Friend or foe : Michael Morpurgo

David et Tucky sont deux enfants de Londres qui sont évacués avec tous leurs copains de classe pendant le blitz, les bombardements des grandes villes par les allemands pendant la deuxième guerre mondiale. Ils sont hébergés ensemble chez un couple qui prend soin d’eux et doivent apprendre à vivre à la campagne.
Un jour, ils voient un avion bombardier allemand s’écraser dans la lande mais après que l’armée et des volontaires aient cherché sans succès cet avion, ils passent pour des blagueurs de mauvais goût. Mais quelques temps plus tard, en se promenant dans la lande, David tombe dans la rivière et c’est un allemand caché qui le sauve de la noyade.
A partir de là va se poser un cas de conscience pour David : doit-il aider cet homme qui fait partie du camp qui a tué son père mais qui lui a aussi sauvé la vie?
C’est un histoire sur l’amitié, sur la loyauté, sur la capacité à passer au-delà des généralités pour voir la personne telle qu’elle est. C’est aussi une page de l’histoire de la deuxième guerre mondiale que j’ai appréciée pour avoir travaillé avec les élèves de 3ème sur le Blitz et l’évacuation des enfants. Je pense d’ailleurs le faire lire à mes élèves de 3ème option Europe car le niveau de langue est très simple et les faits historiques très réalistes.
Il n’est pas traduit mais je vous conseille tous les livres que j’ai lu de Michael Morpurgo  car je les ai tous aimé et que c’est un de mes auteurs « chouchous »!

chez Lou et Cryssilda

                                        par Mrs B : Merci!


Commentaires laissés sur Canalblog à l’époque :
  • Je n’aurais jamais prêté attention à ce livre en raison de la couverture qui a tout pour me faire fuir mais en te lisant je trouve le sujet très intéressant. Je me demande parfois comment j’aurais personnellement réagi pendant la guerre, quand je repense à mes grands-parents résistants, sachant que mon mari est allemand…
Posté par Lou, mercredi 26 juin 2013
  • Tu es dans une situation particulière, naturelle pour notre génération, mais sans doute difficile à concevoir pour celle d’avant. Mon père qui était enfant pendant la guerre en garde une très grande amertume pour les allemands alors qu’il est très ouvert sur le monde par ailleurs. Là, dans ce livre; le point de vue de l’enfant est intéressant car il sait qu’il « doit »  détester ces hommes mais il sait aussi qu’il leur doit la vie : dilemme!
Posté par ennapapillon, mercredi 26 juin 2013 |
  • Pareil pour moi : j’adore Morpurgo, et je ne terminerai pas le mois anglais sans présenter un de ses romans.
Posté par Sharon, mercredi 26 juin 2013
  • Je ne me lasse pas de cet auteur
Posté par ennapapillon, mercredi 26 juin 2013
  • Je ne connaissais pas cet auteur et je te remercie de me le faire découvrir.
Posté par Titine, mercredi 26 juin 2013
  • Alors là…Si je peux être responsable de ta rencontre avec les romans de Morpurgo, je serai très très heureuse! Tu peux y aller, il est très bon! Si tu préfères les romans jeunesse pour « plus grands » je te conseille « Seul sur la mer immense », « Le royaume de Kensuké », « Soldat Peaceful »… Oh allez, tu peux y aller les yeux fermés
Posté par ennapapillon, mercredi 26 juin 2013
  • Un joli livre sur la loyauté.
Posté par MrsB-loves-books, mercredi 26 juin 2013
  • Oui, la loyauté à une période de l’Histoire où il n’est pas facile de prendre ses propres décisions. J’espère pourvoir l’étudier avec les 3eme europe!
Posté par ennapapillon, mercredi 26 juin 2013
  • Il a l’air très bien !
Posté par vive les bêtises, mercredi 26 juin 2013
  • Si je l’étudie avec les 3ème Europe l’année prochaine, tu pourras essayer de le lire en anglais en même temps?
Posté par ennapapillon, mercredi 26 juin 2013
  • Bonjour Enna, Je n’avais pas réussi à rentrer Adolphus Tips, trop de vocabulaire inconnu. J’accepte ta proposition !
Posté par vive les bêtises, samedi 29 juin 2013
  • Je pense que celui-ci est plus facile qu’Adolfus Tipps. Pour l’instant je ne l’ai pas acheté mais je pense que comme je vais le faire acheter aux élèves je l’achèterai pour moi et Mrs B te prêtera peut-être son exemplaire en attendant
Posté par ennapapillon, samedi 29 juin 2013
  • je note !
Posté par SD49, mercredi 26 juin 2013
  • je pense que l’anglais ne te posera pas de problème!
Posté par ennapapillon, mercredi 26 juin 2013
  • Et je peux le faire voyager
Posté par Mrs B, jeudi 27 juin 2013
  • Merveilleux
Posté par ennapapillon, jeudi 27 juin 2013 |
  • Proposition acceptée, merci !
Posté par SD49, samedi 29 juin 2013
  • Je te laisse contacter Mrs B (moi je ne l’ai pas encore acheté
Posté par ennapapillon, samedi 29 juin 2013
  • Il me tente énormément. J’aime Mopurgo!
Posté par Karine:), samedi 29 juin 2013
  • Aaaah moi aussi j’adore Morpurgo (mes élèves du club lecture le savent d’ailleurs, je suis toujours en train de leur recommander du Morpurgo! J’adorerai le rencontrer un jour!
Posté par ennapapillon, samedi 29 juin 2013

9 commentaires sur « Friend or foe : Michael Morpurgo »

  1. Je n’aurais jamais prêté attention à ce livre en raison de la couverture qui a tout pour me faire fuir mais en te lisant je trouve le sujet très intéressant. Je me demande parfois comment j’aurais personnellement réagi pendant la guerre, quand je repense à mes grands-parents résistants, sachant que mon mari est allemand…

    J'aime

  2. Tu es dans une situation particulière, naturelle pour notre génération,
    mais sans doute difficile à concevoir pour celle d’avant. Mon père qui
    était enfant pendant la guerre en garde une très grande amertume pour les
    allemands alors qu’il est très ouvert sur le monde par ailleurs. Là, dans
    ce livre; le point de vue de l’enfant est intéressant car il sait qu’il
    « doit » détester ces hommes mais il sait aussi qu’il leur doit la vie :
    dilemme!

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :