Cinquante nuances de Grey : E.L James (lu par Séverine Cayron)

Je dois commencer par dire que je n’avais pas du tout envie de lire ce roman, il ne m’attirait pas du tout -ce que j’avais lu sur internet n’avait pas réussi à me tenter, mais comme il faisait partie de la sélection du prix Audiolib, j’ai joué mon rôle de juré avec sérieux… Enfin… j’ai essayé d’être sérieuse car je dois aussi vous dire que j’ai abandonné ma lecture (je crois que j’en étais à peu près à 6h d’écoute sur 16) mais j’estime que c’était déjà un assez grand sacrifice de mon temps!

Alors vous avez compris que je n’ai pas du tout aimé -pour ne pas dire détesté- ce roman. On parle dans la presse de « mummy porn », moi j’ai plus envie de parler de « chick-litt porn »… Et ce n’est vraiment pas mon truc!

Alors tout le monde connait l’histoire. Anastasia est une jeune fille de 21 ans qui tombe sous le charme d’un homme plus âgé et mûr (ah ah ah… il n’a que 6 ans de plus qu’elle…), immensément riche et très secret qui entretient avec elle une relation sadomasochiste, lui étant le dominant et elle la soumise. Elle est vierge, elle est sensée être intello et elle est surtout nunuche à souhait, il a 27 ans mais son comportement laisse penser qu’il en a 50 (mais forcément 27 ans c’est plus sexy pour les lectrices).

Ce roman est un ramassis de clichés, bourré de répétitions insupportables (et peut-être encore plus à l’oral) : quand pour la énième fois Ana a parlé de « l’électricité qui la traversait » quand Grey lui effleurait le bras (non, non je ne parle pas des scènes sado maso!) je n’ai pas pu m’empêcher de dire à voix haute « C’est bon! On a compris qu’il te faisait de l’effet! » (Heureusement que j’étais en train de courir toute seule dans la campagne!!) 

Je levais les yeux au ciel tellement j’en avais marre de l’entendre parler des « yeux gris » de Christian Grey, assez d’entendre la description des vêtements et des coiffures du moindre personnage. J’aurai pu l’étrangler à chaque fois qu’elle parlait de sa « déesse intérieure » et de sa « conscience » (qui sont distinctes…et qui lui parlent, qui se réjouissent et lui donnent des conseils parfois très contradictoires…). J’avais envie de botter les fesses de Grey à chaque fois que je l’entendais dire à Ana « Mangez Anastasia! » « Mange! »…

Et je dois dire que mes oreilles étaient un peu écorchées par l’accumulation d’interjections grossières dans la bouche d’Ana (non, non, je ne suis toujours pas arrivée à la partie sexuelle 🙂 : « Putain! », « Merde! », « Bordel! »…

C’est du « mummy porn » alors parlons un peu de sexe… Grey dit ne jamais pratiquer le sexe « vanille » (c’est le sexe « normal ») mais lors de la seule scène à laquelle j’ai « assisté », le dépucelage de Ana, on peut dire qu’elle a bien de la chance d’avoir attendu ses 21 ans pour sa première fois car elle est quand même tombé sur l’amant du siècle! Pour une fois, je n’écoutais pas en voiture et j’ai pris des notes…parce que je trouvais ça vraiment drôle (sans doute pas l’effet recherché par l’auteur!)

« Quand il retire son short, il libère son érection… »

« Il me pilonne. »

« Je sens la sueur m’inonder… »

« Il s’immobilise en se déversant en moi… »

« Il me broute le nombril… »

Mais à côté de ces mots, Ana, cette cruche, ne peut pas prononcer le mot « vagin » ou « sexe »pour elle… elle dit des choses du genre « Il me touche… … » « J’ai mal…… » (Voile pudique assez ridicule après ce qu’on vient d’entendre!)

Quant à l’aspect sado-maso, je n’ai pas été jusqu’à assister à une scène. Je me suis arrêtée après la lecture du contrat (très détaillé) entre Grey et Anastasia, qui régit tous leur rapports (dans tous les sens du terme). Ça m’a mise très mal à l’aise. Je ne suis pas prude mais j’avoue que j’ai été un peu dégoutée et du coup je n’ai pas eu envie d’aller plus loin. Je pense d’ailleurs pouvoir dire sans l’avoir pratiqué que je ne suis pas faite pour être une « soumise » : je n’aurai JAMAIS signé le contrat de Grey (et pas seulement parce que le contrat stipule que la soumise n’a le droit de grignoter que des fruits ou des légumes entre les repas ;-). Mais sans être une féministe acharnée, j’ai surtout vu le côté « soumission » que le côté « sensuel » et ça ne m’a pas fait rêver du tout!

Mauvais style, personnages sans intérêt, thème qui ne me plaisait pas, je crois qu’on peut dire que ce roman n’était pas du tout pour moi!

Pour parler de l’aspect oral (ah ah ah!) de la lecture, j’ai trouvé que la voix de Séverine Cayron était très marquée « ado de série télé américaine » qui allait parfaitement à Anastasia mais qui n’a pas réussi à m’accrocher (mais il n’y a rien alui reprocher entant que lectrice à part qu’elle personnifiait trop bien le côté exaspérant pour moi du personnage!

Pendant toute ma lecture j’ai pensé à « Twilight », j’ai trouvé que Ana et Bella était toute les deux construites sur le même schéma de nunuches soumises aux hommes et que les personnages masculins étaient tous deux des hommes distants et dominateurs… Et en allant faire un tour sur Wikipédia j’ai trouvé ça : « La trilogie Cinquante nuances de Grey a d’abord été une fanfiction basée sur l’univers de Twilight et s’appelait à l’origine Master of the Universe. James la publiait petit à petit sous le pseudo « Snowqueen’s Icedragon » sur différents sites de fanfiction. Les personnages centraux étaient à l’origine Edward Cullen et Bella Swan, issus de Twilight de Stephenie Meyer. Après avoir reçus des avertissements concernant le contenu explicitement sexuel du texte….« 

Bref… Faites vous votre propre idée!

Prix Audiolib 2013

     

 Juin = le mois anglais chez Lou et Titine

 Challenge sur les livres audio de Valérie A l’occasion du mois anglais le thème ce mois-ci était un auteur anglais.
 Roman de la catégorie « couleur »  pour ma ligne « livres audio » du Petit Bac 2013

Commentaires laissés à l’époque sur canalblog :
Excellent billet !!!!! Je l’ai lu mais je crois que l’écouter ne m’aurait pas plu
Posté par SD49, dimanche 16 juin 2013
Je pense que la lectrice avec sa voix de série télé n’a pas arrangé les
choses, d’autant que je pense qu’on remarque plus les répétitions et les grossièretés inutiles à l’oral.
Posté par ennapapillon, dimanche 16 juin 2013
C’est marrant Sandrine car moi, je crois que le lire ne m’aurait pas plu. Tu as raison, le pire dans ce contrat, c’est de ne devoir manger que des fruits et légumes entre les repas.
Posté par val-m-les-livres, dimanche 16 juin 2013
Moui… Disons que c’est la goutte d’eau qui fait déborder le vase je
trouve que même dans le contrat, il est dominateur et je ne comprends pas
qu’elle le signe. Je pourrais comprendre qu’elle accepte de commencer une
relation de ce style si elle venait naturellement, mais le fait que tout
soit écrit noir sur blanc me semble totalement inconcevable….quelle jeune
file moderne et innocente (car elle est vraiment « innocente ») accepterait ça?
Posté par ennapapillon, dimanche 16 juin 2013
Nous sommes d’accord Enna, entièrement d’accord !
Posté par sylire, dimanche 16 juin 2013
Oui, entièrement
Posté par ennapapillon, dimanche 16 juin 2013
Comme quoi occuper les têtes de gondoles des supermarchés n’est vraiment pas un critère de qualité !
Posté par vive les bêtises, dimanche 16 juin 2013
Ah ça c’est sûr! mais je pense que beaucoup de gens l’ont acheté par
curiosité grâce à un monumentale marketing! Je peux te le passer si tu veux te faire ta propre impression!
Posté par ennapapillon, dimanche 16 juin 2013
oh bah dis moi qui hesitait a l’emmener pour le lire sur la plage cet ete …. bah du coup …je vais en prendre un autre avec hein ? ….. bisous
Posté par la bulle, dimanche 16 juin 2013
Je pense que tu peux passer (je suis sur que tu peux trouver des livres
détente pour la plage bien mieux que celui-là je peux te prêter le livre audio si tu veux te faire ta propre opinion!)
Posté par ennapapillon, dimanche 16 juin 2013 |
oh bah non du coup ca fait pas franchement envie … LOL je vais continuer a te suivre pour faire ma selection d’ete bisous
Posté par la bulle, dimanche 16 juin 2013
C’est sûr que sur ce coup là, c’est pas très vendeur comme billet mais
pioche dans mes autres lectures, il y a plein de coups de coeur et de belles découvertes
Posté par ennapapillon, dimanche 16 juin 2013
Autrement dit, ni à lire, ni à écouter, mais je le savais déjà Quelle arnaque !
Posté par aifelle1, dimanche 16 juin 2013
Ca a plu à certaines mais ce n’était vraiment pas pur moi : j’ai trouvé ça vraiment mal écrit… Un bon produit marketing!
Posté par ennapapillon, dimanche 16 juin 2013
J’ai lu les trois tomes mais je crois que je n’aurais pas pu les écouter !!! Je reconnais que c’est de la littérature de supermarché mais dans l’ensemble, j’ai trouvé ça marrant.
Posté par saxaoul, dimanche 16 juin 2013
J’avoue que je n’imagine même pas lire les 3 vu que j’ai abandonné le
premier mais tu n’es pas la seule à avoir apprécié mais je ne suis pas sure
que celles qui ont aimé l’ont lu comme l’auteur voulait qu’il soit lu car
vous faite ressortir le côté marrant (que je n’ai pas vu pour ma part
Posté par ennapapillon, dimanche 16 juin 2013
Il ne me tente absolument pas, mais j’ai adoré ton billet plein d’humour !
Posté par awa74, dimanche 16 juin 2013 |
Je me suis bien amusé à l’écrire (plus qu’à lire le livre
Posté par ennapapillon, dimanche 16 juin 2013
Moi aussi je trouve que le parallèle avec Twilight est évident (le début est presque scène pour scène, je trouve)… et je ne peux qu’être d’accord, comme tu le sais!
Posté par Karine:), dimanche 16 juin 2013
Le personnage de Ana avait tout ce que le personnage de Bella avait et qui m’énervait! On a eu la même lecture je pense (la déesse intérieure…grrrrr)
Posté par ennapapillon, dimanche 16 juin 2013
Excellent ! Ton billet conforte mon envie de ne pas découvrir ce navet littéraire !
En ce qui concerne le contrat, vu mon caractère, je crois que je répondrai (version polie) « Tes exigences, tu dois es imposer à une autre que moi. La porte est juste derrière toi, merci ».
Posté par Sharon, dimanche 16 juin 2013
C’est ça, pour moi c’est un navet Après la lecture du contrat, je ne
comprends pas qu’une jeune femme moderne et intelligente accepte de
continuer et je crois que j’aurai fait comme toi (plus ou moins poliment
Posté par ennapapillon, dimanche 16 juin 2013
Je me refuse à lire ce genre de truc par contre j’ai bien ri à ton billet ! tu as été bien courageuse de te taper (hahahaha!) 6h de cette daube !
Posté par George, dimanche 16 juin 2013
Je n’avais pas du tout envie de le lire mais comme il était sélectionné, je me suis dévouée… par contre je n’ai pas pu aller au bout! Je me suis beaucoup amusée à écrire mon billet, je suis ravie qu’il te plaise!
Posté par ennapapillon, dimanche 16 juin 2013
C’est curieux tout de même ce succès littéraire alors que tout le monde trouve ce livre nul à ch*ier !!!! Pour ma part, il ne m’a jamais attirée.
Posté par Géraldine, dimanche 16 juin 2013
Moi non plus il ne m’attirait pas du tout! Mais les circonstance du prix
audiolib me l’ont fait écouter… et bien au moins je peux en dire du mal
en toute connaissance de cause Par contre, je ne parlerai pas de succès « littéraire » mais « commercial »
Posté par ennapapillon, dimanche 16 juin 2013
« Il me pilonne » où quand le paroxysme de la classe rencontre un auteur probablement surcoté. Il y a eu un buzz (j’ai bien tapé un u) extraordinaire autour de ce livre qui, selon l’opinion du plus grand nombre, aurait mis en émoi la gent féminine. On se demande bien pourquoi, ou alors, on doit pouvoir s’interroger sur les moeurs du lectorat féminin qui aura apprécié.
Je n’ai naturellement pas lu ce livre (je suis un homme, tss tss tss !!!) mais, pour citer un certain Antoni Lenormand : « à n’en pas douter, ce livre sera l’un déchet-d’oeuvre de son auteur ». (Après le paroxysme de la classe, le comble de la mégalomanie : le mec qui se cite lui-même !!!!!!!!!!!)
Posté par Antoni, dimanche 16 juin 2013
On’est jamais aussi bien servit que par soi-même pour les citations
Je crois que tu as bien choisi le mot : du buzz!
Posté par ennapapillon, dimanche 16 juin 2013
Je ne comprends pas trop l’engouement autour de cette trilogie, je lis parfois de la chick litt et je l’apprécie donc à dose thérapeutique, mais là je dis non, ça ne me tente pas du tout!
Posté par Tiphanie, dimanche 16 juin 2013
Je pense comme je le disais ailleurs que le buzz a créé une grande
curiosité et que le marketing a fonctionné à fond! mais j’ai trouvé ça mal
écrit (ce qui n’est pas le cas de toute la chick litt, même si c’est un style qui ne m’emballe pas)
Posté par ennapapillon, dimanche 16 juin 2013
Je trouve que la Ana manque sérieusement de vocabulaire, non ? (suite aux exemples donnés). Bises
Posté par Philisine Cave, dimanche 16 juin 2013
Ah oui!! Et elle est sensée être étudiante en lettres…
Posté par ennapapillon, dimanche 16 juin 2013
elle est originaire d’Amérique du Sud ou portugaise ? Car Ana écrit comme cela aux États-Unis est plutôt rare, il me semble.
Posté par Philisine Cave, lundi 17 juin 2013
En fait, c’est l’abréviation de Anastasia
Posté par ennapapillon, lundi 17 juin 2013
D’accord ! J’ai lu en diagonale les avis sur ce roman et du coup, j’ai shunté le prénom de l’héroïne (c’est dire mon grand enthousiasme à propos de cette œuvre littéraire). Bises
Posté par Philisine Cave, lundi 17 juin 2013
Et moi comme je l’avais écouté, je suis allée vérifié comment s’écrivait
son nom car la plupart du temps elle est appelée Ana, sauf par M. Grey le
rigide qui l’appelle Anastasia (rien que de penser à lui, ça m’énerve et à elle aussi, d’ailleurs
Posté par ennapapillon, lundi 17 juin 2013
j’ai bien ri en te lisant. Le plus incroyable c’est que ce livre est autant de succès 2 possibilités, les gens ont des goûts de « chiotte » question littérature ou on une vraie misère sexuelle. ils s’imaginent que ça donne d’eux une image libérée, pour moi ça montre qu’ils sont surtout suiveurs parce-que il n’y a rien de bien à prendre là dedans!
Posté par Secrète Louise, lundi 17 juin 2013
Pour défendre les copines qui ont aimé et qui n’ont ni des goûts de
chiottes ni de misère sexuelles, je crois qu’elles l’ont pris comme une
comédie légère, plus de la chick litt mais justement je ne suis pas sure
que l’auteur voudrait qu’on le prenne comme ça Personnellement aucun
aspect ne m’a plu
Posté par ennapapillon, lundi 17 juin 2013
mon commentaire était maladroit, mais en fait je ne parle pas pour les personnes qui lisent toutes sortes de romans; mais pour celles qui ne vont lire que ce livre dans l’année et parce qu’il a fait le buzz; c’est ça qui m’agace, c’est vendu comme un paquet de lessive et ça marche
Posté par Secrète Louise, lundi 17 juin 2013
Oui, c’est plus ça qui m’énerve : le buzz avec le côté commercial…après le goûts et les couleurs…
Posté par ennapapillon, mardi 18 juin 2013
Voilà exactement le genre de remarques que j’adore. Les lectrices au goût de chiotte apprécient beaucoup ce commentaire. Et j’adore l’analyse qui est faite de ces lectrices.
Posté par val-m-les-livres, lundi 17 juin 2013
Ne vous battez bats les filles (en tout cas pas chez moi Je crois qu’il
y a eu un petit raccourci maladroit, rien de plus. En tout cas, même si je
n’ai pas aimé, je ne juge pas celles qui ont aimé (même si j’ai du mal à le comprendre
Posté par ennapapillon, mardi 18 juin 2013
Mais comment a-t-il pu être vendu ? Trilogie en plus ! Désolant.
Posté par Syl., lundi 17 juin 2013
Un bon marketing, beaucoup de pub à la télé qui éveille la curiosité… en
tout cas, ce n’était pas pour moi
Posté par ennapapillon, lundi 17 juin 2013
Moi je ne pense pas que je me ferais ma propre idée. Ton billet est l’un des plus sévères et finit par me convaincre de ne pas perdre mon temps avec ce roman là (de toutes manières, l’énorme promotion autour de ce livre m’avait déjà exaspérée ) belle journée
Posté par Sous les galets, lundi 17 juin 2013
je n’étais pas du tout tentée non plus et ma lecture/écoute a confirmé cela
Je ne me suis même pas forcée jusqu’au bout
Posté par ennapapillon, lundi 17 juin 2013
J’adore ton billet, d’autant plus que j’ai commencé ce roman et l’ai abandonné moi aussi avant même d’être à la partie SM… plusieurs de mes collègues ont aimé pourtant, mais ce n’était vraiment pas pour moi !
Posté par Sophie Hérisson, lundi 17 juin 2013
Voilà, c’est exactement, ça : ce n’était pas pour moi! Je n’ai même pas pu
le prendre pour un roman léger et amusant, il m’a trop exaspéré!
Posté par ennapapillon, mardi 18 juin 2013
Très bon billet qui confirme mon idée de ne pas le lire !!!
Posté par Miss Alfie, lundi 17 juin 2013
Tu peux regarder chez Valérie, elle, elle a plutôt aimé mais moi, je ne vais pas t’y encourager c’est sûr
Posté par ennapapillon, mardi 18 juin 2013
Ce livre a au moins le privilège de donner de très bon billet sur les blogs… J’en ai lu qq un savoureux dont le tien, je passe mon tour mais ton billet m’aura bien amusé plus que ce livre visiblement…
Posté par Lectureetcie, lundi 17 juin 2013
Franchement, je me suis plus amusée à écrire le billet qu’à lire le livre
Posté par ennapapillon, mardi 18 juin 2013
Pas lu ! Jamais eu envie de l’acheter ! Pas lu/vu Twilight non plus … Je crois que je suis hors norme côté lecture en fait !!!
Posté par CStef., mardi 18 juin 2013
Tu ne perds rien, ne t’inquiète pas
Posté par ennapapillon, mardi 18 juin 2013
Ah j’adore ton billet aussi ! Au début, je me suis dit : chic, voilà quelqu’un qui n’a vraiment pas aimé, qui argumente, et qui ne prend même pas les gants de l’humour pour en parler. Et c’est tant mieux après tout, autant traiter ce genre de livre comme il le mérite. Mais j’ai quand même ri à la fin ! (Et tant mieux aussi)
Posté par Anne, mercredi 19 juin 2013
C’est parfois plus facile d’écrire un billet sur un livre qu’on n’a pas
aimé, surtout quand celui-ci a vraiment matière à critiquer (et puis en
plus, vu le succès, je sais bien que ma critique ne pas faire trop de mal à l’auteur
Posté par ennapapillon, mercredi 19 juin 2013
je n’avais pas envie de le lire, je n’avais pas imaginé l’écouter, voilà qui me conforte!
Posté par lasardine, mercredi 19 juin 2013
Franchement, sans le prix audiolib, je ne l’aurai ni lu ni écouté
Posté par ennapapillon, mercredi 19 juin 2013
Pas envie de lire ce livre du tout ni de l’écouter^^, même si je suis une fan (pas super fan mais fan correcte^^) de Twilight
Posté par balletdemots, vendredi 21 juin 2013
J’ai bien aimé le 1er tome de Twilight mais après, j’ai trouvé le
personnage de Bella exaspérant et caricatural, tout comme dans « 50 nuances »
… mais là, je n’i pas pu tenir plus longtemps
Posté par ennapapillon, vendredi 21 juin 2013
Tu as été dégoutée? Ne lis pas « Histoire d’O » alors ^^
Plus sérieusement, moi j’ai été soulagée de voir pour une fois une héroïne de roman érotique ne PAS se soumettre si facilement aux exigences humiliantes d’un amant aussi sexy soit-il. Et l’envoyer paitre de temps en temps. Jusque là je n’avais lu que des fantasmes masculins tous plus glauques les uns que les autres et bien sûr, complètement déconnectés du moindre sentiment. On peut au moins accorder à ce roman d’avoir ouvert une porte, aussi pourrie soit-elle.
Après, on est d’accord sur le style épouvantable et les personnages caricaturaux au possible.
Posté par Melusine1701, samedi 22 juin 2013
Quand je dis dégoûtée, je ne peux pas vraiment parlé des actes, vu que je
n’ai pas été jusqu’aux scènes SM mais plutôt choquée qu’une jeune femme
« moderne » soit d’abord révoltée mais se laisse quand même faire à ce jeu
très masculin. J’avoue que je ne suis pas du tout réceptive à ce genre de
choses (alors histoire d’o n’est sûrement pas pour moi
Posté par ennapapillon, samedi 22 juin 2013
Je poste un deuxième commentaire parfaitement inutile juste parce que j’ai oublié de cocher la case pour recevoir tes réponses dans le précédent, oui, j’ai pas de tête. Désolée pour le flood.
Posté par Melusine1701, samedi 22 juin 2013
Ne t’excuse pas
Posté par ennapapillon, samedi 22 juin 2013
Et dire que j’avais loupé ce billet !!!!! Excellent, tu m’as bien fait rire !!!
Posté par liliba, jeudi 12 février 2015
sans fausse modestie : je préfère MON billet au livre et je me suis
beaucoup amusée à l’crire
Posté par ennapapillon, jeudi 12 février 2015
c’est souvent ça avec les nanars !!!!
Posté par liliba, jeudi 12 février 2015
c’est vrai!
Posté par ennapapillon, jeudi 12 février 2015