La vérité sort de la bouche de Little Boy B

4 ans et deux mois et je continue à vous faire part de ses petites phrases et ses bons mots volontaires ou involontaires!

« J’ai choisi un dessin animé de Franklin qui fait pleurer. Je commençais à avoir les larmes qui coulaient.

-Pourquoi?

Ben, parce que c’était triste! » (Je ne sais pas si c’est vrai, je n’étais pas là 😉

 

« Arthur m’a dit que l’eau des toilettes va dans les lavabos et c’est la même eau qu’on boit.

-Non, c’est le contraire. C’est l’eau des lavabos qui va dans les toilettes mais on ne boit pas l’eau des toilettes.

Si! Arthur il me l’a dit! Alors! Il est dans la même classe que moi, alors je dis la même chose qu’Arthur! »

 

« Gabin, il dit que les patates et les pommes de terre c’est pas pareil mais moi je lui ai dit que c’est la même chose.

-Oui, tu as raison, c’est la même chose.

Dis donc… Gabin : 4 ans et demi et moi : 4 ans, c’est quand même un peu plus 4 ans et demi que et je sais plus de choses que lui!« 

 

Bataille de guilis sur mon lit :

« Arrête! Arrête! Arrête! »

J’arrête.

« Recommence! Recommence! »

 

Je lui fais un gros câlin:

« Arrête! Tu m’étrangles le corps! »

 

« Papa? Est-ce que tu as dit à tes élèves que t’as un enfant? (Hum, son père est prof en lycée professionnel, ce n’est pas forcément le genre de discussion qu’il a avec ses élèves 😉

-Pourquoi?

Ben… pour qu’ils le sachent!« 

 

J’écoute un enregistrement en anglais pour le travail et il me demande :

« C’est ton élève, la dame, maman? » (oui, il m’a déjà entendu écouter des évaluations orales d’élèves…il n’a pas encore l’oreille assez fine pour faire la différence entre une anglaise qui parle et un élève de 4ème qui baragouine 😉

 

On a ressorti le nouveau manteau d’hiver, très chaud, mais le premier jour il ne faisait pas si froid.

« J’ai eu tellement chaud avec mon manteau que quand papa m’a enlevé mon manteau à l’école, j’ai eu froid, j’avais l’impression de rentrer tout nu dans la classe! »

 

Je rentre de chez le coiffeur après des semaines de coiffure informe et je dis : 

« Personne ne dit que mes cheveux sont bien coupés, que je n’ai plus les cheveux dans le cou et que je suis belle?

Et Bastien s’écrit :

« Si! Moi je vais le dire! » (Aaaahh 😉

 

Exceptionnellement, il manqué l’école le lundi qui a suivi le marathon de La Rochelle et quand il a écrit sur son cahier de vie pourquoi il avait pas été là, il m’a dicté la phrase suivante : « J‘étais absent parce que j’étais chez ma cousine Juliette et son petit frère Félix pour fêter le marathon de maman.« 

Câlin de cousins!

 Il goûte des pâtes à la sauce arrabiata (sauce pimentée). On le prévient que ça va sans doute picoter un peu…

« Pas si mal cette sauce. Elle pique mais ça fait pas mal. Enfin, ça me fait mal mais je pleure pas, c’est ça le plus important! » (Il m’a vraiment fait rire quand il a dit ça!)

Un peu plus tard il reprends : 

« Ça me donne plus de chauffeur.

-Tu veux dire de chaleur?

Oui,mais tu vois ce que je veux dire!« 

Le lendemain, il me dit : 

« La sauce de hier, elle picotait pas du tout, c’est ma sauce préférée maintenant, je voudrais en manger tout le temps!« 

 

« C’est pas la peine de faire une lettre au père Noël, moi j’aime bien les cadeaux qu’il me donne!« 

 

On a quand même écrit une lettre au père Noël, il m’a dicté cette lettre :

« Cher Père Noël,

Je voudrai vous (oui, il vouvoie le père Noël!) commander une tortue Ninja (il a vu le dessin animé une fois chez ses grands-parents!), un DVD de Diego, Cars, Spiderman (des jouet en faits, il dit que ce sont ses héros préférés, mais il ne les connaît pas vraiment, par contre je pense que ce sont les héros de la cour de recréation!!)

Si vous apportez autre chose je les voudrais quand même et je jouerai avec.

J’ai été sage à l’école alors je pourrai avoir ça. (Quand je lui ai demandé s’il avait été sage à la maison, il m’a répondu : « Pas beaucoup, mais tu l’écris pas, hein?! »)

Gros bisous Père Noël, je voudrai bien que vous venez à vos autres tournées de Noël. »

 

Très à l’aise lors de la photo à la jardinerie, il est allé directement sur les genoux du Père Noël : « Père Noël, est-ce que c’est vous, le vrai Père Noël? Est-ce que c’est vous qui apportez les cadeaux? »