Des titres et un texte! Rendez-vous du mois de juin

 

Voici le rendez-vous mensuel : il s’agit écrire un texte en intégrant tous les titres des livres chroniqués sur mon blog le mois précédant (ou le votre si vous souhaitez jouer avec moi). L’idée vient de Gwenaëlle qui a plein de jeux d’écriture à vous proposer!

Ce mois-ci, en l’honneur du mois anglais, je me suis donner une contrainte en plus : situer mon récit en Angleterre!  A noter : tous les noms de lieux cités dans ce texte existent bel et bien (même si je n’y suis pas forcément  allée!)

Voici ma liste de titres :

Premier chagrin

Le bébé tombé du train

Le philosophe qui n’était pas sage

Certaines n’avaient jamais vu la mer

Je vais passer pour un vieux con

14

Meurtre dans un jardin indien

Tout autour des Halles quand finissait la nuit

Le fantôme de Sarah Fisher

Elisa

Les pendules

Médor le maxichien

 

 

Et voici mon texte  :

« Elisa était impatiente d’arriver à Londres. C’était un voyage organisé par ses amies pour lui faire oublier son premier chagrin d’amour. Elle était tombée amoureuse de son prof de philo… C’était l’histoire classique de la petite étudiante qui tombe sous le charme de l’homme mûr jusqu’à ce qu’elle réalise que le philosophe qui n’était pas sage sortait aussi avec d’autres étudiantes toutes aussi naïves… Elle s’était sentie comme le bébé tombé du train : elle n’avait rien vu venir et elle se trouvait complètement vulnérable…

Heureusement, ses copines étaient là! Elle appelait le fameux prof « Le vieux beau » ou « le Chien » (ou même « Médor le maxichien« ) pour qu’Elisa ne pense plus à lui en bien! Et surtout elles avaient réservé le ferry et le bed and breakfast à Londres. Certaines n’avaient jamais vu la mer et d’autres savaient déjà qu’elles seraient certainement malades pendant la traversée mais elles voulaient qu’Elisa soit à nouveau joyeuse. Ses parents aussi étaient contents de la voir sourire en prévision de ce voyage même si son père avait un peu de mal à laisser partir sa fille. « Je vais passer pour un vieux con, lui avait-il dit au moment du départ, mais fais très attention à toi dans ce pays où on parle pas français et on roule même pas du bon côté de la route! »

Arrivée devant le 141 Drury Lane*, la maison victorienne où elles allaient loger pour le weekend, elles étaient surexcitées! Elles avaient choisi cette adresse car elle était à deux pas de Covent Garden*. Elles avaient commencé par manger un fish and chips au « Rock and Sole Plaice »* puis bu des pintes et des gins tonics au « Lamb and Flag »* avant de se lancer dans un shopping effréné dans les petites boutiques et sur les stands du marché couvert de Covent Garden. Le soir, elles avaient réussi à avoir des places à prix réduits pour « Le fantôme de Sarah Fisher » qui passait au Royal Opera House*.

Elles ont fini la soirée en marchant dans les rues de Londres, bras dessus bras dessous, se racontant des histoires drôles ou tristes, des faits divers locaux ou exotiques, comme celui du meurtre dans un jardin indien… Elles évoquaient d’ailleurs l’envie d’aller en Inde…ou en Australie…en tout cas, elles se sentaient libres et insouciantes. Elisa se sentait tellement chanceuse d’être si bien entourée… Et quand tout autour des Halles finissait la nuit, alors qu’elles approchaient de leur bed and breakfast, dans la nuit si étrangement calme, elles entendaient sonner les pendules des maisons environnantes, accompagnées au loin par le son de Big Ben.

Elisa avait l’impression que cette nuit lui annonçait une nouvelle vie. elle pensait au fond d’elle : « Keep calm and carry on! Les anglais avaient bien raison! » « 

Vous trouverez tous mes textes dans la rubrique « Des titres et des textes »

Vive les bêtises a joué sur son blog avec ses titres en 2011: en novembre , en décembre, en 2012 : en février , en mars, en avril, en mai , en juillet, en août, en  septembre, en octobre,  en novembre, en décembre , en 2013 : en janvier, en mai

Véronique a joué dans les commentaires avec mes titres en 2012 : en  janvier, en février, en mars, en avril, en mai, en juin, en juillet, en août, en septembre, en octobre, en novembre, en décembre, en 2013 : en janvier, en février, en mars, en avril, en mai, en juin

Lucie a joué sur son blog avec ses titres en 2013 : en février, en mars, en avril, en mai, en juin,

Emmanuelle a joué sur son blog avec ses titres en 2013 : en avril, en mai

7 commentaires sur « Des titres et un texte! Rendez-vous du mois de juin »

  1. bonjour Enna , avec du retard..Bon week-end à vous tous JE VAIS PASSER POUR UN VIEUX CON disait sans cesse LE PHILOSOPHE QUI N’ETAIT PAS SAGE mais CERTAINES d’entre elles N’AVAIENT JAMAIS VU LA MER. Toutes les gamines étaient montées dans ce train et avaient traversé la gare Saint Lazare. C’était une classe qui partait pour Le Havre, pour voir la mer , elles étaient excitées comme des puces. Je venais de les croiser lorsque j’apparus ce jour là, car tous les jours à la même heure, j’apparaissais.
    Il y fait froid dans cette gare. LES PENDULES n’étaient mêmes pas à l’heure le fameux jour , ça je m’en souviens bien , c’est comme aujourd’hui … Depuis le fameux jour , je trouvais qu’il y régnait un froid glacial . Depuis le fameux jour , mon esprit y vagabondait dans cette gare , je m’y promenais
    Mes yeux se posèrent sur les nouvelles du jour . « LE BEBE TOMBE DU TRAIN » est sain et sauf.. ! C’est impossible ça …
    Tiens je peux revoir ELISA. Je peux revivre mon accident. Elisa, on se connaissait depuis la maternelle. Elle était ma meilleure amie ! Je dis « elle était «  car ce fût mon PREMIER CHAGRIN, et le dernier ! Elle avait 14 ans, j’en avais treize et demi ! Mais quel âge , j’ai maintenant ! MEURTRE DANS UN JARDIN INDIEN , un molosse a attaqué le jardinier , un homme de 60 ans , un homme bien tranquille … les témoins de la scène en sont toujours choqués , ils ne comprennent pas comment MEDOR LE MAXICHIEN , ce chien bien tranquille est devenu un tueur ! Ça , c’était le second titre de la une !! Mais qui suis-je  aujourd’hui ? Qui étais-je hier ? Ah oui, je suis Sarah, j’étais Sarah Fisher…. car je suis morte un jour de juillet. Je suis tombée dans la gare, ma tête a heurté un rail. Un stupide accident, ils ont dit. Enfin..je ne sais pas, je ne suis pas aussi certaine qu’eux. Je me souviens m’être disputée avec Elisa. On s’est disputées à cause de Mickael. On les voulait toutes les deux. Alors on s’est bousculées, Elisa m’a poussée, je suis tombée sur la tête et me voilà morte maintenant. Elisa n’a pas eu d’ennuis, mais moi je suis morte… c’est trop fort , ça ! Elle m’a tuée quand même !! Papa et Maman me pleurent, ça je sais.. alors moi, je ne peux pas les quitter…alors pour eux, j’ai décidé de rester parmi vous . Mon corps est sous terre , ça oui je sais, mais moi , MOI je suis là….si vous regardez bien le soir dans la gare de Saint Lazare, vous pouvez me voir.. Vous pouvez me voir enfin vous pouvez voir LE FANTOME DE SARAH FISHER , ou le sentir tout près de vous plus exactement ..car dès que commençait le jour TOUT AUTOUR DE HALLES et que FINISSAIT LA NUIT, c’était ma destinée depuis mon accident, venir vous tenir compagnie dans la gare de Saint Lazare.

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :