Le quatrième mur : Sorj Chalandon (lu par Féodor Atkine)

 

J’ai du mal à écrire ce billet sur ce roman car j’ai eu un coup de cœur monumental à la fois pour l’histoire -poignante- et pour l’écriture de Sorj Chalandon -toujours aussi fine, précise, directe et empreinte de poésie pourtant ancrée dans le quotidien. Mais comment vous parler de l’histoire sans la dénaturer, la réduire, la trahir?

George, le personnage principal raconte sa jeunesse d’étudiant ultra politisé d’extrême gauche à Paris dans les années 70, luttant pour des causes fortes mais finalement assez éloignées de lui. C’est à cette époque qu’il rencontre Samuel, un grec, réfugié politique à la suite de la dictature des colonels, juif dont les parents ont été exterminés, un homme droit et passionné de théâtre.

Georges raconte l’évolution de sa vie de couple et de famille, son évolution dans la société au fil des années 70. Au début des années 80, Samuel, malade et hospitalisé, lui demande une grande faveur. Il veut qu’il mène à bien un projet incroyable sur lequel il travaille depuis longtemps : faire jouer « Antigone » de Jean Anouilh à Beyrouth en pleine guerre du Liban, avec des acteurs de tous les camps. Georges se lance dans l’aventure presque malgré lui, pour son ami, et se retrouve au cœur d’une aventure humaine à la fois éprouvante et exaltante qui devient son but.

J’ai été bouleversée par ce roman qui a été une claque pour moi. C’est un livre dur, fort et émouvant. Un roman sur la guerre, sur la paix, sur les effets directs et invisibles de la guerre sur les hommes. Un roman sur l’amitié, intense et profonde (décidément, Sorj Chalandon sait écrire sur les relations d’amitié d’hommes, ici Sam est « Mon grec », « mon juif »… son ami, son frère, son père?), un roman sur les relations humaines déterminées par les haines ancestrales qui font que des gens se déchirent et le théâtre comme vecteur d’apaisement, comme langage commun qui permet de rêver à une trêve.

C’est un roman qui m’a remplie d’émotions, parfois proche des larmes… (Je pense particulièrement au chapitre 19 « Antigone », qui était tellement poignant que je pense avoir ralenti en conduisant au travail et en arrivant, j’ai attendu dans la voiture que le chapitre soit fini avant de sortir de la voiture et que j’en ai parlé à mes collègues immédiatement…). J’ai été émue, horrifiée, touchée, interrogée… J’ai eu l’impression d’apprendre beaucoup et de comprendre beaucoup de choses -historiques et humaines. J’ai trouvé qu’on comprenait très bien les enjeux, les différences qui séparent les gens car ce qui prime ici c’est vraiment l’humain.

J’ai aussi été très touchée par le portrait de l’homme qui rentre dans un monde « normal », en paix, après avoir été plongé dans l’horreur de la guerre. et qui ne peut pas reprendre le cours des choses où il les a laissées. (J’ai alors pensé au documentaire que j’avais lu pour ELLE en 2009 : « Sans blessures apparentes » de Jean-Paul Mari et d’ailleurs Sorj Chalandon parle du documentaire filmé que Jean-Paul Mari a fait également))

Bravo à Sorj Chalandon qui écrit vraiment « juste » dans le sens musical du terme.

Et puis, j’ai aussi eu un coup de cœur pour Féodor Atkine, le lecteur de la version audio qui est vraiment excellent! Il donne une force supplémentaire au roman qui se prête très bien, par son rythme, à une lecture à voix haute. Féodor Atkine a parfaitement su donner vie à ce texte. Sorj Chalandon peut être heureux de la mise en musique de son roman par ce lecteur talentueux.

Enfin, à la fin de cette version audio, il y a un entretien avec l’auteur et j’ai aimé ce moment qui éclaire vraiment la lecture. J’ai presque pleuré en l’écoutant.

Bon, je ne savais pas quoi écrire et puis j’ai du mal à m’arrêter alors que je pensais que j’allais juste vous dire « Ce roman est merveilleux, il faut absolument le lire! » 🙂

Grâce à Eva et son billet sur « Le quatrième mur », j’ai découvert cet interview vraiment très intéressante de Sorj Chalandon. Et pour lire mon compte rendu de la rencontre à Rennes où il a parlé de ce roman : c’est ici!

 avec Sandrine etSylire Allons voir leurs avis!

Prix Audiolib 2014

Pour le non-challenge des pépites de Galéa


Commentaires laissés sur canalblog à l’époque :
  • Bravo pour ton billet Enna, quand les lecteurs parlent de leurs émotions, c’est ce qui donne envie de lire.Ce roman devrait nous plaire. J’ai une question, pour ceux qui ne connaissent pas Antigone (ce n’est pas le cas chez nous, car au lycée, cette pièce est systématiquement apprise), est-ce qu’il faut avoir lu la pièce? Posté par Louisedimanche 30 mars 2014
  • Merci pour tes mots car j’avais vraiment envie de faire passer les émotions (l’histoire vous la découvrirez vous même  Alors, je dois dire que que n’avais aucun souvenir d’Antigone et pratiquement aucune notion de ce qui c’était passé au Liban et je n’ai pas eu m’impression d’être  perdue, au contraire, dans le récit on apprend toute ces choses : maintenant, je sais de quoi parle Antigone et j’y voix plus clair concernant la guerre et pourtant cela n’est pas amené comme un « cours », mais vraiment naturellement. J’espère qu’il te plaira autant qu’à moi! Posté par Enna, dimanche 30 mars 2014
  • J’ai hâte de l’écouter Posté par sophie/vicimdimanche 30 mars 2014
  • j’espère que tu aimeras autant que moi, je ne vois pas comment tu ne pourrais pas être touchée  Posté par Enna, dimanche 30 mars 2014 |
  • Je ne lis pas ton billet mais je remarque deux coeurs! Posté par MrsB, dimanche 30 mars 2014 
  • oui!! un coeur pour le texte et un coeur pour le lecteur! je croise les doigts pour que tu sois aussi bouleversée que moi! Posté par Enna, dimanche 30 mars 2014
  • J’ai aimé aussi et depuis, mon livre circule avec autant d’émotions… @ bientôt Nelly Posté par les paillassesdimanche 30 mars 2014
  • Je pense que c’est aussi un livre que je vais prêter conseiller et offrir autour de moi (comme je fais toujours avec les livres que j’aime  Posté par Enna, dimanche 30 mars 2014
  • Visiblement quand le 4ème mur plaît, il plaît complètement. Ton billet est un de plus qui me convainc de le lire, du coup j’en attends vraiment beaucoup de ce roman, ça me fait presque peur. Posté par sous les galetsdimanche 30 mars 2014
  • en fait je l’ai dans ma PAL car Valérie me l’a offert! je l’ai lu en audio pour le prix audiolib et je compte le lire en version papier car j’ai envie de voir les mots que j’ai entendu! Je te comprends pour la peur de le lire : j’adore les livres de Sorj Chalandon et à chaque nouveau livre j’ai peur d’être déçue …et ce n’est pas encore arrivé! Posté par Enna, dimanche 30 mars 2014 |
  • Je vais découvrir Sorj Chalandon par ce roman mais je pense que je vais attendre d’être en vacances pour l’écouter. Je serai plus disponible, je pourrai l’écouter à mon rythme et en profiter pleinement ! Posté par saxaouldimanche 30 mars 2014
  • oui, je te conseille d’avoir du temps à toi devant toi car ce n’est pas le genre de livre duquel on a envie de sortir toutes les 5 mn, c’est un livre intense et fort! j’espère qu’il te plaira! Posté par Enna, dimanche 30 mars 2014 |
  • Une très belle lecture audio, ça c’est sûr Posté par Sandrine(SD49)dimanche 30 mars 2014 
  • une vraie réussite dans le choix du lecteur qui fait vivre le texte! Posté par Enna, dimanche 30 mars 2014 |
  • Quel bel enthousiasme, je ne manquerai pas de le lire mais j’en ai plusieurs en retard aussi chez Chalandon (pfff) Posté par Annedimanche 30 mars 2014 |
  • Alors tu peux tout lire de Sorj Chalandon!!!  Posté par Enna, dimanche 30 mars 2014 |
  • et bin oui didonc tu donnes vraiment envie de le lire….j’ai ete peu convaincue par son « mon traitre » alors pourquoi pas se lancer dans ce 4 eme mure… Posté par racheldimanche 30 mars 2014
  • Moi j’avais eu un coup de coeur pour « mon traître » mais je pense que le quatrième mur est encore meilleur! J’espère qu’il te plaira! Posté par Enna, dimanche 30 mars 2014
  • bin a voir alors….. Posté par racheldimanche 30 mars 2014 |
  • je croise les doigts que tu aimes! Posté par Enna, dimanche 30 mars 2014
  • Comment résister ??? c’est bien beau de mettre un pareil billet et de me dire  » y a pas d’urgence, attends Noël pour te le faire offrir  » …. Ok ,je vais essayer d’être raisonnable et attendre le mois avril pour me l’offrir !! ((le 1er ou le 30 ?????????)  Et surtout ne me dis pas que c’est la faute des lycéens..si maintenant les jeunots se mettent à lire , nous n’allons tout de même pas leur crier dessus  Posté par Véronique, dimanche 30 mars 2014 |
  • tu vois, je ne vais pas te dire d’attendre mais au contraire de craquer le plus vite possible  la caution des lycéens c’est le petit plus qui le rend irrésistible  Y aurait-il un anniversaire en avril? Posté par Enna, dimanche 30 mars 2014
  • Oui, j’en ai un …Melle Clémence va souffler sa première bougie. Je ne peux quand même pas lui voler ses cadeaux  , ce ne serait pas digne d’une mamie  … ça y est, j’ai trouvé… Pâques , je remplace mon chocolat par un livre… au moins, je passerai pour quelqu’un de sérieux Posté par Véronique, dimanche 30 mars 2014
  • Ah oui, pour ta Miss ce serait un peu trop sérieux comme cadeau (déjà un an?! j’ai l’impression que c’était hier que tu me parlais de ta petite fille  Pâques : excellente idée!! Posté par Enna, dimanche 30 mars 2014 |
  • Je ne peux pas mieux conclure que tu ne l’avais fait… » Ce roman est merveilleux, il faut absolument le lire » … oui , juste une chose, je vais le relire avec envie et plaisir…Merci pour cette découverte Posté par Véronique, jeudi 01 mai 2014 
  • Je ne peux pas mieux conclure que tu ne l’avais fait… » Ce roman est merveilleux, il faut absolument le lire » … oui , juste une chose, je vais le relire avec envie et plaisir…Merci pour cette découverte Posté par Véronique, jeudi 01 mai 2014 
  • Tu me fais très plaisir! Moi même, après l’avoir lu en audio, je compte le relire en version papier! Posté par Enna, jeudi 01 mai 2014 |
  • Ton billet, ajouté à celui de Sylire me donne bien envie de commencer ce 4ème mur…Posté par Gwenaelle, dimanche 30 mars 2014 |
  • Je t’y encourage vraiment, c’est un roman très fort! J’espère qu’il te plaira! Posté par Enna, dimanche 30 mars 2014 |
  • Je regrette presque à lire ton billet de l’avoir déjà lu, et d’avoir déjà eu un coup de coeur pour ce sublime livre ! Posté par Lauredimanche 30 mars 2014
  • J’adore ce que tu dis! et moi, je sais que je vais avoir le plaisir de le relire en livre papier (mais si tu devais te laisser tenter par la version audio tu pourrais avoir un 2ème coup de coeur pour ce roman car c’est très bonne interprétation! Posté par Enna, dimanche 30 mars 2014 |
  • Je suis contente de voir que tu l’apprécies, j’ai été tout aussi émue que toi pendant ma lecture, à en verser de chaudes larmes. L’histoire de George et de ses jeunes, pris dans une guerre qu’ils n’ont bien sûr pas souhaitée, m’a beaucoup touchée… Sorj Chalandon m’émeut à chaque fois. Posté par Tiphaniedimanche 30 mars 2014
  • je vois que nous avons eu la même lecture! Demain je parle de ma rencontre avec Sorj Chalandon samedi à Rennes : si tu as l’occasion de l’entendre parler n’habite pas : il est extrêmement touchant car encore très touché quand il en parle. Posté par Enna, dimanche 30 mars 2014

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :