« La pluie avant qu’elle ne tombe » de Jonathan Coe

Rosamond vient de mourir dans sa maison, toute seule, mais Gill, sa nièce, adulte et mère de deux filles adultes est chargée de retrouver une certaine Imogène, jeune femme dont Gill se rappelle vaguement enfant et qui doit être retrouvée pour revoir une part d’héritage mais surtout des cassettes que Rosamund a enregistrées pour elle avant de mourir.

N’arrivant pas à trouver la jeune femme, Gill et ses filles écoutent les cassettes. On y entend la tante décrire des photos de famille à Imogène, car cette dernière est aveugle. Mais ces descriptions sont plus des prétextes à raconter l’histoire de Rosamond et par extension l’histoire de Imogène.

C’est l’histoire des relations entre Rosamund et sa cousine Beatrix qui était sa meilleure amie d’enfance et également la grand mère d’Imogène. C’est l’occasion de raconter la jeunesse des deux femmes, la vie de la mère d’Imogène et raconter aussi l’histoire de l’Angleterre.

J’ai aimé ces destins de femmes, qui se croisent et se chevauchent, s’éloignent… Des histoires de famille, des histoires d’amitiés, des histoires d’amour, de personnalités fortes à la limite de la folie… Tous ces éléments qui entrainent des rendez-vous manqués dans la vie de deux femmes qui auraient pu être importantes l’une pour l’autre.

J’ai beaucoup aimé ce roman que j’ai trouvé émouvant et subtil.

 Ma Best : merci beaucoup!                       

  autour de Jonathan Coe pour le Mois anglais chez Lou et Titine… Allons voir les avis en cliquant ici   vous trouverez tous les liens dans la journée 9!

8ème lecture de la version 2013 du challenge 

3ème lecture 

Roman de la catégorie « phénomène météo »  pour ma ligne roman du  

  Angleterre

19 commentaires sur « « La pluie avant qu’elle ne tombe » de Jonathan Coe »

  1. Pourquoi pas si l’occasion se présente car j’ai bien l’intention de continuer avec l’auteur. Comme j’ai « bienvenue au club » dans ma PAL, ce sera toutefois ma prochaine lecture de Coe.

    J'aime

  2. Merci pour ta participation. Je suis bien contente de voir que tu as aimé ! Je l’ai dans ma PAL . J’avais aimé Testament à l’anglaise et j’espère que celui-là me plaira autant qu’à toi !

    J'aime

  3. dans la veine de « la maison du sommeil », quel ravissement de suivre l’auteur dans ses méandres, très envie de lire celui que tu présentes

    J'aime

  4. Je l’ai lu il y a quelques années et je l’ai beaucoup aimé.
    J’ai trouvé cette histoire de photos destinées à une aveugle originale, et surtout j’ai aimé cette façon de décrire tout ce qu’on ne voit pas sur les photos.
    Une histoire touchante.

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :