Cookies cranberries et cookies trois chocolats et nougatine

Il parait qu’il y a autant de recettes de cookies que de familles américaines, alors pourquoi pas s’y mettre?! Vous prenez la recette de base et vous ajoutez les ingrédients…

Ingrédients (pour environ 20 cookies) :

La base :
  • 250 gr de farine
  • 125 g de sucre
  • 1 pincée de sel
  • 1/2 sachet de levure
  • 125 g de beurre
  • 1 oeuf
Variation « cookies cranberries » : 
  • 1 sachet de 125g de cranberries
Variation « cookies trois chocolats-nougatine »:
  • 1 sachet de 100g de pépites de chocolat (3 chocolats)
  • 1 sachet de 90 g de pépites de nougatine
Préparation :
  • Préchauffer le four TH 7-8
  • Mélanger la farine, la levure, le sel, le sucre dans un grand bol

Pour la variation « cookies cranberries » : 

  • Ajouter les cranberries (mélanger avec les doigts pour bien séparer les morceaux) et mélanger le tout.

Pour la variation « cookies trois chocolats-nougatine » : 

  • Ajouter les les pépites de chocolat et les pépites de nougatine (mélanger avec les doigts pour bien séparer les morceaux) et mélanger le tout

Pour les deux variations : 

  • Dans un autre bol faire fondre le beurre et y battre l’oeuf.
  • Mélanger les deux préparations avec une cuillère en bois. Mélanger jusqu’à obtenir une pâte « humide » mais friable.
  • Sur une plaque avec une feuille de cuisson, déposer de la pâte que vous prendrez avec une cuillère à soupe. N’hésitez pas à façonner et aplatir les cookies avec les doigts ou aplatir la pâte et la façonner avec des emporte-pièces.
  • Faire cuire entre 8 et 12 mn (en surveillant, ça brûle vite!!)
  • Quand vous les sortez du four, disposez-les sur une grille et laissez-les refroidir : ils vont devenir croustillants… (Oui, je sais, c’est frustrant de se retenir de les manger tout de suite!

 

Le petite marmiton est facultatif mais là, c’était le cadeau de fin d’année pour la maîtresse de Bastien avec la recette 😉

MES séries américaines

Je ne regarde pas beaucoup la télé et je n’arrive jamais à suivre des séries (à part Downton Abbey et encore c’est parce qu’on me prête les DVD) mais je regarde parfois les chaînes anglaises et j’aime bien les sitcoms où on suit des personnages récurrents dont la vie évolue mais dont chaque épisode est complet. Et comme les américains sont très forts pour ça, je profite du  pour vous en parler!

J’ai beaucoup aimé Urgences quand j’étais à la fac mais je vais plutôt vous parler de séries qu’on peut encore voir (en direct ou en redif).

Ma série « culte », celle que je peux regarder dans n’importe quelle langue, en anglais ou en français (mais quand même avec une nette préférence pour la VO), dans n’importe quel ordre et surtout que je peux regarder même si j’ai déjà vu la plupart des épisodes :  c’est Friends

 

Je pense que tout le monde connait cette bande de copains qui vivent à New York. Ils me font vraiment rire, ils se moquent les uns des autres, c’est rythmé, vraiment j’aime beaucoup! En 3ème, je travaille sur des extrait de Friends et je ne peux pas m’empêcher de rire 😉

Des extrait s en vidéo de Friends

 

Une autre série que j’aime bien, c’est « How I met your mother« , qui est une sorte de Friends un peu plus trash puisque les personnages sont aussi une bande d’amis qui vivent des aventures du quotidien ensemble et qui évoluent (relations amoureuses, travail, famille…) mais au lieu de boire du café, ils vont au bar pour boire des bières, ils parlent de sexe et sont beaucoup plus vulgaires mais je trouve ça aussi assez drôle! Je ne l’ai jamais vu en français par contre, je ne sais pas du tout si c’est bien doublé.

(Comme Friends mais avec de l’alcool 😉

How I met your mother en vidéo :

http://www.youtube.com/watch?v=d-dgcIB2awk&feature=share&list=RD15j4caCCCWI-E

 

Et puis il y a « The Big Bang Theory«  que j’adore et là aussi je peux la regarder dans le désordre, des vieux ou des nouveaux épisodes. Là aussi, je ne la connais qu’en anglais alors je ne sais pas ce que ça vaut en français. Cette série est un peu à contre courant car c’est une bande d’amis, des garçons, universitaires, scientifiques extrêmement brillants (et même dans le cas de Sheldon, un génie, complètement inadapté) qui sont ce que l’on pourrait appeler des « nerds », des premiers de la classe pas tellement dans le coup. Ils rencontrent  Penny, une fille tout à fait ordinaire, parfois un peu « bimbo » mais au grand cœur et ils apprennent à vivre ensemble et c’est très drôle!

 

The Big Bang Theory en vidéo :

 http://www.youtube.com/watch?v=_eD8RhPDU5Y&list=RD1510iRPkutI8s

 

Et enfin, je regarde aussi New Girl qui est une série dans laquelle Jess est une jeune femme un peu fantasque et décalée qui vit en colocation avec 3 garçons très différents les uns des autres. Ils ont tous des personnalités très marquées : j’aime beaucoup mais j’aime surtout le personnage de Jess jouée par Zoey Deschanel et je n’ai même pas envie de la voir en français car j’adore sa façon de parler et de se mettre à chanter ou ses expressions drôles et mignonnes. Il y a des jours où j’aimerai être Jess 😉

 La bande annonce de la première série de New Girl

« Des souris et des hommes » de John Steinbeck (Lu par Lorant Deutsch, Bernard-Pierre Donnadieu, Jacques Gamblin et d’autres)

George Milton et Lennie Small travaillent comme saisonniers de ferme en ferme. Lennie n’a pas toute sa tête, il est comme un enfant dans un corps de brute et tue sans le vouloir des souris et de petits animaux quand il veut juste les caresser. George s’occupe de lui, le défend, le protège et ils rêvent tous les deux  de posséder un jour une petite ferme à eux, leurs propres terres pour travailler pour eux et Lennie lui, rêve des lapins dont il s’occuperait.

Ils arrivent dans une ferme dans laquelle le fils du patron cherche à s’imposer par la force et la femme de celui-ci est belle femme un peu aguicheuse qui ne se rend pas compte qu’elle attise la jalousie de son mari en tournant autour des autres hommes. Des tensions naissent.

Lennie est aussi attiré par cette femme mais uniquement car sa douceur et ses cheveux soyeux lui donne envie de les toucher et malgré lui, Lennie va s’attirer de terribles ennuis.

J’ai beaucoup aimé ce roman qui montre un portrait de l’Amérique de la Grande Crise avec ces hommes qui doivent circuler dans le pays pour gagner leur vie, toujours dans l’incertitude de ce que leur réserve l’avenir et qui ne peuvent pas vraiment se fixer dans la vie. On y croise aussi un vieil homme qui sent qu’il va bientôt ne plus être assez « utile » pour être garder dans la ferme, un palefrenier noir qui permet d’évoquer la place des Noirs dans la société américaine, même si on n’est pas dans le Sud. 

Mais c’est surtout une magnifique histoire d’amitié malgré les différences qui séparent George et Lennie. Goerge est comme un grand frère pour Lennie. La scène finale m’a fait pleurer, elle est vraiment émouvante.

La lecture par de nombreux acteurs en fait un moment théâtralisé qui fait vraiment vivre le texte mêlant action et émotion. Les deux lecteurs principaux, Lorant Deutch et Jacques Gamblin sont particulièrement bons!

Lu par Lorant Deutsch, Bernard-Pierre Donnadieu, Jacques Gamblin, Jean-Yves Berteloot, Nathalie Bienaimé, Loïc Houdré, Roger Jacquet, Jean-Claude Leguay, Pascal N’Zonzi, Christophe Reymond et Michel Robin

                         (Cliquez sur le logo pour écouter un extrait)

 Roman de la catégorie « animal »  pour ma ligne livre audio du