Blast -Tome 4- Pourvu que les Bouddhistes se trompent : Manu Larcenet

J’attendais ce 4 ème et dernier tome de Blast avec impatience mais j’ai décidé qu’avant de le lire, j’allais relire les 3 premiers tomes pour me remettre dans l’ambiance et finir cette série avec une vision d’ensemble.
J’ai donc relu  le tome 1 « Grasse carcasse », le tome 2 « L’apocalypse selon Saint Jacky » et le tome 3 « La tête la première » cliquez pour mes avis) et j’ai eu autant de plaisir que la première fois à retrouver les dessins somptueux de Manu Larcenet et le personnage à la fois torturé, noir, inquiétant mais profond et touchant malgré tout de Polza, ce clochard par choix, luttant contre ses démons à la recherche de l’experience sensorielle qu’il appelle le Blast. Depuis le 1er tome il est en garde à vue pour la mort d’une certaine Carole chez qui il vivait.
Dans ce dernier album, on en apprend plus sur le père de Carole que Polza avait rencontré en hôpital psychiatrique. Loin du « gentil » voyeur qu’il sous-entendait être c’est en réalité un violeur récidiviste. Polza aide Carole à contenir son père qui refuse souvent ses médicaments et devient très difficile à vivre mais il va aussi l’aider à bien plus que cela… Ce qui aura des conséquences dramatiques pour le père comme la fille.
La fin de l’album nous ramène au coeur de l’enquête en donnant la parole aux policiers qui ont passé des mois sur la piste de Polza avant la garde à vue où ce dernier vient de raconter sa version des faits. Après trois tomes et demi à écouter/lire ce que Polza voulait bien nous raconter, on découvre l’envers du décor, une vérité occultée et assez bouleversante. Je m’étais plutôt attachée à Polza, le trouvant presque émouvant avec tout ce qu’il portait sur ses épaules, le comprenant presque…
Bravo à Manu Larcenet d’avoir fini sur une surprise noire qui fait que ce dernier tome a une vraie raison d’être!
Les dessins sont encore une fois sublimes avec des détails sur la nature et les animaux. Il explore la noirceur humaine, le mal-être et la folie des hommes et les dessins servent magnifiquement le propos!
Lecture « Gros mot » pour ma ligne BD du Petit  Bac  2014 (l’exclamation « Blast » en anglais veut plutôt dire « Zut » ou « La barbe! » mais c’est mieux que rien!)

12 commentaires sur « Blast -Tome 4- Pourvu que les Bouddhistes se trompent : Manu Larcenet »

    1. si tu le peux je te conseillerai de lire les 4 à la suite, j’ai pris encore
      plus une claque à la fin du dernier!
      Posté par ennapapillon, mardi 08 avril 2014

      J'aime

    1. j’ai lu les 3 premiers l’un après l’autre mais je te recommande
      effectivement d’avoir une mémoire fraîche du début avant de lire le 4ème
      pour l’apprécier vraiment
      Posté par ennapapillon, samedi 12 avril 2014

      J'aime

    1. mais tu as aimé, non??
      Posté par ennapapillon, mercredi 23 avril 2014

      voui!
      Posté par lasardine, mercredi 23 avril 2014

      j’ai hâte de lire ton avis
      Posté par ennapapillon, mercredi 23 avril 2014

      ayé! en ligne! wouawwwwwwww!!!! quelle grosse claque!!
      je prévois de les relire tous à la file!
      Posté par lasardine, mardi 04 novembre 2014

      J’ai vu ça ce matin chez toi! J’ai vraiment aimé cette BD : une des rares
      que j’ai voulu acheter dès la lecture du 1er tome
      Posté par ennapapillon, mardi 04 novembre 2014

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :