Les petits ruisseaux : Pascal Rabaté

J’avais lu cette BD il y a déjà assez longtemps et j’en gardais un bon souvenir et le billet de Sandrine m’avait donné envie de le relire. J’étais donc très contente de le recevoir de la part de Isa lors du Loto BD organisé par Valérie!
Le sous-titre donne le ton « Sex, on fera ce qu’on pourra, Drugs, surtout contre le cholestérol, and rock ‘n roll, je suis meilleur en musette »
Cette BD commence par dépeindre la vie tranquille de deux amis pêcheurs retraités, Emile et Edmond. Mais Edmond est beaucoup moins « pépère » qu’il ne le laisse croire : par agence matrimoniale, il a déjà rencontré plusieurs femmes avec qui il a eu des aventures et s’est mis à la peinture (il peint des femmes nues très évocatrices) … mais surtout il est heureux!
Quand il meurt, Emile se met à réfléchir à ce qu’il veut vraiment de sa vie mais malgré une tentation de retrouver l’amour, il prend peur et décide de tout quitter pour mourir… Mais en chemin, il fait des rencontres très inattendues qui lui redonne goût à la vie, le goût d’une vie beaucoup moins conventionnelle qu’avant.
J’ai beaucoup aimé cette BD qui montre qu’il y a encore beaucoup de vie chez ses personnes âgées. C’est un album très touchant et drôle à la fois. Un très agréable moment qui fait aussi réfléchir.
 
Carpe Diem!

 par Isa à l’occasion du Loto BD

Roaarrr Challenge

Le vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire : Jonas Jonasson (Lu par Philippe Résimont)

Le moins qu’on puisse dire c’est que Allan Karlsson n’est pas un homme ordinaire et qu’il n’a pas mené une vie ordinaire… D’ailleurs, il sort de l’ordinaire dès qu’on le rencontre car il fête ce jour là ses 100 ans… Ou plutôt, il refuse de fêter son anniversaire à la maison de retraite et s’enfuit par la fenêtre, en charentaises et sans bagages. Il se dirige vers la gare routière avec comme seul objectif de s’en aller, quitter cette ville sans but précis. C’est ce qu’il va faire mais le hasard le met en face d’un jeune voyou a qui  il vole la valise , presque malgré lui… valise pleine d’argent… Commence alors une aventure à travers la Suède, avec quelques meurtres…sans faire exprès… des rencontres amicales inattendues, des gangsters, des policiers, et même un éléphant !

L’histoire de la fuite de Allan à travers la Suède est entrecoupée du récit de sa vie de 1905, année de sa naissance jusqu’au présent. Bien qu’il n’ait fait aucune études et avec seul bagage sa connaissance des explosifs et un rejet de la politique, à cause de l’histoire de son père, Allan a traversé le siècle en rencontrant (et en influençant malgré lui) les grands de ce monde… Il a participé à la guerre d’Espagne (dans les deux camps), a aidé à élaborer la bombe atomique (sans s’en rendre compte), a passé des années dans un goulag, est passé par la Chine, la Corée (du Nord), l’Iran… et la France… mais à chaque fois dans des moments de grandes crises nationales ou internationales, il a connu Franco, Truman,  Staline, Mao, Kim II-Sung, Churchill, de Gaulle… avec qui il a été tour à tour ami ou ennemi, parfois les deux…

Avec pour compagnon, un certain Einstein (mais le plus bête de tous) et pour devise une phrase prononcée par sa mère : « Les choses sont ce qu’elles sont, et seront ce qu’elles seront », il est passé au travers des moments noirs de son époque sans embuches.

Ce roman loufoque, sorte de road movie plein de hasards avec en toile de fond l’histoire mondiale du 20ème siècle racontée par une sorte de Forrest Gump est très réussie et drôle. Mon seul bémol serait que c’était peut-être un peu long et répétitif sur la fin mais j’ai quand même plutôt apprécié cette lecture. Je pense d’ailleurs que j’ai plus apprécié ce roman dans le format audio que je ne l’aurais fait en papier car ma lecture n’était pas faite en continu, je prenais le livre quand j’allais courir ou faire des courses et cela m’a sans doute permis de ne pas me lasser. 

La lecture par Philippe Résimont est très réussie, il a su donner vie à ce roman et à ces personnages loufoques avec humour sans en faire trop.

Merci aux éditons Audiolib          

avec Valérie

Challenge sur  Ecoutons un livre de Valérie. Le thème ce mois-ci était « intrigue se déroulant à l’étranger » (et avec le tour du monde de Allan, plus la partie en Suède, je suis pile dans le thème!)Le hasard veut que je vous parle de ce titre très évocateur (je parle du mot « anniversaire », pas du mot « vieux », hein!!)  pour le rendez-vous de Valérie le jour de son anniversaire! Joyeux anniversaire Val!