Que faisions nous le 7/07 à 7h07 du soir?

 

Le 7/07 à 7 h 07 (du soir), nous avons été 9 à prendre une photo -au même moment- de ce que nous étions en train de faire  (sur une idée de Cstef du blog « Une Photo, une bidouille »)

J’ai transmis ces photos à  LaBulle qui en a fait cette mosaïque! Merci à elle et merci à tous les participants!

 

 

  

Personnellement, je mangeais un sandwich « à la marocaine » au Festival de Beauregard avant l’excellent concert de The Hives.

LaBulle  nettoyait l’aquarium de son combattant.

Sandrine  était en train de lire sur sa terrasse.

Lolita était connectée à Meetic et allait écrire un mail à un potentiel prétendant (je croise les doigts pour toi, car Meetic m’a porté chance, il y a 7 ans 😉

Secrète Louise était à la plage d’un lac en Auvergne, tout le monde était parti, même le maître nageur!

Cstef  constatait qu’il y avait encore beaucoup de travail à faire dans son jardin.

Wakanda s’occupait d’un petit Théodore de 2 ans pour que ses parents puissent aller en amoureux au restaurant.

Aproposdelivres  allait dîner au frais dans la maison après un dimanche très chaud.

Awa était en plein bricolage en train de poser de l’isolant entre les cloisons dans la chambre de sa fille

   

Je vais mettre le blog en pause pendant quelques semaines cet été, il va tourner au ralenti et je ne sais pas trop si j’aurai accès à un ordinateur autour du 8 août alors je vous propose je vous propose un nouveau rendez-vous à la rentrée, en septembre  le (lundi) 9/09 à 9h09 (21h09) …   Je ferai un rappel 15 jours avant et la veille 😉

J’espère que nous serons nombreux à jouer!

Souvenirs, souvenirs :Voici ce qu’on faisait  le 3/03 à 3:03  et  le 4/04 à 4:04 et le 5/05 à 5:05 et le 6/06 à 6:06

Dans les bois éternels : Fred Vargas (lu par Thierry Janssen)

Quel plaisir de retrouver le commissaire Adamsberg, taciturne et détaché, un peu torturé et presque poétique ainsi que son équipe, qui s’entend plus ou moins bien, qui est plus ou moins réceptive à l’instinct de son commissaire.

Dans cette histoire, plusieurs faits arrivent en même temps : un nouvel inspecteur arrive au commissariat. Il a passé sa jeunesse dans le village voisin de celui d’Adamsberg et a été victime d’une attaque qui l’a transformé. Une vieille dame, infirmière tueuse qui en veut à Adamsberg s’est échappée de sa prison. Elle est soupçonnée d’avoir tué deux hommes. Le médecin légiste -une femme qu’Adamsberg a connu à ses débuts dans la police- spécialiste de la psychologie des tueurs dissociés (c’est à dire à double personnalité), s’intéresse à l’affaire car l’infirmière en question souffre de cette pathologie. Et puis il y a ces cerfs retrouvés morts, sans raison dans une forêt…Et une ombre qui plane…

Des crimes, des histoires qui se trouvent petit à petit liées, des mystères, des tombes ouvertes puis refermées, des touches médiévales, une formule ancienne, « magique » ou plutôt « diabolique », à élaborer, des morts pour une vie éternelle… Beaucoup de fils qui se tissent entre les différents personnages, d’autres qui se brisent…

J’ai aimé ce roman, même s’il y a quelques exagérations (le pouvoir olfactif des chats est sans doute surfait et la capacité à survivre de certains un peu miraculeuse) mais ça ne m’a pas enlevé mon plaisir de lecture.

Le lecteur Thierry Janssen a une voix qui se prête très bien à ce roman, j’ai beaucoup aimé sa lecture. Je trouve d’ailleurs que les romans de Fred Vargas sont parfait pour l’écoute.

Et pour la blague, Valérie et moi écoutions ce livre audio en même temps et nous avons pensé l’une à l’autre au même moment quand un personnage dit que les hauts-normands sont les vrais normands mais qu’il ne faut pas écouter les bas-normands qui soutiendront le contraire… Je vis en Basse-Normandie et Valérie en Haute-Normandie et la notion de « vraie » Normandie est devenue une private joke entre nous 😉 Pas mal pour une lecture commune!

Merci à  et   

 avec Valérie… Allons voir son avis! 

 Roman de la catégorie « objet »  pour ma ligne « livres audio » du  Petit Bac 2013 (en golf, un « bois » est un club)