Certaines n’avaient jamais vu la mer : Julie Otsuka (lu par Irène Jacob)

Julie Otsuka raconte l’histoire des femmes qui ont quitté le Japon pour aller se marier aux États-Unis avec de parfaits inconnus dont elles n’avaient vu que des photos et sur lesquels elles avaient fondé tous leurs espoirs.
On y découvre les vies de ces femmes avec leurs maris, leur travail -aux champs, en service ou dans le commerce-, leurs relations avec les américains -leurs employeurs, leurs clients-, leurs enfants qui « s’américanisent » très vite et surtout la façon dont elles (et leurs familles) ont été traitées au moment de la deuxième guerre mondiale quand le Japon est devenu l’ennemi.
Au niveau du style, l’auteur a choisi de parler à la deuxième personne du pluriel, de mettre toutes ces femmes si différentes dans un « nous » collectif, universel, malgré des vies parfois opposées. Elle joue aussi sur l’énumération des situations différentes ce qui crée une sorte de forme poétique, un rythme chantant et accentue encore l’idée d’universalité.
J’ai beaucoup aimé ce roman, très rythmé et mélodique, qui raconte une page de l’histoire de l’immigration aux États-Unis, le choc des cultures et la peur qui a fait ressortir le pire chez certains américains. Mais aussi de façon plus générale, c’est aussi une sorte de catalogue des relations entre des hommes et des femmes. C’est une sorte de portait géant de femmes qui cherchent à s’en sortir.
La lecture par Irène Jacob est très réussie car elle rend bien l’esprit du roman. (La seule chose que je lui reprocherais c’est de prendre un accent anglais pour certains personnages…heureusement ces passages sont rares).Une belle découverte!
Prix Audiolib 2013
              Roman de la catégorie « lieu »  pour ma ligne « livres audio » du Petit Bac 2013
Commentaires laissés à l’époque sur canalblog :

Je partage entièrement ton enthousiasme. Ce livre audio a tout pour plaire ! Je n’ai pas remarqué l’accent anglais.

Posté par sylire, vendredi 10 mai 2013
 
Je suis vraiment ravie de l’avoir découvert d’autant que j’avais lu des avis mitigés et je suis contente d’avoir eu l’occasion de me faire ma propre opinion très positive
Posté par ennapapillon, vendredi 10 mai 2013
 
Mon prochain livre audio, j’ai hâte ! t ça me fait penser que j’ai trois chroniques en retard, ahem. ^^
Posté par leiloona, vendredi 10 mai 2013
 
J’ai vraiment aimé en particulier parce que j’ai trouvé que la lecture à voix haute apportait vraiment un plus au style. Bonne écoute!
Posté par ennapapillon, vendredi 10 mai 2013
 
Moi non plus, je n’ai pas été gênée par l’accent anglais. C’est vraiment un livre audio à recommander.
Posté par val-m-les-livres, vendredi 10 mai 2013
 
Oh, l’accent anglais a du être utilisé 2 ou 3 fois, mais j’ai trouvé ça un peu dommage car ce n’était pas nécessaire et surtout le reste de la lecture de Irène Jacob était tellement réussie! J’ai vraiment fait une belle découverte et je ne suis pas sure que j’aurai autant aimé en livre « papier »
Posté par ennapapillon, vendredi 10 mai 2013
 
C’est un livre que j’ai remarqué( pas en audio) à la bibliothèque et qui sera certainement dans mes prochains emprunts ce que ton avis confirme
Posté par evalire, vendredi 10 mai 2013
 
J’ai trouvé que c’était un roman vraiment riche, plein d’humanité qui parle de toutes les vies de toutes les femmes : une belle lecture!
Posté par ennapapillon, vendredi 10 mai 2013
 
Je vais voir les deux, auteur et lectrice bientôt, fin mai à Rouen. Je me régale à l’avance.
Posté par aifelle1, vendredi 10 mai 2013
 
Oh chouette…tu raconteras, dis?! ça m’intéresse! C’est à quelle occasion?
Posté par ennapapillon, vendredi 10 mai 2013
 
Un festival autour de la lecture en Haute Normandie « Terres de Paroles », le programme est riche, j’ai fait un billet récemment sur mon blog (désolée, je ne peux pas faire le lien, je suis à la bibliothèque et ça ne fonctionne pas, j’entame mon quatrième mois sans ordi, je craque )
Posté par aifelle1, samedi 11 mai 2013
 
Intéressant! je vais aller voir ça chez toi Je rate beaucoup de billets je n’ai le temps de rien
Posté par ennapapillon, dimanche 12 mai 2013
 
après plusieurs billets lus, j’hésite toujours… j’y viendrai surement, mais je n’en fais pas une priorité pour le moment…
Posté par lasardine, samedi 11 mai 2013
 
Je n’étais pas tentée et puis l’arrivée inopinée d’un audiolib me l’a fait découvrir : je suis ravie de cette lecture!
Posté par ennapapillon, dimanche 12 mai 2013
 
Je suis restée mi-figue mi-raisin avec ce roman.
Posté par Melusine1701, dimanche 12 mai 2013
 
Tu n’étais pas la seule et c’est pour ça que ce n’étais pas un livre qui me tentait vraiment mais j’ai été d’autant plus agréablement surprise car le format audio lui va vraiment bien!
Posté par ennapapillon, dimanche 12 mai 2013
 
Je l’ai lu en version papier et ej n’ai pas vraiment accroché. J’ai trouvé l’histoire de ces femmes intéressante mais l’utilisation du nous et la mutltiplicité des personnages ont fait que je suis passée à côté.
Posté par saxaoul, lundi 13 mai 2013
 
Je pense que la version audio est vraiment un atout pour ce roman car les accumulations, les répétitions et les nombreux personnages prennent un côté presque chantant qui ne droit pas transparaître dans le texte écrit. Une belle découverte que je n’aurai peut-être pas autant aimé sans le format audio!
Posté par ennapapillon, lundi 13 mai 2013
 
J’ai beaucoup aimé aussi ce livre que j’ai écouté… je prévois même de le lire pour voir si le plaisir est le même
Posté par Bealapoizon, vendredi 17 mai 2013
 
Bienvenue ici! Cette aventure audiolib m’aura fait découvrir des livres qui ne me tentaient pas forcément et qui ont été des belles découvertes : celui-là en fait partie! J’ai hâte de découvrir ton classement!
Posté par ennapapillon, vendredi 17 mai 2013
 
Je viens de le lire. Adoré le début, et puis après j’ai trouvé que c’était trop répétitif…
Posté par liliba, lundi 20 mai 2013
 
je pense que beaucoup de gens ont pensé ça et c’est ce qui me faisait peur mais en audio, ces répétitions deviennent un rythme et ça passe beaucoup mieux si j’en crois les lectrices qui ont lu les deux supports.
Posté par ennapapillon, lundi 20 mai 2013
 
Je suis de plus en plus persuadée que l’audio met en valeur de nombreux textes ! EN ce moment, je me régale avec La maison d’à côté !
Posté par liliba, lundi 20 mai 2013
 
Je pense qu’un bon lecteur qui correspond bien au texte et qui le lit bien peut transcender un texte! Elodie Huber est très bien je trouve
Posté par ennapapillon, mardi 21 mai 201
 
ah oui, j’adore ! sa voix toute douce correspond parfaitement avec tous les secrets tus de cette drôle de famille…
Posté par liliba, mardi 21 mai 2013
 
j’ai aussi écouté « derniers adieux » de Lisa Gardner lu par Elodie Huber : elle est vraiment bien!
Posté par ennapapillon, mardi 21 mai 2013
 
Tu les achètes, tous ces CD, ou bien tu les prends à ta bibli ?
Posté par liliba, mardi 21 mai 2013
 
j’en ai emprunté quelques uns à des copines( derniers adieux est à Mrs B) ou à la médiathèques et sinon ce sont des partenariats.
Posté par ennapapillon, mardi 21 mai 2013
 
🙂
Posté par liliba, mardi 21 mai 2013
 
Je l’ai fini avant hier soir (lu) et j’ai beaucoup beaucoup aimé. Alors que d’habitude je m’arrête assez peu sur le style d’un roman (sauf si c’est écrit avec les pieds, mais c’est autre chose), j’ai aimé le style choral au sens plein du terme. C’est très émouvant. En prime, je l’ai lu juste après le journal d’Hélène Berr alors du coup ça a raisonné d’autant plus sur l’ignominie des hommes. Super bouquin.
Posté par BouDu, jeudi 23 mai 2013
 
J’y ai trouvé une musique et j’ai beaucoup aimé le côté « universel » du propos. Très émouvant, oui!
Posté par ennapapillon, vendredi 24 mai 2013
 
Finalement je n’ai pas vraiment aimé .. :/
Posté par leiloona, dimanche 26 mai 2013
 
Comme quoi, on perçoit tous les livres différemment (nos
avis diffèrent aussi sur la lecture de Home
Posté par ennapapillon, dimanche 26 mai 2013