« Zone de non-droit » de Alex Berg

Ce roman raconte comment dans une démocratie moderne -l’Allemagne-, une personne peut être arbitrairement accusée de terrorisme et être interrogée et même torturée sans explication sous couvert de protéger un ou plusieurs intérêts nationaux.

C’est le cas de Valérie Weyman, avocate allemande qui n’a pour tort que de connaître des gens qui sont accusés d’avoir posé des bombes – sans pourtant que ces mêmes personnes aient été réellement prouvées coupables. 

Durant la préparation d’un sommet international qui doit se dérouler à Hambourg avec les présidents des pays occidentaux influents, les agents des services de sécurité allemands et étrangers et notamment la CIA, sont sur le qui vive et semblent avoir tous les droits.

Certains agents ne se font pas confiance et la question est posée à l’interne pour savoir si les accusations envers Valérie Weyman sont légitimes.

Ce polar (thriller? roman d’action?) est rythmé et plein de rebondissements. C’est assez réaliste concernant les peurs engendrées par les attentats terroristes et cela joue sur les mystères qui entourent les services secrets. C’est aussi assez violent -physiquement et psychologiquement car on se dit que n’importe qui pourrait subir ce genre d’accusations injustes.

Et pourtant, je ne peux pas dire que c’est un roman qui m’a marquée. Il ferait sans doute un bon film d’action, d’espionnage, un peu à contre courant puisque les américains et la CIA ne sont pas montrés sous leur meilleur jour et que les islamistes ne sont pas forcément les coupables idéalement mis en avant… Mais justement, je n’aime pas ce genre de films

Je ne l’ai pas détesté mais je n’attendais pas avec impatience le moment de le retrouver. Je pense que  ce roman n’était pas pour moi mais les amateurs du genre s’y laisseront sans doute prendre!

 

Lu dans le cadre du  2014

D’ailleurs vous pouvez aller fouiner sur les blogs des copines jurées de ELLE : 

Ankya,  AwaBiancaBlandine

Eva, FleurGaléa, Kirili

MarieMeelly, Micmélo

MiorMusme, Tynn

ValérieVirginie

 

Le billet de Kirili/Coralie

 

 

11ème  lecture du challenge 2013-2014 

 Allemagne

« Une faiblesse de Carlotta Delmont » de Fanny Chiarello

Ce roman à la forme originale mêle des lettres de plusieurs protagonistes, des articles de journaux, des télégrammes, un journal intime, une pièce de théâtre, qui permettent de donner plusieurs points de vue.

L’histoire est celle de Carlotta Delmont, cantatrice américaine qui vient à Paris en 1927 pour chanter « Norma ». Elle disparait une nuit sans donner de nouvelles pendant 2 semaines et les spéculations vont bon train, que ce soit dans les journaux ou parmi ses proches ou la police. 

Elle réapparait un beau jour sans vraiment avoir d’explications à donner à son amant et impresario, son partenaire d’opéra ou sa bonne, personne ne comprend vraiment pourquoi elle est partie -et revenue. Chacun vit les choses différemment.

Elle apporte une explication au travers de son journal intime lorsqu’elle quitte l’Europe. La fin de son histoire est racontée sous forme d’une pièce de théâtre qui fictionnalise (un peu, beaucoup ou pas du tout) la vérité.

C’est donc l’histoire d’une jeune femme qui se sent tout d’un coup dépassée par sa propre vie et qui fuit pour endosser un nouveau personnage pendant quelques jours. Une escapade furtive qui va changer le cours de sa vie. C’est une personne exaltée qui s’épanouit dans la fiction de ses personnages.

Il y a aussi une réflexion les différences entre la France et les États Unis, notamment concernant la culture et la presse.

Malgré l’originalité de la forme et l’intérêt du propos je ne peux pas dire que je me suis passionnée pour ce roman ni attachée à Carlotta. Deux aspects expliquent mon avis mitigé : sur la forme, j’aurai aimé ressentir plus les différentes voix des personnages dans les changements de points de vue et de supports et je dois dire que la partie sous forme de journal intime m’a paru un peu longue, cassant le rythme trouvé dans la première partie.

D’autre part, j’ai eu beaucoup de mal à m’attacher aux personnages qui m’ont semblé être traités de manière un peu superficielle.

Je suis un peu déçue par cette lecture car j’en ressors avec l’impression que ça aurait pu être une belle découverte et je suis un peu restée sur ma faim. Ce n’est pas un mauvais roman, loin de là, il a même de nombreuses qualités, mais il manque peut-être d’un peu d’âme pour qu’on ait envie de mieux comprendre Carlotta.

Lu dans le cadre du  2014

D’ailleurs vous pouvez aller fouiner sur les blogs des copines jurées de ELLE : 

Ankya,  AwaBiancaBlandine

Eva, FleurGaléa, Kirili

MarieMeelly, Micmélo

MiorMusme, Tynn

ValérieVirginie