Purge : Sofi Oksanen (lu par Marianne Epin et Frédéric Meaux)

« Purge » est un livre que j’avais peur de lire. Je ne saurai pas exactement dire pourquoi mais depuis sa sortie, je n’avais pas vraiment envie de le lire, j’avais tellement entendu dire qu’il était dur, j’avais peur d’être « choquée »… Heureusement que je me suis laissée influencer par Mrs B car cette lecture a été un coup de coeur!
Mais laissez moi quand même vous dire que si ça a été une lecture coup de coeur ça a aussi été une lecture coup de poing! Un roman tellement fort et bouleversant que je ne sais pas comment rendre avec justesse ce que j’ai ressenti (j’ai d’ailleurs laissé traîner la rédaction de ce billet car je n’arrivais pas du tout à m’y mettre, de peur de ne pas rendre justice au roman!)
Comme je vous le disais, j’avais peur de le lire, peur que ce soit trop dur et glauque et effectivement, c’est dur et glauque mais j’ai adoré! Ce n’est pas une « belle » histoire, loin de là, mais une histoire terriblement forte.
On navigue entre passé et présent avec comme personnage commun, Aliide, une vieille femme qui vit dans une ferme en Estonie -en URSS dans les années 80- mais qui était une jeune femme avec sa soeur en Estonie (indépendante) au moment de l’arrivée des Nazis puis des Russes. Ses choix de vie ont complètement bouleversé le cour de la vie de nombreuses personnes. C’est une femme qui a fait des choix assez terribles, qui ont influencé bien d’autres personnes -des choix dûs à la peur, à la jalousie, à l’amour, à l’égoïsme… Des choix qu’elle semble vouloir oublier quand, une fois âgée, elle découvre une jeune russe qui débarque chez elle.
Zara est une jeune femme a quitté la Russie, persuadée qu’en Allemagne elle deviendrait quelqu’un d’autre mais elle est en réalité tombée dans les filets de la mafia et de la prostitution. Les parties qui racontent la nouvelle vie de Zara sont poignantes, révoltantes, choquantes et j’aurai beaucoup de mal à entendre un certain discours sur « la liberté des femmes à disposer de leur corps » quand on parle le prostitution car ce qui est décrit dans ce roman est loin de la liberté mais relève plus de l’esclavage et de la torture…
Ces deux femmes ne se retrouvent pas par hasard, Zara a recherché Aliide. Leurs vies, leurs destins se croisent et sont liés. Toutes les pièces d’un puzzle noir tombent en place.
Le style de l’écriture de Sofi Oksanen est merveilleux, j’ai trouvé cela très bien écrit, dur dans les propos mais d’une grande fluidité.
La lectrice, Marianne Epin est parfaite. Elle lit ce roman merveilleusement bien, elle sait doser les émotions des personnages, elle apporte un vrai plus au roman. Il y a quelques année, j’ai vu Marianne Epin dans une pièce ultra forte et émouvante qui se passe dans le ghetto de Varsovie où elle était magistrale et dont j’étais sortie bouleversée : « Hannah K » et j’ai aussi beaucoup aimé sa lecture de « Les heures souterraines » de Delphine de Vigan! Décidément, je vais la suivre, elle sait vraiment passer des émotions!
  par Mrs B… Merci!


Commentaires laissés à l’époque sur Canalblog
  • Une lecture coup de poing, c’est tout-à-fait cela, je l’ai lu à sa sortie et je l’ai trouvé magistral. J’ai été déçue par contre par « les vaches de Staline » (écrit avant). Tu me fais penser que je voudrais lire le dernier paru, il faut que je vérifie s’il est à la bibliothèque.
Posté par aifelle1, mercredi 06 novembre 2013
  • En fait ce que tu dis confirme un peu ma « crainte » de lire autre chose d’elle : est-ce que ça pourra être aussi fort et abouti?
Posté par ennapapillon, mercredi 06 novembre 2013
  • Ecouté cet été et beaucoup aimé aussi mais pour l’instant j’en resterai là avec l’auteur car j’ai l’impression que ses autres romans sont moins bons.
Posté par sylire, mercredi 06 novembre 2013
  • C’est aussi ce que j’ai cru comprendre et celui-ci est tellement magistral que je préfère en rester là aussi!
Posté par ennapapillon, mercredi 06 novembre 2013
  • Je l’ai lu cet été,(je n’ai pas écrit de billet) et là tu dis exactement ce que j’ai ressenti; coup de cœur et coup de poing à la fois. Dans ma ville je croise souvent de jeunes prostitués autour de la gare, dans les jardins publics ( ici nous sommes paraît-il la plaque tournante de la prostitution), je pense à leurs conditions de vie, ça doit ressembler à ça. C’est un roman à lire.
Posté par Louise, mercredi 06 novembre 2013
  • C’est un livre fort, n’est-ce pas! je suis contente de l’avoir lu. Je me suis dit en le lisant : quelle chance d’être née à cette poque dans ce pays et de ne pas avoir eu à faire les choix terribles de cette femme… Et la vie de Zara est tellement horrible
Posté par ennapapillon, mercredi 06 novembre 2013
  • Je n’ai lu aussi que celui -là mais quelle lecture!!
Posté par MrsB-loves-books, mercredi 06 novembre 2013
  • Merci de m’avoir motivée, je serai passée à côté de quelque chose sans toi!
Posté par ennapapillon, mercredi 06 novembre 2013
  • je l’ai lu également, et c’est un livre très fort, qui ne laisse pas indifférent. je n’ai jamais écouté d’audio-livre, mais lire tes billets me donne envie d’essayer… tu les écoutes dans ta voiture?
Posté par Eva, mercredi 06 novembre 2013
  • oui, j’écoute dans la voiture et avec un casque en courant (sauf pendant la préparation au marathon car la musique me convient mieux), en faisant mes courses au supermarché, en faisant le repassage, la cuisine…toute activité qui ne nécessite pas d’être concentrée : je gagne un temps de lecture considérable!!
Posté par ennapapillon, mercredi 06 novembre 2013
  • pas de voiture, mais je vais essayer avec un audio-livre court (pour commencer) à la maison…je ne l’ai jamais fait et ça m’intrigue, bien envie de sauter le pas!
Posté par Eva, jeudi 07 novembre 2013
  • pas de voiture, mais je vais essayer avec un audio-livre court (pour commencer) à la maison…je ne l’ai jamais fait et ça m’intrigue, bien envie de sauter le pas!
Posté par Eva, jeudi 07 novembre 2013
  • quelqu’un m’a dit qu’il avait écouté des livres audio dans le train et que ça s’y prêtait bien car tu n’étais pas parasité par les bruits des autres qui peuvent gêner la lecture « papier », à tester
Posté par ennapapillon, jeudi 07 novembre 2013
  • ça c’est une super idée, en plus je passe minimum 4h par semaine dans le train, je suis pas mal dans le métro aussi…et j’y avais même pas pensé (en plus si ça peut m’éviter de trimballer 2-3 livres dans mon sac… j’ai essayé avec une liseuse pour le gain de place, mais j’ai du mal à accrocher.
Posté par Eva, jeudi 07 novembre 2013
  • Sans compter que tu ne seras pas obligée de participer aux conversations téléphoniques de tes voisins J’espère que tu aimeras!
Posté par ennapapillon, jeudi 07 novembre 2013
  • j’ai pris un audiolivre hier à la médiathèque pour tester…un livre facile pour commencer car je n’étais pas sûre de vraiment pouvoir me concentrer: « les yeux jaunes des crocodiles » de Pancol. Au début je n’osais pas bouger, et ça m’a motivé, je vais devenir un vrai petit grillon du foyer J’ai écouté 4 chapitres, c’était plutôt sympa. Bon, après j’ai regardé ma montre et j’ai pensé « est-ce que j’ai le temps de lire un peu avant de dormir? » )
Posté par Eva, vendredi 08 novembre 2013
  • Ah super ça me fait plaisir! Tu verras, quand tu te sera habituée à écouter des livres audio, tes trajets en transports en commun vont te paraitre trop courts!
Posté par ennapapillon, vendredi 08 novembre 2013
  • J’ai beaucoup aimé cette écoute.
Posté par val-m-les-livres, mercredi 06 novembre 2013
  • oui j’en avais entendu parler….mais beaucoup trop dur pour moi…
Posté par rachel, mercredi 06 novembre 2013
  • C’est ce que je craignais…mais même si c’est un roman dur, je suis vraiment contente de l’avoir lu car il fait vraiment réfléchir et prendre une claque et c’est très bien écrit
Posté par ennapapillon, mercredi 06 novembre 2013
  • bin pas mal de films en parle…c effrayant….mais récemment, j’ai vu un reportage sur un petit pays européen (je n’arrive pas a me rappeler son nom mais de l’est et nouveau), pas si riche, mais qui met tout en place pour aider, sauver leurs filles et prévenir contre ce fléau….si les autres pouvaient le faire…
Posté par rachel, mercredi 06 novembre 2013
  • En fait, il n’y a pas que la partie sur les prostituées (mais cette partie est poignante!) mais aussi sur l’histoire d’un pays qui se mêle à l’histoire d’une famille. C’est vraiment fort!
Posté par ennapapillon, mercredi 06 novembre 2013
  • Un roman très fort que j’ai adoré aussi. J’ai encore en tête les odeurs de la cuisine d’Aliide au début, un fumet peu ragoûtant mais inoubliable !
Posté par Anne, mercredi 06 novembre 2013
  • Ah oui, la nourriture n’est pas très ragoutante, c’est vrai! Mais quel roman!!
Posté par ennapapillon, mercredi 06 novembre 2013
  • j’en garde également un souvenir fort!
Posté par lasardine, vendredi 08 novembre 2013
  • C’est tout à fait ça : roman fort!
Posté par ennapapillon, samedi 09 novembre 2013
  • Je n’ai pas encore lu cet auteur, je retarde toujours le moment de me lancer dans un de ses livres. Mais ton billet donne vraiment envie de se lancer !
Posté par Midola, dimanche 10 novembre 2013
  • celui-ci est très fort!
Posté par ennapapillon, dimanche 10 novembre 2013

12 commentaires sur « Purge : Sofi Oksanen (lu par Marianne Epin et Frédéric Meaux) »

  1. Une lecture coup de poing, c’est tout-à-fait cela, je l’ai lu à sa sortie et je l’ai trouvé magistral. J’ai été déçue par contre par « les vaches de Staline » (écrit avant). Tu me fais penser que je voudrais lire le dernier paru, il faut que je vérifie s’il est à la bibliothèque.

    J'aime

  2. Je l’ai lu cet été,(je n’ai pas écrit de billet) et là tu dis exactement ce que j’ai ressenti; coup de cœur et coup de poing à la fois. Dans ma ville je croise souvent de jeunes prostitués autour de la gare, dans les jardins publics ( ici nous sommes paraît-il la plaque tournante de la prostitution), je pense à leurs conditions de vie, ça doit ressembler à ça. C’est un roman à lire.

    J'aime

  3. Merci de m’avoir motivée, je serai passée à côté de quelque chose sans toi!
    Le 6 novembre 2013 09:34, MrsB-loves-books a écrit
    :

    J'aime

  4. je l’ai lu également, et c’est un livre très fort, qui ne laisse pas indifférent.
    je n’ai jamais écouté d’audio-livre, mais lire tes billets me donne envie d’essayer… tu les écoutes dans ta voiture?

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :