La vérité sort de la bouche de Little Boy B

4 ans et demi et je continue à vous faire part de ses petites phrases et ses bons mots volontaires ou involontaires!

 

Il parle d’instruments de musique sur un livre : 

« Il joue de la siffle » (= de la flûte)

 

Un soir, je l’entends dans le babyphone alors qu’il dort : « Let’s go! C’est de l’anglais. » (mon fils rêve en anglais …Merci Diego 😉

 

Un jour, il a baissé son pantalon de pyjama dans la salle à manger et nous l’avons disputé en lui disant qu’il ne fallait pas montrer son zizi n’importe où comme ça. Plus tard, il me dit : 

« Ch. elle m’a montré son zizi et comme vous m’avez dit qu’il fallait pas le faire, je lui ai dit que j’allais le dire à la maîtresse et elle s’est mise à pleurer. » (Monsieur la morale! 😉

 

Il a un nouveau slip avec un dessin « spiderman » (il était ravi!) :

« Aujourd’hui mes copains ils m’ont tous dit qu’elle était belle ma culotte spiderman« 

 

« Quand on est grand, on sait plus de chose que quand on est petit et moi je sais plus de choses qu’avant, quand j’étais petit!« 

 

« « Vieux » c’est quand on n’a plus de cheveux!« 

 

« Je me suis fait une érapure au doigt » (= une éraflure)

 

« A l’école, N, il a vomi sur son doudou

-Pauvre N.

Surtout pauvre doudou!« 

 

« Mon anniversaire c’est dans 7 mois?

-Non, c’est dans 6 mois.

Mais tu m’avais dit dans 7 mois!

-Oui mais ça change chaque mois.

Et au bout d’un moment, on finit par y arriver!« 

 

« Les panneaux solaires, ça prend la lumière du soleil pour amener la lumière dans les ampoules pour que les lumières fonctionnent mieux. » 

 

« Y a que le rose et le violet en couleurs de filles et il y a plus de couleurs de garçons alors il faut pas dire qu’il y a des couleurs de filles et de garçons, il faut qu’on les partage les couleurs.« 

 

Je lui demande de se dépêcher : 

« Hé, mais je suis pas une autruche! » (= je ne peux pas aller très vite car dans un de ses livres, il apprit que les autruches étaient les oiseaux plus rapides!)

 

« Oh! nom d’une crotte de moineau, je n’y arrive pas!« 

 

« A l’école on a trouvé une coccinelle et maîtresse nous a demandé de la remettre en liberté mais L. il a fait quelque chose de très méchant! Il l’a écrasée! Elle saigne, elle vomit et après elle est morte!« 

 

Il chante à tue tête : 

« Allumez le feu! Allumez le feu! Eteindez le feu! Eteindez le feu!« 

 

J’ai Bastien dans le coin de l’oeil et je le vois en train de monter sur un fauteuil. Sans tourner la tête, je lui dis : 

« Ne monte pas sur le fauteuil, Bastien!

Mais comment tu sais que je le fais alors que tu ne me regardes pas?

-Je suis forte, hein?!

Sylviane et Marielle (les ATSEM à l’école) aussi elles peuvent nous voir sans nous regarder!« 

 

Il dessine : 

« Là c’est un vaisseau et là, il y a du feu qui flamme!« 

 

« Papa, je te rappelle que tu as laissé le cutter sur le buffet et qu’il faut que tu le ranges parce que sinon moi, je vais y toucher!« 

 

Bastien a décidé un matin qu’il avait un louveteau imaginaire et il s’est à lui « lire » son livre « Le loup qui voyageait dans le temps » : 

 

Muffins courgettes et chèvre avec un nappage au St Moret et ciboulette

 

Ingrédients pour 10 gros muffins (moules en silicone) : 1 courgette / 100 g de fromage de chèvre / 150 g de farine / 1 sachet de levure / 1 pincée de sel / 1 oeuf / 5 cl d’huile d’olive / 10 cl de lait

Pour le napage : 200 g de St Moret nature / ciboulette ciselée 

Pré-chauffer le four à 180°

> Couper la courgette et le chèvre en dés et mettre de côté

> Dans un bol, mélanger la farine, le sel, la levure, l’oeuf, l’huile et le lait et mélanger.

> Ajouter les dés de chèvre et de courgette et mélanger

> Verser dans des moules à muffins

> Faire cuire 25mn

> Laisser refroidir

Le nappage : 

> Mélanger à la fourchette 200gr de St Moret de ciboulette ciselée

> Au choix : recouvrez avec une douille pour faire un effet « cup cakes », ou laisser le nappage dans un récipient à part pour que les gens se servent comme ils veulent.

J’ai fait les muffins et leur nappage la veille au soir et je les ai mis au frigidaire  pour les servir le lendemain midi et ils étaient moelleux et frais.

J’ai servi ces muffins en entrée mais ils seraient parfaits pour un pique nique.

Je les ai aussi fait avec des moules plus petits pour être servis à l’apéritif mais comme je n’avais plus de fromage de chèvre j’ai changé un peu :

Ingrédients pour 36 mini canelés (moules en silicone et j’avais du rab pour 3 muffins normaux 😉 : 1 courgette / 1 grosse poignée d’olives noires dénoyauttées (coupées en tout petit) / 150 g de farine / 1 sachet de levure / 1 pincée de sel / 1 oeuf / 5 cl d’huile d’olive / 10 cl de lait

C’est la même recette, en remplaçant le fromage par les olives.

Par contre attention : la cuisson n’est que de 8 à 10 mn vu la taille des moules!

 

8 photos pour 8 moments de vie

 

Depuis la première année du blog, je vous donne rendez-vous tous les 8 du mois… D’abord c’était avec les « Curiosités bloguesques », puis « Une année en couleur«  « Des titres et des textes » « Ce mois-ci, j’ai aimé, je n’ai pas aimé » et enfin « Les 5 sens » 

Voici le rendez-vous de cette 5ème année!

Pour ce nouveau rendez-vous, « 8 photos pour 8 moments de vie »,  j’ai envie de garder une trace du temps qui passe en photographiant (ou en illustrant autrement) mon quotidien, qu’il soit ordinaire ou extraordinaire! (Librement adapté d’une idée repérée chez Cstef il y a déjà bien longtemps)

Chaque mois, je vais donc essayer de prendre 8 photos  qui racontent un peu ma vie en image en suivant des thèmes :

« Au boulot! » (quelque chose en rapport avec mon travail)

« A table! » (quelque chose en rapport avec la nourriture… Et il y aura peut-être même des recettes aussi 😉

« Chut, je lis! » (quelque chose en rapport avec la lecture)

« Famille je vous…aime! » (Quelque chose en rapport avec ma famille)

« Je blogue, tu blogues, il ou elle blogue! » (Quelque chose en rapport avec mon blog ou d’autres blogs)

« Je cours, je vole » (Quelque chose en rapport avec le sport)

« En voiture Simone! » (Quelque chose à voir avec l’extérieur, que ce soit en voiture ou pas d’ailleurs)

« Image animée » (Quelque chose à voir avec des images qui bougent, vidéos de musique, films…)

 

« Au boulot! »  

    

 Voici la vue de ma fenêtre de salle de classe : c’est le printemps!

 

La soirée « Portes ouvertes » du collège est l’occasion de revoir plein d’anciens élèves, et ça fait du bien de voir qu’ona marqué les esprits de certains jeunes! Mrs B et moi avons été gâtées par une adorable ancienne élève qui nous a offert une mug pour nous remercier des années passées ensemble 😉

 

« A table! »  

 

Une recette de muffins salés (recette sur le blog aujourd’hui : cliquez sur la photo)

 

 Filet mignon en crôute  à l’italienne  : une recette que j’ai déjà faite plusieurs fois (mais pour laquelle je n’ai toujours pas pris de photo personnelle!) et pour laquelle j’ai eu du succès à chaque fois! La recette est tellement facile et claire que je vous renvoie tout de suite vers le blog qui l’explique! (Cliquez sur la photo!)

Et puis j’ai bien mangé quand je suis allée à Jersey pour la journée :

 

« Chut, je lis! » 

 

 Un SP (Services Presse) et une opération de Babelio  qui me tentaient bien (j’ai déjà lu les 2 premiers!) et un SP non sollicité mais d’une maison d’édition (Mirobole) avec qui j’ai déjà été en (très bon) contact et que j’aime bien!

J’ai été TRES dépensière lors de ma virée à Jersey!!! Et regardez mes super badges!!

 

 

« Famille je vous…aime! »  

 

Appelez nous la « famille chaussons » (Starchild  pour Bastien et Triggerfish pour les adultes). On les a acheté sur ce site : Sao-Bio (une petite entreprise locale qui vent des produits super chouettes et qui vent par internet! Allez donc faire un tour!

Une journée à Jersey entre mère et fille!!

 

 

« Je blogue, tu blogues, il ou elle blogue! » 

 

L’aventure de ELLE est finie mais je lance un challenge pour que vous puissiez toutes participer en lisant tous les lauréats depuis la création du prix! 

 

 

Un blog de dessins qui met en avant les petits moments de bonheurs du quotidiens : ça fait du bien de penser à toutes les choses positives qui nous arrivent!

 

 « Je cours, je vole » 

Dans mon programme marathon, j’ai fait des sorties longues…19 km, 21 km, 24km.  Le marathon est le 25 mai… et je me sens confiante!

 

 

« En voiture Simone! » 

 

Pour permettre à nos élèves d’otion Europe qui partent à Rome en mai de payer certaines visites, ma super collègue Mrs B a organisé un lavage de voitures : les élèves, accompagnés de professeurs du collège, ont lavé et aspiré les voitures de parents d’élèves pour 10 euros (dont la mienne ici!) Il a fait beau, les élèves étaient motivés et ont passé une bonne journée et les personnes qui ont fait laver leurs voitures avient l’air très contents!

Je suis allée à Jersey avec ma mère et des amis à elle nous ont fait faire un petit tour en voiture : 

 

« Image animée » 

 

Pour voir toute une série d’images animées de bébés éléphants qui apprennent à se servir de leur trompe, cliquez sur la photo : je suis sure que vous allez sourire!

 

*Si vous voulez jouer chez vous, il suffit de faire un lien vers mon blog avec mon logo et me prévenir pour que j’ajoute votre lien à mon billet! Vous pouvez garder ou changer les catégories pour qu’elles correspondent à votre vie quotidienne, vous pouvez jouer une fois de temps en temps ou tous les mois : venez partager un petit bout de votre vie avec nous!

 

Secrète Louise s’est dévoilée en octobre 

Marion s’est dévoilée en novembre et en janvier et en février elle dévoile « son » Québec

Théo (le fils de Marion) s’est dévoilé en novembre 

Wakanda s’est dévoilée en décembre et en janvier et en mars

« Canada » de Richard Ford (Lu par Thibault de Montalembert)

 Dell Parsons a 15 ans et au début du roman, il vit à Great Falls dans le Montana en 1960 avec sa soeur jumelle Berner et ses parents. Bev, le père est un ancien pilote de l’Air Force, charmant et sociable et la mère est cultivée et réservée, ne souhaitant pas se mêler aux autres par principe. Jusque là, ils on vécu une vie de déménagements à cause du travail du père et ils ne se lient jamais à personne à cause des a priori de la mère.

Bev doit quitter l’armée à cause de son implication dans une escroquerie et il reprend difficilement la vie « civile ». Avec des Indiens, il continue un trafic de viande qu’il pense sans risque, jusqu’à ce qu’il se retrouve le dos au mur et menacé. Il se lance alors dans une idée folle (mais qu’il croit tout à fait sensée) : braquer une banque avec sa femme. Ce n’est pas un secret puisqu’on le sait depuis le début du roman : ce braquage est un échec et les parents sont arrêtés. 

Commence alors une nouvelle vie pour les deux adolescents. Berner, déjà en rébellion avant les évènements, fait une fugue et Dell, très placide et passif, suit le plan prévu par sa mère et se retrouve au Canada dans le Saskatchewan, dans une nature vaste et omniprésente. Il fait la connaissance de Arthur Remlinger, (un américain ayant fui aux États Unis des années auparavant) auprès de qui il apprendra à se connaître mieux même s’il n’a pas vraiment de prise sur sa vie.

Ce roman n’est pas un roman d’action, même si la première phrase pourrait le laisser croire : « D’abord, je vais raconter le hold-up que nos parents ont commis. Ensuite les meurtres, qui se sont produit plus tard. C’est le hold-up qui compte le plus, parce qu’il a eu pour effet d’infléchir le cours de nos vies à ma sœur et moi. Rien ne serait tout à fait compréhensible si je ne le racontais pas d’abord.  » 

Au contraire, il ne se « passe pas grand chose », c’est plus un roman d’introspection, l’itinéraire d’un jeune homme qui est trimballé malgré lui, au grès des décisions prises par d’autres personnes. Il semble se laisser porter par des événements qui le dépassent, souffrant surtout de solitude. Le narrateur annonce plusieurs fois des énervements bien avant qu’ils ne se produisent dans son récit, puis il y revient plus tard ce qui montre bien que ce qui compte c’est plus le ressenti et les conséquences que les évènements eux-même.

J’ai bien aimé ce roman qui est vraiment une réflexion d’un jeune sur sa place dans son univers qui se délite sans qu’il puisse faire quoi que ce soit. Il y a une réflexion sur les choix que l’on fait dans la vie.

J’ai trouvé que Thibault de Montalembert a su apporter la nonchalance qui correspondait bien à Dell même si je lui reproche juste au début d’avoir utilisé une façon de lire un peu trop grave (dans le sens « sérieux ») alors qu’il y avait à mon avis un peu de second degré dans le récit de Dell.

 

 Cliquez pour écouter un extrait

 avec  Mrs BSandrine, SylireValérie  Allons voir leurs avis (qui je le sais sont assez variés)!

 

 Challenge sur les livres audio de Valérie. Le thème ce mois-ci  était un livre de la rentrée littéraire de septembre 2013.