La vérité sort de la bouche de Little Boy B

Little Boy B a 3 ans et 9 mois mais je continue le petit rendez-vous mensuel des petites phrases et bons mots involontaires de Bastien

« J’ai vu une algue en forme de chou de Bruxelles mais en plus gros. »

Il passe devant un salon de toilettage de chiens : 

« Ça, c’est un coiffeur pour chien! Le monsieur, il coiffe les chiens!« 

Fils de technicien :

« Quand c’est cassé, ça marche plus mais quand c’est démonté, on peut le réparer.« 

J’explique à Bastien à quoi sert une pince à épiler. Il m’écoute et dis :

« Ben il faut que papa il s’en serve.

-Pourquoi?

Quand il a encore un peu de barbe!« 

« Amuse toi bien chez tata (la nounou)!

Merci! Amuse toi bien au travail!« 

« Qu’est-ce que tu fais Bastien?

Je saute à genou sur le canapé!

-Et si tu tombes, qu’est-ce que tu vas faire?

Rien, je vais juste tomber.

-Et après, qu’est-ce que tu vas faire?

Je vais pleurer!« 

Bastien va aux toilettes et fait (excusez moi pour les détails) un caca un peu mou:

« Je crois que je suis malade. Je crois que c’est un caca de vomi!« 

« Hein maman, il ne faut pas dire de gros mots.

-Oui, c’est vrai!

Moi j’en dis pas des gros mots!

-C’est bien!

Est-ce que tu m’as entendu dire un gros mot, là?

-Non.

Alors je l’ai pas dit!« 

« Aujourd’hui pour le goûter tu auras une surprise!

C’est quoi? Des bonbons?

-Non, c’est Papounet et Granny qui viendront te chercher à l’école et qui feront le goûter avec toi!

Oh… J’aime pas avoir des gens comme surprise... » (en fait, il était ravi de les voir 😉

Je parle à Bastien d’un copain de sa classe dont je ne connais pas le nom.

« Il a une tête comment? Une tête ronde ou une tête en forme d’œuf?« 

Je travaille dans une ville qui s’appelle Villedieu les Poêles (bien connue pour ses fonderies de cloches, d’ailleurs les nouvelles cloches de Notre Dames de Paris viennent de là)… Mais d’après Bastien, je travaille à « Villedieu au poil!« 

 

« C’est bien, hein maman?

-Oui, c’est très bien!

C’est estrêment bien! C’est trop bien!« 

 

« Pourquoi il a une épée Asterix?

-Pour se défendre contre les méchants.

Est-ce qu’il peut nous taper nous avec son épée?

-Non, parce qu’il tape que les méchants, pas les gentils.

Il est comme Spiderman en fait!

-Oui!

Sauf que Spiderman il grimpe aux murs et qu’il a pas d’épée!« 

 

Bastien veut que je lui mette un dessins animé en DVD, je lui dis que je ne sais pas comment faire :

« Tu peux essayer quand même!

Après il tente le chantage : « Si t’essaies pas, je suis plus ton enfant! » « T’essaies pas? Ben je suis plus ton enfant… Je suis que l’enfant à papa maintenant…« 

Je lui dis : »Je vais essayer »

Il répond : « D’accord, alors je suis encore ton enfant. T’es très gentille maman!« 

« On va aller à la plage et on pourra pêcher des crabes.

Oh non! J’ai peur que les crabes, ils me pincent!

-On pourra aussi se baigner.

Oh non! J’ai peur que des requins me mangent! » (C’est bien le fils de sa mère!)

 

Grande nouveauté chez nous : depuis hier le lit à barreaux est devenu un « lit de grand » (je vous rassure il n’était pas dans un lit de nourrisson à 3 ans et 9 mois, c’était un grand lit à barreaux évolutif et il ne réclamait pas à en sortir et ne cherchait pas à sauter par dessus et comme sa chambre est au dernier étage tout seul, ça nous arrangeait bien… Le premier endormissement a été un peu tendu : il est descendu deux fois (tout seul, comme un grand, sans même nous appeler) en disant la première fois « Je me sens pas très bien dans mon nouveau lit » et la deuxième fois « Je crois que je vais encore me réveiller » Mais il a fini par s’endormir… 

Ce matin, à 8h, j’ai senti « quelque chose » bouger dans mon dos : c’était Bastien qui était descendu tout seul et qui s’était glissé entre son père et moi. Je lui ai dit que je voulais encore dormir et qu’il pouvait retourner dans sa chambre pour se reposer ou jouer, ce qu’il a fait (en s’arrêtant de lui-même aux toilettes avant de remonter dans sa chambre! 40 mn plus tard, il est redescendu en me disant « J’ai fini de dormir, maman, je suis en train de descendre! » Il était tout fier d’être grand et nous aussi! D’autant qu’il s’habille tout seul aussi maintenant. On lui a dit que cet été il allait apprendre « l’autonomie » en lui expliquant ce que c’est et si vous lui demandez « C’est quoi l’autonomie? » il répondra « C’est faire tout tout seul! »

Il a aidé son papa à dévisser les barreaux! 

 Avant

Après

Prêt pour l’été!

 

Une main pour papa, une main pour maman!

 

 

« La mort dans les nuages » de Agatha Christie

Dans un avion entre la France et l’Angleterre, on retrouve une passagère morte à l’arrivée… personne n’a rien vu et pourtant le meurtrier était forcément parmi les passager. Et parmi les passagers se trouvait également Hercule Poirot. Il est naturellement écarté des suspects par l’inspecteur Japp en Angleterre et par son homologue français (même si le jury populaire le considère tout d’abord comme coupable).

Hercule Poirot est donc directement impliqué dans l’enquête. On apprend que la victime était une usurière qui prêtait de grosses sommes d’argent à des gens « bien comme il faut » en se garantissant le remboursement grâce à des indiscrètions et des secrets qu’elle accumulait contre eux… Ce qui permet de croire que de nombreuses personnes voulaient sa mort.

Elle a été empoisonnée par une fléchette empoisonnée lancé d’une sarbacane mais il semble impossible d’avoir agit de la sorte dans un tel espace confiné… Hercule Poirot interroge tout le monde, découvre des secrets, semble éliminer certains de ses suspects et comme d’habitude : il trouve la solution grâce à ses petites cellules grises!

J’ai beaucoup aimé ce polar en huis clos avec un Hercule Poirot à la hauteur de son personnage, qui l’air de rien arrive à se rapprocher des gens pour découvrir la vérité.

  autour de Agatha Christie pour le Mois anglais chez Lou et Titine… Allons voir les avis en cliquant ici   vous trouverez tous les liens dans la journée 20!

13 ème lecture de la version 2013 du challenge 

31 ème livre lu dans le cadre du  de George

27 ème lecture du challenge 

Roman de la catégorie « météo »  pour la catégorie « Agatha Christie joue au Petit Bac »   

Cinquante nuances de Grey : E.L James (lu par Séverine Cayron)

Je dois commencer par dire que je n’avais pas du tout envie de lire ce roman, il ne m’attirait pas du tout -ce que j’avais lu sur internet n’avait pas réussi à me tenter, mais comme il faisait partie de la sélection du prix Audiolib, j’ai joué mon rôle de juré avec sérieux… Enfin… j’ai essayé d’être sérieuse car je dois aussi vous dire que j’ai abandonné ma lecture (je crois que j’en étais à peu près à 6h d’écoute sur 16) mais j’estime que c’était déjà un assez grand sacrifice de mon temps!

Alors vous avez compris que je n’ai pas du tout aimé -pour ne pas dire détesté- ce roman. On parle dans la presse de « mummy porn », moi j’ai plus envie de parler de « chick-litt porn »… Et ce n’est vraiment pas mon truc!

Alors tout le monde connait l’histoire. Anastasia est une jeune fille de 21 ans qui tombe sous le charme d’un homme plus âgé et mûr (ah ah ah… il n’a que 6 ans de plus qu’elle…), immensément riche et très secret qui entretient avec elle une relation sadomasochiste, lui étant le dominant et elle la soumise. Elle est vierge, elle est sensée être intello et elle est surtout nunuche à souhait, il a 27 ans mais son comportement laisse penser qu’il en a 50 (mais forcément 27 ans c’est plus sexy pour les lectrices).

Ce roman est un ramassis de clichés, bourré de répétitions insupportables (et peut-être encore plus à l’oral) : quand pour la énième fois Ana a parlé de « l’électricité qui la traversait » quand Grey lui effleurait le bras (non, non je ne parle pas des scènes sado maso!) je n’ai pas pu m’empêcher de dire à voix haute « C’est bon! On a compris qu’il te faisait de l’effet! » (Heureusement que j’étais en train de courir toute seule dans la campagne!!) 

Je levais les yeux au ciel tellement j’en avais marre de l’entendre parler des « yeux gris » de Christian Grey, assez d’entendre la description des vêtements et des coiffures du moindre personnage. J’aurai pu l’étrangler à chaque fois qu’elle parlait de sa « déesse intérieure » et de sa « conscience » (qui sont distinctes…et qui lui parlent, qui se réjouissent et lui donnent des conseils parfois très contradictoires…). J’avais envie de botter les fesses de Grey à chaque fois que je l’entendais dire à Ana « Mangez Anastasia! » « Mange! »…

Et je dois dire que mes oreilles étaient un peu écorchées par l’accumulation d’interjections grossières dans la bouche d’Ana (non, non, je ne suis toujours pas arrivée à la partie sexuelle 🙂 : « Putain! », « Merde! », « Bordel! »…

C’est du « mummy porn » alors parlons un peu de sexe… Grey dit ne jamais pratiquer le sexe « vanille » (c’est le sexe « normal ») mais lors de la seule scène à laquelle j’ai « assisté », le dépucelage de Ana, on peut dire qu’elle a bien de la chance d’avoir attendu ses 21 ans pour sa première fois car elle est quand même tombé sur l’amant du siècle! Pour une fois, je n’écoutais pas en voiture et j’ai pris des notes…parce que je trouvais ça vraiment drôle (sans doute pas l’effet recherché par l’auteur!)

« Quand il retire son short, il libère son érection… »

« Il me pilonne. »

« Je sens la sueur m’inonder… »

« Il s’immobilise en se déversant en moi… »

« Il me broute le nombril… »

Mais à côté de ces mots, Ana, cette cruche, ne peut pas prononcer le mot « vagin » ou « sexe »pour elle… elle dit des choses du genre « Il me touche… … » « J’ai mal…… » (Voile pudique assez ridicule après ce qu’on vient d’entendre!)

Quant à l’aspect sado-maso, je n’ai pas été jusqu’à assister à une scène. Je me suis arrêtée après la lecture du contrat (très détaillé) entre Grey et Anastasia, qui régit tous leur rapports (dans tous les sens du terme). Ça m’a mise très mal à l’aise. Je ne suis pas prude mais j’avoue que j’ai été un peu dégoutée et du coup je n’ai pas eu envie d’aller plus loin. Je pense d’ailleurs pouvoir dire sans l’avoir pratiqué que je ne suis pas faite pour être une « soumise » : je n’aurai JAMAIS signé le contrat de Grey (et pas seulement parce que le contrat stipule que la soumise n’a le droit de grignoter que des fruits ou des légumes entre les repas ;-). Mais sans être une féministe acharnée, j’ai surtout vu le côté « soumission » que le côté « sensuel » et ça ne m’a pas fait rêver du tout!

Mauvais style, personnages sans intérêt, thème qui ne me plaisait pas, je crois qu’on peut dire que ce roman n’était pas du tout pour moi!

Pour parler de l’aspect oral (ah ah ah!) de la lecture, j’ai trouvé que la voix de Séverine Cayron était très marquée « ado de série télé américaine » qui allait parfaitement à Anastasia mais qui n’a pas réussi à m’accrocher (mais il n’y a rien alui reprocher entant que lectrice à part qu’elle personnifiait trop bien le côté exaspérant pour moi du personnage!

Pendant toute ma lecture j’ai pensé à « Twilight », j’ai trouvé que Ana et Bella était toute les deux construites sur le même schéma de nunuches soumises aux hommes et que les personnages masculins étaient tous deux des hommes distants et dominateurs… Et en allant faire un tour sur Wikipédia j’ai trouvé ça : « La trilogie Cinquante nuances de Grey a d’abord été une fanfiction basée sur l’univers de Twilight et s’appelait à l’origine Master of the Universe. James la publiait petit à petit sous le pseudo « Snowqueen’s Icedragon » sur différents sites de fanfiction. Les personnages centraux étaient à l’origine Edward Cullen et Bella Swan, issus de Twilight de Stephenie Meyer. Après avoir reçus des avertissements concernant le contenu explicitement sexuel du texte….« 

Bref… Faites vous votre propre idée!

Prix Audiolib 2013

     

 Juin = le mois anglais chez Lou et Titine

 Challenge sur les livres audio de Valérie A l’occasion du mois anglais le thème ce mois-ci était un auteur anglais.
 Roman de la catégorie « couleur »  pour ma ligne « livres audio » du Petit Bac 2013

Commentaires laissés à l’époque sur canalblog :
Excellent billet !!!!! Je l’ai lu mais je crois que l’écouter ne m’aurait pas plu
Posté par SD49, dimanche 16 juin 2013
Je pense que la lectrice avec sa voix de série télé n’a pas arrangé les
choses, d’autant que je pense qu’on remarque plus les répétitions et les grossièretés inutiles à l’oral.
Posté par ennapapillon, dimanche 16 juin 2013
C’est marrant Sandrine car moi, je crois que le lire ne m’aurait pas plu. Tu as raison, le pire dans ce contrat, c’est de ne devoir manger que des fruits et légumes entre les repas.
Posté par val-m-les-livres, dimanche 16 juin 2013
Moui… Disons que c’est la goutte d’eau qui fait déborder le vase je
trouve que même dans le contrat, il est dominateur et je ne comprends pas
qu’elle le signe. Je pourrais comprendre qu’elle accepte de commencer une
relation de ce style si elle venait naturellement, mais le fait que tout
soit écrit noir sur blanc me semble totalement inconcevable….quelle jeune
file moderne et innocente (car elle est vraiment « innocente ») accepterait ça?
Posté par ennapapillon, dimanche 16 juin 2013
Nous sommes d’accord Enna, entièrement d’accord !
Posté par sylire, dimanche 16 juin 2013
Oui, entièrement
Posté par ennapapillon, dimanche 16 juin 2013
Comme quoi occuper les têtes de gondoles des supermarchés n’est vraiment pas un critère de qualité !
Posté par vive les bêtises, dimanche 16 juin 2013
Ah ça c’est sûr! mais je pense que beaucoup de gens l’ont acheté par
curiosité grâce à un monumentale marketing! Je peux te le passer si tu veux te faire ta propre impression!
Posté par ennapapillon, dimanche 16 juin 2013
oh bah dis moi qui hesitait a l’emmener pour le lire sur la plage cet ete …. bah du coup …je vais en prendre un autre avec hein ? ….. bisous
Posté par la bulle, dimanche 16 juin 2013
Je pense que tu peux passer (je suis sur que tu peux trouver des livres
détente pour la plage bien mieux que celui-là je peux te prêter le livre audio si tu veux te faire ta propre opinion!)
Posté par ennapapillon, dimanche 16 juin 2013 |
oh bah non du coup ca fait pas franchement envie … LOL je vais continuer a te suivre pour faire ma selection d’ete bisous
Posté par la bulle, dimanche 16 juin 2013
C’est sûr que sur ce coup là, c’est pas très vendeur comme billet mais
pioche dans mes autres lectures, il y a plein de coups de coeur et de belles découvertes
Posté par ennapapillon, dimanche 16 juin 2013
Autrement dit, ni à lire, ni à écouter, mais je le savais déjà Quelle arnaque !
Posté par aifelle1, dimanche 16 juin 2013
Ca a plu à certaines mais ce n’était vraiment pas pur moi : j’ai trouvé ça vraiment mal écrit… Un bon produit marketing!
Posté par ennapapillon, dimanche 16 juin 2013
J’ai lu les trois tomes mais je crois que je n’aurais pas pu les écouter !!! Je reconnais que c’est de la littérature de supermarché mais dans l’ensemble, j’ai trouvé ça marrant.
Posté par saxaoul, dimanche 16 juin 2013
J’avoue que je n’imagine même pas lire les 3 vu que j’ai abandonné le
premier mais tu n’es pas la seule à avoir apprécié mais je ne suis pas sure
que celles qui ont aimé l’ont lu comme l’auteur voulait qu’il soit lu car
vous faite ressortir le côté marrant (que je n’ai pas vu pour ma part
Posté par ennapapillon, dimanche 16 juin 2013
Il ne me tente absolument pas, mais j’ai adoré ton billet plein d’humour !
Posté par awa74, dimanche 16 juin 2013 |
Je me suis bien amusé à l’écrire (plus qu’à lire le livre
Posté par ennapapillon, dimanche 16 juin 2013
Moi aussi je trouve que le parallèle avec Twilight est évident (le début est presque scène pour scène, je trouve)… et je ne peux qu’être d’accord, comme tu le sais!
Posté par Karine:), dimanche 16 juin 2013
Le personnage de Ana avait tout ce que le personnage de Bella avait et qui m’énervait! On a eu la même lecture je pense (la déesse intérieure…grrrrr)
Posté par ennapapillon, dimanche 16 juin 2013
Excellent ! Ton billet conforte mon envie de ne pas découvrir ce navet littéraire !
En ce qui concerne le contrat, vu mon caractère, je crois que je répondrai (version polie) « Tes exigences, tu dois es imposer à une autre que moi. La porte est juste derrière toi, merci ».
Posté par Sharon, dimanche 16 juin 2013
C’est ça, pour moi c’est un navet Après la lecture du contrat, je ne
comprends pas qu’une jeune femme moderne et intelligente accepte de
continuer et je crois que j’aurai fait comme toi (plus ou moins poliment
Posté par ennapapillon, dimanche 16 juin 2013
Je me refuse à lire ce genre de truc par contre j’ai bien ri à ton billet ! tu as été bien courageuse de te taper (hahahaha!) 6h de cette daube !
Posté par George, dimanche 16 juin 2013
Je n’avais pas du tout envie de le lire mais comme il était sélectionné, je me suis dévouée… par contre je n’ai pas pu aller au bout! Je me suis beaucoup amusée à écrire mon billet, je suis ravie qu’il te plaise!
Posté par ennapapillon, dimanche 16 juin 2013
C’est curieux tout de même ce succès littéraire alors que tout le monde trouve ce livre nul à ch*ier !!!! Pour ma part, il ne m’a jamais attirée.
Posté par Géraldine, dimanche 16 juin 2013
Moi non plus il ne m’attirait pas du tout! Mais les circonstance du prix
audiolib me l’ont fait écouter… et bien au moins je peux en dire du mal
en toute connaissance de cause Par contre, je ne parlerai pas de succès « littéraire » mais « commercial »
Posté par ennapapillon, dimanche 16 juin 2013
« Il me pilonne » où quand le paroxysme de la classe rencontre un auteur probablement surcoté. Il y a eu un buzz (j’ai bien tapé un u) extraordinaire autour de ce livre qui, selon l’opinion du plus grand nombre, aurait mis en émoi la gent féminine. On se demande bien pourquoi, ou alors, on doit pouvoir s’interroger sur les moeurs du lectorat féminin qui aura apprécié.
Je n’ai naturellement pas lu ce livre (je suis un homme, tss tss tss !!!) mais, pour citer un certain Antoni Lenormand : « à n’en pas douter, ce livre sera l’un déchet-d’oeuvre de son auteur ». (Après le paroxysme de la classe, le comble de la mégalomanie : le mec qui se cite lui-même !!!!!!!!!!!)
Posté par Antoni, dimanche 16 juin 2013
On’est jamais aussi bien servit que par soi-même pour les citations
Je crois que tu as bien choisi le mot : du buzz!
Posté par ennapapillon, dimanche 16 juin 2013
Je ne comprends pas trop l’engouement autour de cette trilogie, je lis parfois de la chick litt et je l’apprécie donc à dose thérapeutique, mais là je dis non, ça ne me tente pas du tout!
Posté par Tiphanie, dimanche 16 juin 2013
Je pense comme je le disais ailleurs que le buzz a créé une grande
curiosité et que le marketing a fonctionné à fond! mais j’ai trouvé ça mal
écrit (ce qui n’est pas le cas de toute la chick litt, même si c’est un style qui ne m’emballe pas)
Posté par ennapapillon, dimanche 16 juin 2013
Je trouve que la Ana manque sérieusement de vocabulaire, non ? (suite aux exemples donnés). Bises
Posté par Philisine Cave, dimanche 16 juin 2013
Ah oui!! Et elle est sensée être étudiante en lettres…
Posté par ennapapillon, dimanche 16 juin 2013
elle est originaire d’Amérique du Sud ou portugaise ? Car Ana écrit comme cela aux États-Unis est plutôt rare, il me semble.
Posté par Philisine Cave, lundi 17 juin 2013
En fait, c’est l’abréviation de Anastasia
Posté par ennapapillon, lundi 17 juin 2013
D’accord ! J’ai lu en diagonale les avis sur ce roman et du coup, j’ai shunté le prénom de l’héroïne (c’est dire mon grand enthousiasme à propos de cette œuvre littéraire). Bises
Posté par Philisine Cave, lundi 17 juin 2013
Et moi comme je l’avais écouté, je suis allée vérifié comment s’écrivait
son nom car la plupart du temps elle est appelée Ana, sauf par M. Grey le
rigide qui l’appelle Anastasia (rien que de penser à lui, ça m’énerve et à elle aussi, d’ailleurs
Posté par ennapapillon, lundi 17 juin 2013
j’ai bien ri en te lisant. Le plus incroyable c’est que ce livre est autant de succès 2 possibilités, les gens ont des goûts de « chiotte » question littérature ou on une vraie misère sexuelle. ils s’imaginent que ça donne d’eux une image libérée, pour moi ça montre qu’ils sont surtout suiveurs parce-que il n’y a rien de bien à prendre là dedans!
Posté par Secrète Louise, lundi 17 juin 2013
Pour défendre les copines qui ont aimé et qui n’ont ni des goûts de
chiottes ni de misère sexuelles, je crois qu’elles l’ont pris comme une
comédie légère, plus de la chick litt mais justement je ne suis pas sure
que l’auteur voudrait qu’on le prenne comme ça Personnellement aucun
aspect ne m’a plu
Posté par ennapapillon, lundi 17 juin 2013
mon commentaire était maladroit, mais en fait je ne parle pas pour les personnes qui lisent toutes sortes de romans; mais pour celles qui ne vont lire que ce livre dans l’année et parce qu’il a fait le buzz; c’est ça qui m’agace, c’est vendu comme un paquet de lessive et ça marche
Posté par Secrète Louise, lundi 17 juin 2013
Oui, c’est plus ça qui m’énerve : le buzz avec le côté commercial…après le goûts et les couleurs…
Posté par ennapapillon, mardi 18 juin 2013
Voilà exactement le genre de remarques que j’adore. Les lectrices au goût de chiotte apprécient beaucoup ce commentaire. Et j’adore l’analyse qui est faite de ces lectrices.
Posté par val-m-les-livres, lundi 17 juin 2013
Ne vous battez bats les filles (en tout cas pas chez moi Je crois qu’il
y a eu un petit raccourci maladroit, rien de plus. En tout cas, même si je
n’ai pas aimé, je ne juge pas celles qui ont aimé (même si j’ai du mal à le comprendre
Posté par ennapapillon, mardi 18 juin 2013
Mais comment a-t-il pu être vendu ? Trilogie en plus ! Désolant.
Posté par Syl., lundi 17 juin 2013
Un bon marketing, beaucoup de pub à la télé qui éveille la curiosité… en
tout cas, ce n’était pas pour moi
Posté par ennapapillon, lundi 17 juin 2013
Moi je ne pense pas que je me ferais ma propre idée. Ton billet est l’un des plus sévères et finit par me convaincre de ne pas perdre mon temps avec ce roman là (de toutes manières, l’énorme promotion autour de ce livre m’avait déjà exaspérée ) belle journée
Posté par Sous les galets, lundi 17 juin 2013
je n’étais pas du tout tentée non plus et ma lecture/écoute a confirmé cela
Je ne me suis même pas forcée jusqu’au bout
Posté par ennapapillon, lundi 17 juin 2013
J’adore ton billet, d’autant plus que j’ai commencé ce roman et l’ai abandonné moi aussi avant même d’être à la partie SM… plusieurs de mes collègues ont aimé pourtant, mais ce n’était vraiment pas pour moi !
Posté par Sophie Hérisson, lundi 17 juin 2013
Voilà, c’est exactement, ça : ce n’était pas pour moi! Je n’ai même pas pu
le prendre pour un roman léger et amusant, il m’a trop exaspéré!
Posté par ennapapillon, mardi 18 juin 2013
Très bon billet qui confirme mon idée de ne pas le lire !!!
Posté par Miss Alfie, lundi 17 juin 2013
Tu peux regarder chez Valérie, elle, elle a plutôt aimé mais moi, je ne vais pas t’y encourager c’est sûr
Posté par ennapapillon, mardi 18 juin 2013
Ce livre a au moins le privilège de donner de très bon billet sur les blogs… J’en ai lu qq un savoureux dont le tien, je passe mon tour mais ton billet m’aura bien amusé plus que ce livre visiblement…
Posté par Lectureetcie, lundi 17 juin 2013
Franchement, je me suis plus amusée à écrire le billet qu’à lire le livre
Posté par ennapapillon, mardi 18 juin 2013
Pas lu ! Jamais eu envie de l’acheter ! Pas lu/vu Twilight non plus … Je crois que je suis hors norme côté lecture en fait !!!
Posté par CStef., mardi 18 juin 2013
Tu ne perds rien, ne t’inquiète pas
Posté par ennapapillon, mardi 18 juin 2013
Ah j’adore ton billet aussi ! Au début, je me suis dit : chic, voilà quelqu’un qui n’a vraiment pas aimé, qui argumente, et qui ne prend même pas les gants de l’humour pour en parler. Et c’est tant mieux après tout, autant traiter ce genre de livre comme il le mérite. Mais j’ai quand même ri à la fin ! (Et tant mieux aussi)
Posté par Anne, mercredi 19 juin 2013
C’est parfois plus facile d’écrire un billet sur un livre qu’on n’a pas
aimé, surtout quand celui-ci a vraiment matière à critiquer (et puis en
plus, vu le succès, je sais bien que ma critique ne pas faire trop de mal à l’auteur
Posté par ennapapillon, mercredi 19 juin 2013
je n’avais pas envie de le lire, je n’avais pas imaginé l’écouter, voilà qui me conforte!
Posté par lasardine, mercredi 19 juin 2013
Franchement, sans le prix audiolib, je ne l’aurai ni lu ni écouté
Posté par ennapapillon, mercredi 19 juin 2013
Pas envie de lire ce livre du tout ni de l’écouter^^, même si je suis une fan (pas super fan mais fan correcte^^) de Twilight
Posté par balletdemots, vendredi 21 juin 2013
J’ai bien aimé le 1er tome de Twilight mais après, j’ai trouvé le
personnage de Bella exaspérant et caricatural, tout comme dans « 50 nuances »
… mais là, je n’i pas pu tenir plus longtemps
Posté par ennapapillon, vendredi 21 juin 2013
Tu as été dégoutée? Ne lis pas « Histoire d’O » alors ^^
Plus sérieusement, moi j’ai été soulagée de voir pour une fois une héroïne de roman érotique ne PAS se soumettre si facilement aux exigences humiliantes d’un amant aussi sexy soit-il. Et l’envoyer paitre de temps en temps. Jusque là je n’avais lu que des fantasmes masculins tous plus glauques les uns que les autres et bien sûr, complètement déconnectés du moindre sentiment. On peut au moins accorder à ce roman d’avoir ouvert une porte, aussi pourrie soit-elle.
Après, on est d’accord sur le style épouvantable et les personnages caricaturaux au possible.
Posté par Melusine1701, samedi 22 juin 2013
Quand je dis dégoûtée, je ne peux pas vraiment parlé des actes, vu que je
n’ai pas été jusqu’aux scènes SM mais plutôt choquée qu’une jeune femme
« moderne » soit d’abord révoltée mais se laisse quand même faire à ce jeu
très masculin. J’avoue que je ne suis pas du tout réceptive à ce genre de
choses (alors histoire d’o n’est sûrement pas pour moi
Posté par ennapapillon, samedi 22 juin 2013
Je poste un deuxième commentaire parfaitement inutile juste parce que j’ai oublié de cocher la case pour recevoir tes réponses dans le précédent, oui, j’ai pas de tête. Désolée pour le flood.
Posté par Melusine1701, samedi 22 juin 2013
Ne t’excuse pas
Posté par ennapapillon, samedi 22 juin 2013
Et dire que j’avais loupé ce billet !!!!! Excellent, tu m’as bien fait rire !!!
Posté par liliba, jeudi 12 février 2015
sans fausse modestie : je préfère MON billet au livre et je me suis
beaucoup amusée à l’crire
Posté par ennapapillon, jeudi 12 février 2015
c’est souvent ça avec les nanars !!!!
Posté par liliba, jeudi 12 février 2015
c’est vrai!
Posté par ennapapillon, jeudi 12 février 2015

La souris bleue (Case histories) : Kate Atkinson

J’avais déjà lu ce roman en français il y a quelques temps (avant le blog) et je n’en gardais pas un grand souvenir, sans détester je n’avais pourtant pas été emballée et je ne me souvenais de presque rien. Mais après avoir lu « When will there be good news? » (« A quand les bonnes nouvelles? ») en anglais et avoir beaucoup aimé le style et l’humour pince sans rire, je me suis dit que c’était peut-être la traduction qui m’avait fait passer à côté de « La souris bleue » et j’ai donc décidé de lui donner une deuxième chance en anglais… Et j’ai bien fait car j’ai beaucoup aimé! (Et je confirme que je n’avais gardé aucun souvenir de ma première lecture!!)
Le roman commence par l’évocation de 3 affaires non résolues (« cases »). Au début des années 70 : une petite fille, petite dernière d’une famille nombreuse disparait une nuit et n’a jamais été retrouvée, en 1995, une jeune fille est sauvagement assassinée dans le cabinet d’avocats de son père où elle travaillait pour l’été, à la fin des années 70, une jeune mère dépassée tue son mari…
De nos jours, nous rencontrons Jackson Brodie, ancien inspecteur de police aujourd’hui détective privé, assez paumé dans sa vie privée (divorce qui passe très mal, petite fille de 6 ans, Marlee, qu’il cherche à élever du mieux possible mais avec angoisse) et qui en plus souffre terriblement des dents. Il a un regard assez cynique et détaché sur ce qui l’entoure.
Amélia et Julia Lang, les soeurs de la petite Olivia disparue à 3 ans se tournent vers lui car après la mort de leur père, elles ont retrouvé la souris bleue que leur soeur ne quittait jamais dans un tiroir fermé dans la maison familiale…Elles veulent comprendre.
Théo, le père de la jeune fille assassinée, qui a passé sa vie a essayer de résoudre l’affaire, demande de l’aide à Jackson qui va essayer de l’aider à faire enfin son deuil.
Une jeune femme se tourne vers Jackson pour retrouver sa nièce qu’elle a perdue de vue quand celle-ci ait été placée après que sa mère ait été condamnée pour le meurtre de son mari.
On croise aussi une vieille dame « à chats » très distinguée, qui se trouve être la voisine des soeurs Lang. On suit également la vie d’une femme qui semble complètement en dehors des autres histoires. Jackson est aussi poursuivi par quelqu’un qui en veut à sa vie.
Les histoires se croisent, Jackson mène ses enquêtes en dilettante, s’attache presque malgré lui aux personnes qu’il rencontre et découvre des choses qui auraient pu être résolues bien des années avant…
J’ai aimé la construction du roman, le fait que l’on passe d’une enquête à l’autre. J’ai aimé les personnages qui ont tous une épaisseur, une vraie personnalité et l’humour pince sans rire très British de Kate Atkinson. Pour moi plus qu’un polar, c’est un roman de personnages dans lequel on mène des enquêtes.
Je suis très contente de l’avoir relu et je compte bien découvrir d’autres romans avec le personnages de Jackson Brodie et peut-être même que j’essaierai la série « Case Histories » qui en a été tirée (mais quand j’aurai lu les livres)
 par Mrs B  : Merci!
 autour de Kate Atkinson pour chez Lou et Titine… 

Roman de la catégorie « couleur »  pour ma ligne roman du Petit Bac 2013

Comentaires laissés sur canalblog à l’époque :
  • J’ai plusieurs livres de l’auteure dans ma PAL (dont celui-ci). Il va falloir qu’ils en sortent un jour tout de même ! Je garde un super souvenir de ses premiers romans et depuis, je ne sais pas pourquoi, j’ai cessé de la lire.
Posté par sylire, vendredi 14 juin 2013
  • Si tu as celui-ci commence par là, car c’est la première rencontre avec Jackson Brodie. Maintenant je es lirai dans l’ordre pour le voir évoluer!
Posté par ennapapillon, vendredi 14 juin 2013
  • C’est dingue comment des avis peuvent être aussi différents pour un même livre : je n’ai pas accroché du tout, ni à l’histoire ni aux personnages.
Posté par SD49, vendredi 14 juin 2013
  • Mais oui, mais tu l’as lu en français et je n’avais pas du tout accroché quand je l’ai lu la première fois alors je me demande vraiment si la traduction n’a pas perdu beaucoup de choses en route!
Posté par ennapapillon, vendredi 14 juin 2013
  • J’ai bien aimé « case Histories »
Posté par Mrs B, vendredi 14 juin 2013
  • et je crois que tu avais aussi aimé « When will there be good news? ». Je tenterai quand même la suite de la série avec ce personnage même si tu as moins aimé le 2ème
Posté par ennapapillon, vendredi 14 juin 2013
  • J’aime beaucoup Brodie depuis la souris bleue que j’ai lu en français pourtant mais je crois que j’aime tout Kate Atkinson, j’avais complètement craqué pour Dans les coulisses du musée… et las « rie est très fidèle je trouve
Posté par yueyin, vendredi 14 juin 2013
  • Je me souviens que j’avais beaucoup aimé « dans les coulisses du musée » (lu il y a un siècle en anglais) et du coup, je pense que quand j’aurai lu tous les livres avec Brodie, je tenterai la série aussi
Posté par ennapapillon, vendredi 14 juin 2013
  • Je me souviens que j’avais beaucoup aimé « dans les coulisses du musée » (lu il y a un siècle en anglais) et du coup, je pense que quand j’aurai lu tous les livres avec Brodie, je tenterai la série aussi
Posté par ennapapillon, vendredi 14 juin 2013
  • Ce fut un coup de coeur pour moi et il reste mon préféré de l’auteur. J’ai adoré le personnage du père. Et je l’avais lu aussi en VO.
Posté par val-m-les-livres, vendredi 14 juin 2013
  • je sais qu’avec Kate Atkinson, je ne lirai plus qu’en VO! J’ai aimé tous les « à côté » des enquêtes et les personnages que je trouve justes.
Posté par ennapapillon, vendredi 14 juin 2013
  • je sais qu’avec Kate Atkinson, je ne lirai plus qu’en VO! J’ai aimé tous les « à côté » des enquêtes et les personnages que je trouve justes.
Posté par ennapapillon, vendredi 14 juin 2013
  • Il est depuis longtemps sur ma LAL, j’avais aussi beaucoup aimé A quand les bonnes nouvelles?
Posté par Tiphanie, vendredi 14 juin 2013
  • Si tu as aimé « A quand les bonnes nouvelles? », tu peux lire celui-à
Posté par ennapapillon, vendredi 14 juin 2013
  • Si tu as aimé « A quand les bonnes nouvelles? », tu peux lire celui-à
Posté par ennapapillon, vendredi 14 juin 2013
  • J’ai également lu en français « La souris bleue » et j’avais bien aimé sans plus. Mais en lisant ton billet, je me dis que je suis passée à côté ! J’ai le 2ème volume en anglais et comme je suis un peu lente à lire en anglais (manque de pratique et du coup de patience !), il est toujours dans ma PAL. Il va falloir que je m’y mette d’autant plus que j’ai beaucoup aimé la série !
Posté par Titine, vendredi 14 juin 2013
  • Ahh… je vais me laisser tenter par la série Je t’encourage vraiment à le tenter en anglais parce que pour moi ç a été frappant de voir la différence!
Posté par ennapapillon, vendredi 14 juin 2013
  • Ahh… je vais me laisser tenter par la série Je t’encourage vraiment à le tenter en anglais parce que pour moi ç a été frappant de voir la différence!
Posté par ennapapillon, vendredi 14 juin 2013
Posté par Nag, vendredi 14 juin 2013
  • C’est intéressant d’avoir ton point de vue parce que je ne sais jamais dire si l’anglais est abordable ou pas! Je vais voir ton avis!
Posté par ennapapillon, vendredi 14 juin 2013
  • C’est intéressant d’avoir ton point de vue parce que je ne sais jamais dire si l’anglais est abordable ou pas! Je vais voir ton avis!
Posté par ennapapillon, vendredi 14 juin 2013
  • Bah c’est pas évident… ça demande quand même un très bon niveau d’anglais mais je trouve que la syntaxe et le vocabulaire ne sont pas difficiles, je dirais plus facile que les derniers tomes d’Harry Potter par exemple. L’anglais me semble plutôt classique, mais je ne suis pas une professionnelle des langues étrangères!!! J’aime bien pouvoir partager un point de vue avec un autre blogueur sur un bouquin c’est sympa je trouve!
Posté par Nag, vendredi 14 juin 2013
  • Bah c’est pas évident… ça demande quand même un très bon niveau d’anglais mais je trouve que la syntaxe et le vocabulaire ne sont pas difficiles, je dirais plus facile que les derniers tomes d’Harry Potter par exemple. L’anglais me semble plutôt classique, mais je ne suis pas une professionnelle des langues étrangères!!! J’aime bien pouvoir partager un point de vue avec un autre blogueur sur un bouquin c’est sympa je trouve!
Posté par Nag, vendredi 14 juin 2013
  • Justement, c’est intéressant que tu dises que ça ta paru abordable (et surtout que tu as aimé), ça permet aux gens qui hésiteraient à se lancer de se dire que ce roman est peut-être pour eux
Posté par ennapapillon, vendredi 14 juin 2013
  • Oui c’est vrai que ce n’est pas facile de connaître le niveau quand on veut lire en VO. et parfois, on feuillette à l’avance, on lit quelques paragraphes et c’est quand même difficile une fois qu’on s’y plonge vraiment.
Posté par Nag, vendredi 14 juin 2013
  • Oui, ça dépend aussi des thèmes abordés. Je sais par exemple que Susan Fletcher est assez difficile en anglais (enfin, c’est une belle langue très précise) mais d’autre sont plus simples
Posté par ennapapillon, vendredi 14 juin 2013
  • Comme tu l’as lu ma lecture a été une déception mais le titre que tu as lu a l’air intéressant. Je note. Merci pour cette LC! Bonne soirée
Posté par Fanny, vendredi 14 juin 2013
  • Bienvenue ici! Je crois que je suis celle qui a préféré sa lecture de Kate Atkinson lors de cette lecture commune mais en même temps, presque tous ceux qui ont lu « la souris bleue » ont aimé Je passe sur les nouvelles par contre après avoir lu ton billet
Posté par ennapapillon, vendredi 14 juin 2013
  • une auteure qui ne fait pas l’unanimité, je ne l’ai jamais lue donc je ne peux pas donner mon point de vue
Posté par denis, vendredi 14 juin 2013 |
  • Je pense que si tu veux la découvrir tu peux te lancer dans « la souris bleue » car celui ci a plutôt plu
Posté par ennapapillon, vendredi 14 juin 2013 |
  • merci pour ce conseil
Posté par denis, lundi 17 juin 2013
  • you’re welcome!
Posté par ennapapillon, mardi 18 juin 2013
  • Étrange cette différence entre les deux lectures, comme quoi la traduction…
Posté par Sophie Hérisson, vendredi 14 juin 2013
  • Je pense qu’il y a beaucoup de différence à cause de la traduction et peut-être aussi, qui sait, que je l’ai lu à un moment où je n’étais pas réceptive. Mais ce qui est curieux c’est que j’ai aimé des petites choses dans les deux titres en VO dont je ne me rappelais pas en français… impossible de le dire avec certitude
Posté par ennapapillon, vendredi 14 juin 2013
  • Une éternité que je veux le lire…
Posté par liliba, samedi 15 juin 2013
  • De mon point de vue : tu peux y aller (mais je n’ai pas trop aimé en français…
Posté par ennapapillon, dimanche 16 juin 2013
  • J’ai vu l’adaptation télé, j’ai déprimé. Je ne lirai donc pas le livre.
Posté par Sharon, dimanche 16 juin 2013
  • Ah… Mrs B n’a pas aimé non plus…et pourtant elle a beaucoup aimé ce roman là… il faudra que j’en regarde au moins un épisode pour me faire mon idée
Posté par ennapapillon, dimanche 16 juin 2013
  • Si un jour je lis l’auteur, ce sera avec ce roman. Je veux le lire depuis une éternité, je pense!
Posté par Karine:), lundi 17 juin 2013
  • Et puis comme tu lis en anglais, tu pourras avoir dès le début la meilleure version
Posté par ennapapillon, lundi 17 juin 2013
  • Il est dans ma PAL, je me contenterai de la VO, mais je vais attendre un peu (je crois) parce que j’ai regardé la série télé, il faut que cela me sorte un peu de la tête !
Posté par Anne, lundi 05 août 2013
  • Oui, il vaut peut-être mieux que tu attendes car comme toujours dans les séries, il y a quelques libertés avec le texte et tu risques d’être un peu déçue. Tu as aimé la série?
Posté par ennapapillon, mardi 06 août 2013
  • J’oubliais : jai adoré le dernier avec Jackson « Parti tôt, pris mon chien » (titre traduit directement de l’anglais) (tant pis ^pour l’ordre…)
Posté par Anne, lundi 05 août 2013
  • Je vais essayer de les lire dans l’ordre, alors il faut d’abord que je lise Les choses s’arrangent mais ça ne va pas mieux, après, j’ai déjà lu À quand les bonnes nouvelles ? et ensuite je pourrai lire Parti tôt, pris mon chien, mais sans doute en anglais
Posté par ennapapillon, mardi 06 août 2013 

Elle?? Moi!!

Jeudi soir j’ai ouvert une enveloppe tout à fait ordinaire mais qui contenait un courrier plutôt extraordinaire

Et oui, c’est donc officiel, je participe à l’aventure du !

J’y avait déjà participé en 2009 et c’est d’ailleurs grâce a cette aventure que j’ai commencé mon blog! C’est aussi grâce à ce prix que j’ai rencontré Valérie (et plein d’autres…Mais Valérie est devenue une copine!) et je suis particulièrement contente car elle a aussi été sélectionnée cette année et on va donc pouvoir partager ça à nouveau!

Concrètement, comment ça se passe? Et bien le 29 juillet je vais recevoir 3 livres qu’il faudra lire, commenter et noter pour le 27 août (c’est la seule chose qui m’inquiète… je n’ai aucune idée d’où je serai à ce moment là, j’espère ne pas me retrouver avec trop peu de temps pour les lire…), ensuite j’aurai encore trois livre à lire en un mois. Puis, ça sera le tour de mon jury : fin septembre,  je recevrai donc 7 livres que je devrai lire et noter en 2 mois avant de repartir sur le rythme de 3 livres par mois jusqu’à la mi-avril

J’ai beaucoup aimé cette expérience alors j’ai hâte de faire des découvertes

Et comptez sur moi pour vous en faire profiter!

Je ne suis pas seule à lire pour le grand prix des lectrices de Elle (si vous en êtes faites moi signe!! : 

Dans le jury de septembre, il y a Valérie et Meelly et Dominique et Charlotte

Dans le jury d’octobre, il y a Mathilde

Dans le jury de novembre, il y a Ankya et Awa et Musme

Dans le jury de décembre, il y a Natalie et Galéa et Julie et Eva

Dans le jury de janvier, il y a moi, Enna et Marie L et Tynn et Kirili et Virginie et Marie-Hélène

Dans le jury de février, il y a Mathilde F et Mior et Martine et Blandine

Dans le jury de mars, il y a Marjorie et Pascale et Ségolène et Micmélo

Dans le jury d’avril, il y a Marie et Fleur et Bianca et Ilham et Cécile et Muriel

 

« The tales of Beedle the Bard » (« Les contes de Beedle le barde ») de J.K.Rowling

J’ai reçu ce livre dans un swap « Red/British » organisé par Valérie et c’est Tiphanie qui me l’avait offert! C’était en 2011…il était temps que je le lise et quelle meilleure période que le mois anglais pour se lancer!

Bon, de quoi s’agit-il? C’est un recueil de contes écrits par Beedle Le Barde et traduit des runes par Hermione Granger et commentés par Albus Dumbledore. L’introduction explique que comme les petits moldus, les petits sorciers ont leurs contes qui leur passent des messages, qui sont parfois cruels. Vous l’aurez compris, on replonge dans l’univers de la magie de Harry Potter

Il y a donc 5 contes, qui racontent des histoires de sorciers, avec une morale (comme tous les contes) et à la fin de chaque conte, Dumbledore fait des commentaires sur le sens du conte, sur son historique, son influence dans le monde de sorciers. C’est plaisant mais c’est un peu plat et je n’ai pas autant accroché qu’à la série de Harry Potter. Peut-être que je l’ai lu un peu trop longtemps après avoir lu les Harry Potter et que je ne suis pas dans l’ambiance. C’est par contre à mon avis un bon complément quand on vient de les lire. Heureusement c’était très court, sinon, j’aurai sans doute abandonné, il faut dire que je n’aime pas particulièrement les contes en général!

J’ai trouvé que le style était très soutenu, un anglais très littéraire, peut-être pour rendre l’effet « conte ancien » mais je me suis dit que les petits enfants anglais allaient peut-être trouver certaines tournures de phrases et certains mots de vocabulaire un peu ardus et en allant faire un tour sur internet, j’ai découvert que ce recueil de nouvelles à une histoire intéressante… En fait, au départ, J.K.Rowling a écrit ces contes en 6 exemplaires, écrits à la main et illustrés par elle pour remercier des amis et qu’elle en a écrit un septième qui a été mis aux enchères au profit d’une association caritative et ensuite le livre a été publié pour tous mais les bénéfices vont aussi à  The Children’s High Level Group, (maintenant appelée Lumos) l’association qui vient en aide aux enfants défavorisés d’Europe. Belle initiative!

 

  le mois anglais chez Lou et Titine

                                       

10 ème lecture de la version 2013 du challenge 

 

  :  3 ème lecture du challenge 

   Angleterre

La lettre qui changea le destin d’Harold Fry arriva un mardi (The unlikely pilgrimage of Harold Fry) : Rachel Joyce

Harold est un retraité qui vit une vie ordinaire de retraité, avec sa femme Maureen, dans le sud de l’Angleterre… Jusqu’à ce qu’il reçoive une lettre de Queenie Hennessy qu’il a connu 20 ans auparavant quand ils travaillaient ensemble. Elle lui annonce qu’elle va mourir… Il ne sait pas comment réagir mais lui écrit une lettre.
Il part alors pour la poster mais ne peut se résoudre à la mettre dans une boite aux lettres. Une conversation avec une jeune fille qui lui dit avoir sauvé sa tante de son cancer grâce à la force de ses pensées positives lui font prendre une décision sur un coup de tête. Il appelle l’hospice dans lequel est soigné Queenie et lui demande de l’attendre car il a décidé de marcher juqu’à elle.
 
Sans équipement, chaussé de chaussures bateaux, sans même son portable qu’il a oublié chez lui, il prend la route dans le but de remonter toute l’Angleterre pour rejoindre cette femme au Nord à la frontière de l’Ecosse. Il prévient sa femme une fois le voyage engagé, avance douloureusement au départ, reste déterminé…
Ce voyage -ce pèlerinage (« pilgrimage » en anglais) est un voyage initiatique pour Harold -peut-être que le mot n’est pas approprié pour un homme de son âge- mais c’est un voyage intérieur autant que physique. Harold réalise qu’il a beaucoup de problèmes très lourds à régler en chemin, concernant son enfance, son fils, sa relation avec sa femme…
 
Il fait de nombreuses rencontres et il reçoit des témoignages, des bribes de vies, il échange, il partage… Il change au contact des autres et de lui-même.
 
J’ai adoré ce roman plein de justesse et de bons sentiments -dans le bon sens du terme. j’ai même pleuré à la fin… et c’est vraiment bien de pleurer quand on lit un bon livre!

  le mois anglais chez Lou et Titine

 Mrs B : merci beaucoup!

  avec Mrs B et Sandrine : Allons voir leurs avis!

Que faisions nous le 6/06 à 6h06 du soir?

 

Le 6/06 à 6 h 06 (du soir), nous avons été 16 (toujours plus!!) à prendre une photo -au même moment- de ce que nous étions en train de faire  (sur une idée de Cstef du blog « Une Photo, une bidouille »)

J’ai transmis ces photos à  LaBulle qui en a fait cette mosaïque! Merci à elle et merci à tous les participants!

 

 

 

 

Personnellement, je venais de remonter dans ma voiture, sur le parking du supermarché, après avoir fait les courses.

LaBulle  préparait une tarte à la rhubarbe.

Sandrine  faisait du repassage.

Valérie préparait des cannelés pour ses élèves.

Secrète Louise « s’enivrait » avec une bière bien méritée.

Evalire surveillait le ciel pour voir s’il fallait rentrer son linge.

Aproposdelivres était dans le train.

Dame Ribambelle revenait d’une promenade et le soleil lui jouait des tours.

Tonton Seb (Notre 1er homme!) était entre Rennes et Saint Malo, il faisait 19° et il y avait une averse. 

Flo était passagère en scooter et elle rentrait du travail.

Racoon5lb était au travail devant son ordi.

Hélène était en train de mettre la touche finale à un album scrap qu’elle prépare pour sa belle-soeur.

Tiphanie buvait un verre en terrasse avec une amie.

Saxaoul  écoutait attentivement Alain Serres des éditions Rue du Monde lui parler de son travail d’éditeur.

Cstef était en train de prendre un petit goûter avant de s’occuper du dîner (sa barre chocolatée a eu le temps defondre un peu pendant la photo 😉

Wakanda faisait quelques exercices au piano en préparation d’un concours 

 

 

 

Je vous propose un nouveau rendez-vous le (dimanche) 7/07 à 7h07 (19h07) …   Je ferai un rappel 15 jours avant et la veille 😉

J’espère que nous serons nombreux à jouer!

Souvenirs, souvenirs :Voici ce qu’on faisait  le 3/03 à 3:03  et  le 4/04 à 4:04 et  le 5/05 à 5:05

Human remains : Elizabeth Haynes

Roman à deux voix qui s’alternent. Celle d’Annabelle, une trentenaire solitaire et isolée qui travaille auprès de la police comme statisticienne (? analyst?). Elle a une vie rangée et peu intéressante, sans amis et avec une mère vieillissante et difficile.
 
Colin, lui, est un homme qui parait assez inadapté socialement, avec peu d’amis et des intérêts un peu particuliers pour les autres…
 
La vie d’Annabelle est bouleversée quand elle découvre par hasard le corps en décomposition d’une voisine et que dans les archives de la police, elle s’aperçoit que ce genre de découvertes macabres a fortement augmenté l’année passée.
 
Un journaliste s’intéresse à l’affaire et Annabelle va se retrouver directement impliquée dans cette mystérieuse histoire.
 
Annabelle fait partie de ces nombreuses personnes solitaires qui se retrouvent malgré elles à l’écart de la société et d’ailleurs le roman tourne en grande partie autour de cette notion d’isolement.
 
J’ai bien aimé ce thriller avec un fond de réflexion sur une société assez individualiste. Le personnage de Colin fait froid dans le dos… Il fait vraiment penser qu’on ne sait pas ce qui se cache derrière les portes closes…
 
Les exagérations sur les relations entre Annabelle et le journaliste n’ont pas gêné mon plaisir.
 

Pendant toute ma lecture j’ai eu cette chanson des Beatles dans la tête :http://www.youtube.com/watch?v=HuS5NuXRb5Y

chez Lou et Titine

 par Charlotte (copine de Mrs B)

Commentaires laissés à l’époque sur canalblog :
Je vois que l’on a le même avis sur Colin
Posté par Mrs B, mardi 04 juin 2013
oui aucun doute : Colin est très flippant (et pourtant passe tout à fait
inaperçu…) J’ai aussi aimé les témoignage des morts, très touchants.
Posté par ennapapillon, mardi 04 juin 2013
Je lis assez peu de thrillers mais le sujet de celui-ci n’a pas l’air mal du tout, ça pourrait peut-être me plaire
Posté par Lou, mardi 04 juin 2013
Il me semble que tu avais dit qu’il n’était pas (encore) traduit, dommage …
Posté par SD49, mardi 04 juin 2013
effectivement, pas encore traduit! (mais ces deux premiers l’ont été alors
peut-être…wait and see!
Posté par ennapapillon, mardi 04 juin 2013 |
Contrairement à toi, je n’ai pas retrouvé le talent de l’auteure dans ce roman et le précédent m’avait aussi été déçue.
Posté par val-m-les-livres, mardi 04 juin 2013
je n’ai pas retrouvé sa force de « Comme ton ombre » qui était assez exceptionnelle, mais je crois que j’ai préféré celui-ci au deuxième. J’ai trouvé le thème assez original et le côté social intéressant.
Posté par ennapapillon, mardi 04 juin 2013
Ton avis est plus positif que celui de Mrs B, le côté sociologique me semble intéressant.
Posté par Titine, mardi 04 juin 2013
oui, des trois, je suis celle qui a le plus aimé, je suis vraiment rentré dans l’univers (assez glauque quand il s’agit du personnage de Colin).
Posté par ennapapillon, mardi 04 juin 2013
Il n’est pas traduit ! c’est un gros problème. Je note l’auteur…
Posté par Syl., mardi 04 juin 2013
les deux autres : « Comme ton ombre » (mon préféré) et « Ecume de sang » sont
traduit (et aussi sur mon blog) alors peut-être que celui-ci le sera?
Posté par ennapapillon, mardi 04 juin 2013
Merci Enna.
Posté par Syl., mardi 04 juin 2013 |
mais de rien
Posté par ennapapillon, mardi 04 juin 2013
Ca semble vraiment brrrrr… je vais lire les avis des autres.
Posté par Karine:), mercredi 05 juin 2013
Je suis celle qui a le plus aimé, mais sincèrement, j’ai bien aimé !
Posté par ennapapillon, mercredi 05 juin 2013
vous me tentez, ce livre existe-il en francais? sinon est il facile à lire en anglais ???
Posté par titoulematou, mardi 11 juin 2013
Non, il n’est pas encore traduit, mais ces deux premiers l’ont été alors
celui-ci le sera peut-être! Je dois avouer ne pas trop savoir dire s’il est
facile ou pas à lire car je lis aussi bien l’anglais que le
français…désolée
Posté par ennapapillon, mardi 11 juin 2013
auriez vous d’autres lectrices qui lisent moins bien que vous qui pourraient me répondre???
Posté par titoulematou, vendredi 21 juin 2013
Dans ce cas précis, Valérie et Mrs B étant toutes les deux profs d’anglais,
je ne saurais dire
Posté par ennapapillon, vendredi 21 juin 2013
j’y pense j’ai lu harry potter en anglais ( les trois derniers tomes) alors serais-je capable de lire ce livre ?
Posté par titoulematou, vendredi 21 juin 2013
Le mieux c’est de tenter toi même
Posté par ennapapillon, vendredi 21 juin 2013
vous avez raison
Posté par titoulematou, mercredi 03 juillet 2013
🙂
Posté par ennapapillon, mercredi 03 juillet 2013