Waterloo Necropolis : Mary Hooper

A Londres dans les années 1860, Grace, 16 ans, vit dans la pauvreté avec sa sœur Lily, qui bien que plus âgée, aura toujours l’innocence d’une petite fille. Leur mère est morte, leur père est parti avant la naissance de Grace et elles viennent de quitter le foyer dans lequel elles logeaient. Elles vivent de petits boulots, essayant toujours de rester honnêtes.
 
Au début du roman, on rencontre Grace alors qu’elle va dans un cimetière à bord du train spécial, le « Waterloo Necropolis », afin d’enterrer discrètement le corps de son bébé mort né dans le cercueil d’une autre… Là-bas, elle va rencontrer la famille Unwin, de prospères entrepreneurs de pompes funèbres, qui lui proposent de devenir pleureuse pour eux. Elle rencontre aussi un avocat venu enterrer sa sœur, qui lui donne sa carte en cas d’ennuis.
 
Quand la situation des deux sœurs devient désespérée, Grace va travailler pour les Unwin qui s’intéressent beaucoup à Lily mais pour des raisons financières…
 
Roman très bien écrit qui montre le Londres noir et glauque, plein de pauvreté et de vies bien difficiles au 19ème siècle.
 
On y découvre les coulisses des pompes funèbres de cette époque (et je sais maintenant pourquoi dans Downton Abbey, les femmes portent du mauve après quelques mois de deuil 😉
 
Le personnage de Grace est touchant et fort à la fois. Il y a des aventures tout en étant un roman social et sensible sur l’amour entre deux sœurs.
 
Une très bonne lecture qui peut plaire aux jeunes de la 4ème à la seconde (et même plus!)

 Juin = le mois anglais chez Lou et Titine

2012-2013, sélection 3ème – seconde.

Lecture « lieu » de ma catégorie « Petit Bac Jeunesse » pour le Petit Bac 2013

16 commentaires sur « Waterloo Necropolis : Mary Hooper »

  1. Cela fait plusieurs fois que je lis un billet vraiment très convaincant et convaincu sur ce roman depuis le début du mois anglais (je l’avais repéré avant puis un peu oublié…). Je vais je pense le lire cet été car la thématique et le cadre me tentent beaucoup. Merci beaucoup pour ce nouveau billet du mois anglais

    J'aime

    1. C’est vraiment un roman jeunesse qui fais découvrir Londres avec ses
      bas-fond, la vie à l’époque (même si le mystère est cousu de fils blancs)
      c’est très bien!
      Posté par ennapapillon, lundi 24 juin 2013

      J'aime

    1. J’ai fait de belles découvertes en jeunesse (surtout à partir de la 4ème)
      et celui-là vaut le coup!
      Posté par ennapapillon, lundi 24 juin 2013

      J'aime

    1. tu peux y aller, ce n’est ni « bébé » ni « gnian gnian » une découverte du
      Londres du 19ème : très bien
      Posté par ennapapillon, lundi 24 juin 2013

      J'aime

  2. J’ai bien aimé ce roman, mais l’intrigue était quand même un peu trop téléphonée pour que ça soit un vrai coup de cœur (sans compter l’héroïne naïve, je lui préfère Enola Holmes à la même période) ! Mais l’univers est clairement intéressant !

    J'aime

    1. Oui, c’est vrai que les intrigues se devinent facilement, mais le plus
      intéressant dans ce roman c’est la vie à Londres au 19ème et l’industrie du
      deuil. Je ne connais pas Enola Holmes, je garde en tête
      Posté par ennapapillon, lundi 24 juin 2013

      Enola Holmes est plus axée sur l’enquête (et sa relation avec ses frères !) avec une héroïne féministe avant l’heure…Il s’agit d’une série jeunesse très sympathique !
      Posté par JainaXF, lundi 24 juin 2013

      Il faudra que je tente un de ces jours alors (pour mon club lecture, ça
      pourrait plaire!
      Posté par ennapapillon, lundi 24 juin 2013

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :