais elle grandit à son contact et gagne plus qu’elle ne l’avait imaginé : un sentiment d’appartenance à une famille et d’avoir vraiment rencontré une personne très intéressante.

J’ai eu des retours positifs d’élèves de 4ème ayant lu dans le cadre du club lecture!

                 

Lu dans le cadre du prix des  2012-2013, sélection 5ème – 4ème.

 

Ce roman est ma  lecture « sentiment » de ma catégorie « Petit Bac Jeunesse » pour le  

  Belgique

Daytripper, au jour le jour : Fabio Moon et Gabriel Ba

J’ai adoré cette BD que j’ai trouvée à la fois belle par ses dessins, et ses couleurs, magnifiques (par Dave Stewart) et très belle dans son contenu, avec une construction très intéressante et originale.
 
Composée en 10 chapitres, cette BD raconte une vie complète, par bribes et sans ordre chronologique, entre réalité et imagination.
 
Chaque chapitre correspond à un âge de la vie de Bras de Olivia Domingos, présenté tour à tour comme chroniqueur de nécrologie, étudiant, écrivain, fils, père, ami, amoureux, mari, enfant, adulte, jeune, vieux… C’est le patchwork d’une vie qui permet de voir le portrait complet d’un homme à travers toutes les étapes de son existence. C’est aussi une histoire de l’amour : filial, amical et amoureux.
 
Dans ce récit très bien écrit, on perçoit vraiment la fragilité de la vie, on a conscience de notre mortalité et qu’il faut savoir vivre les moments forts et aussi les moments simples qui se présentent à nous comme si aujourd’hui était le dernier jour de notre vie.
 
C’est la fragilité de l’homme mais aussi sa force qui sont montrées ici.
 
Une merveille!
 
Un petit tour sur le blog des auteurs.

 avec Sandrine , Canel et Valérie  : Allons voir leurs avis!

Merci à Price Minister  qui a fait découvrir plein de BD d’Angoulême aux blogueurs (cliquez sur le logo pour en savoir plus). Je donne 19/20 à cette BD.

Roaarrr Challenge

J’inscris ce texte au Défi Livres de Argali  

Weekend de blogueuses lectrices sportives et… bavardes !

Ce weekend a été sous le signe des blogueuses puisque je suis allée chez Sandrine avec Mrs B et nous y avons aussi vu Canel. C’étaient des retrouvailles plus qu’une rencontre puisqu’on s’étaient déjà rencontrées toutes les 4  lors de notre mémorable « traversée du Mont Saint Michel/Koh Lanta »!

Mrs B et moi étions parties de bonne heure samedi, dirigées par mon tout nouveau GPS… Mais on a quand même réussi à rater une sortie parce qu’on bavardait tellement et qu’on avait coupé la voix de la machine… Nous faisons d’ailleurs une demande officielle pour que la voix de mon GPS soit remplacée par celle de Pierre-François Garel! (Nous avons d’ailleurs rebaptisé la bête « Pierre-François » 😉

Arrivée à bon port, nous avons retrouvé Sandrine et rencontré Gégé et leurs chouettes grands enfants puis direction Angers pour déjeuner au milieu des livres en compagnie de Canel! Échange de cadeaux, bavardages, fous rires, papotages autour des blogs, de la lecture, de la famille, de tout de rien (et sans oublier de faire pipi à la lueur d’une bougie!). On n’est pas partie avant 15h de ce lieu chaleureux! 

Mrs B et Sandrine

Sandrine et moi (et mon nez rouge à force de me moucher… je suis un peu malade 😉

Canel, incognito 😉

Miam

Puis nous avons fait le tour d’Angers qui est une très belle ville… Même si l’expression« douceur angevine » n’était pas d’actualité… 😉

Canel qui préfère rester incognito joue la photographe 😉

Évidemment, pour se réchauffer on a fini dans un antre du livre et on a beaucoup parlé bouquins! J’ai été très raisonnable et je n’ai acheté que 2 livres pour Bastien 😉

La soirée s’est passée autour d’un bon apéro chez Sandrine (« bla bla bla »… Pauvre Gégé 😉 et un repas en famille avant une nuit un peu courte (à cause de mon satané rhume…)

Le lendemain, Mrs B, Sandrine et moi avons été sportives!

Car il faut dire qu’il n’y a pas que la lecture, les blogs et le bavardage qui nous lient toutes les trois… Pour la petite histoire, Mrs B et moi partageons beaucoup de choses dans la « vraie vie », notamment la course à pied. Nous avons souvent couru ensemble (même si je ne suis pas prête de la suivre dans ses trails de Wonder Woman ;-). Il y a un an, Sandrine et Mrs B se sont d’abord rencontrées par internet quand elles ont passé la totalité de mon marathon a me soutenir virtuellement en chattant sur Facebook! Sandrine s’est remise petit à petit à la course à pied l’année passée, motivée par mon expérience… Et nous parlions depuis un moment de courir ensemble pour notre changement de dizaine cette année (20 et 30 ans, si on vous demande 😉

L’occasion s’est présentée de cumuler weekend entre filles et course à pied et c’est comme ça qu’on s’est retrouvée à courir 10 km en 1h11 toutes les trois ce dimanche! C’était un grand plaisir de partager ça et encore plus un plaisir parce que c’était la première course de Sandrine!

Alors merci Sandrine de nous avoir invitées!

Merci à ta famille de nous avoir si bien accueillies!

Merci à L’Homme d’avoir gardé Bastien tout un weekend (se privant ainsi de courir, mais je crois qu’ils ont apprécié leur weekend entre hommes 😉 et surtout merci au mari de Sandrine qui a subi nos bavardage non stop 😉

J’ai adoré ce weekend et je suis prête à remettre ça 😉  

Avouez que les blogs ça mène à tout…même à de chouettes amitiés loin d’être virtuelles!

 

Et pour finir… Ma PAL a bien augmenté 😉

Des cadeaux : 

Des prêts :