Dans les bois éternels : Fred Vargas (lu par Thierry Janssen)

Quel plaisir de retrouver le commissaire Adamsberg, taciturne et détaché, un peu torturé et presque poétique ainsi que son équipe, qui s’entend plus ou moins bien, qui est plus ou moins réceptive à l’instinct de son commissaire.

Dans cette histoire, plusieurs faits arrivent en même temps : un nouvel inspecteur arrive au commissariat. Il a passé sa jeunesse dans le village voisin de celui d’Adamsberg et a été victime d’une attaque qui l’a transformé. Une vieille dame, infirmière tueuse qui en veut à Adamsberg s’est échappée de sa prison. Elle est soupçonnée d’avoir tué deux hommes. Le médecin légiste -une femme qu’Adamsberg a connu à ses débuts dans la police- spécialiste de la psychologie des tueurs dissociés (c’est à dire à double personnalité), s’intéresse à l’affaire car l’infirmière en question souffre de cette pathologie. Et puis il y a ces cerfs retrouvés morts, sans raison dans une forêt…Et une ombre qui plane…

Des crimes, des histoires qui se trouvent petit à petit liées, des mystères, des tombes ouvertes puis refermées, des touches médiévales, une formule ancienne, « magique » ou plutôt « diabolique », à élaborer, des morts pour une vie éternelle… Beaucoup de fils qui se tissent entre les différents personnages, d’autres qui se brisent…

J’ai aimé ce roman, même s’il y a quelques exagérations (le pouvoir olfactif des chats est sans doute surfait et la capacité à survivre de certains un peu miraculeuse) mais ça ne m’a pas enlevé mon plaisir de lecture.

Le lecteur Thierry Janssen a une voix qui se prête très bien à ce roman, j’ai beaucoup aimé sa lecture. Je trouve d’ailleurs que les romans de Fred Vargas sont parfait pour l’écoute.

Et pour la blague, Valérie et moi écoutions ce livre audio en même temps et nous avons pensé l’une à l’autre au même moment quand un personnage dit que les hauts-normands sont les vrais normands mais qu’il ne faut pas écouter les bas-normands qui soutiendront le contraire… Je vis en Basse-Normandie et Valérie en Haute-Normandie et la notion de « vraie » Normandie est devenue une private joke entre nous 😉 Pas mal pour une lecture commune!

Merci à  et   

 avec Valérie… Allons voir son avis! 

 Roman de la catégorie « objet »  pour ma ligne « livres audio » du  Petit Bac 2013 (en golf, un « bois » est un club)

14 commentaires sur « Dans les bois éternels : Fred Vargas (lu par Thierry Janssen) »

  1. Bon, pourquoi pas si l’occasion se présente… Je ne suis pas très polar mais j’ai lu il y a quelques années un Vargas (dont j’ai oublié le titre) et j’avais bien aimé.

    J'aime

    1. Tu vas où en Normandie? Ce Vargas m’a bien plu! (Enna)
      A Giverny, Rouen et Le Havre, pour les expos impressionnistes ! (Anne)
      ça doit être super! je ne connais pas (Enna)
      Festival Normandie impressionniste 2013, va voir le site internet, alléchant ! (Anne)
      Tiens, au Musée Christian Dior chez moi il y a eussi une expo en rapport
      avec les impressionistes (mais je ne l’ai pas encore vue) :
      http://www.musee-dior-granville.com/c/287/p/2ff5df55a87776c54617f0697c30ac31/musee-Christian-Dior-jardin-exposition-temporaire-Granville-Normandie.html (Enna)

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :