N’oublier jamais : Michel Bussi

Voici un auteur dont j’ai d’abord entendu parler par Sandrine et Mrs B qui ont toutes les deux beaucoup aimé Nymphéas Noirs et Comme un avion sans elle et puis le nom de cet auteur est aussi apparu dans un article assez méprisant pour ses lectrices de la part d’un journaliste qui ne l’avait certainement jamais lu (Galéa a très bien exposé les faits). Alors quand Babelio m’a proposé ce titre, j’ai tout de suite accepté pour me faire ma propre opinion! Et je crois que quand on dévore un polar de 500 pages en 2 jours c’est que l’essai est transformé, non?

Le problème réside plus dans la manière de vous en parler… Car il ne faut surtout pas trop en dire vu que tout repose sur le doute et sur des rebondissements fréquents… Il y a des parallèles entre le passé et le présent, des non-dits, des mystères… Tout se dévoile au fur et à mesure et on ne s’ennuie pas une minute! Je vais donc me contenter de vous raconter la situation de départ et vous encourager à le découvrir par vous même.

Jamal est à Yport à côté de Etretat en Normandie pour des vacances sportives puisqu’il s’entraine tous les jours à courir sur les falaises avec pour objectif de se préparer l’ultra trail du Mont Blanc malgré sa prothèse à la jambe. Un matin, il croise une jeune femme qui semble avoir subi une agression et qui est sur le point de sauter dans le vide du haut de la falaise. Avec une écharpe qu’il a trouvée sur le chemin, il essaie de la faire revenir vers lui mais elle saute et il l’a retrouve ensuite sur les galets… avec l’écharpe autour du cou ce qui parait complètement impossible.

Jamal raconte sa version des faits et tout ce qui lui arrive après, toute ce qu’il découvre, car il nous dit dès le début qu’il va être accusé d’avoir poussé la jeune femme mais que ce n’est pas vrai et il va mener son enquête. Et effectivement, tout le long de l’histoire on va se demander où est la vérité!

J’ai vraiment beaucoup aimé ce polar que je n’ai pas pu lâcher avant de l’avoir fini (et je dois dire que ça m’a fait du bien après des mois de polars imposés par ELLE qui ne m’ont pas fait cet effet là du tout!)

Pour l’anecdote, une partie de l’histoire se passe sur les falaises d’Etretat où j’ai passé 2 jours en amoureux l’été dernier et une autre du côté de Grancamps Maisy où j’étais sur le point de passer 3 jours en amoureux!

Merci à Babelio et  aux Editions Les Presses de la cité

 avec   Mrs B et Sandrine Allons voir ce qu’elles en ont pensé!       


Commentaires laissés à l’époque sur Canalblog :
  • il faut absolument que je lise un Bussi….peut-être Nymphéas noirs ou celui-là (l’ultra trail ça peut m’inspirer). Je suis drôlement contente que des blogueuses aiment ce qu’il écrit, il faut que je me fasse ma propre opinion. ET j’imagine ton immense bonheur de dévorer un livre en 2 jours, ça fait vraiment du bien de lire ce qu’on aime….
    Posté par sous les galetssamedi 10 mai 2014
  • Je n’ai pas été déçue de ma découverte et il parait que Nymphéas noirs et

    encore mieux alors  Et après la sélection de polars très médiocres de
    ELLE, ça faisait du bien!

    Posté par enna, samedi 10 mai 2014
  • J’ai beaucoup aimé le dernier polar de Michel Bussi et celui-ci me tente bien. Il n’y a pas de fantastique dedans ?Posté par saxaoulsamedi 10 mai 2014
  • Non, pas de fantastique! Jamal se demande juste comment certaines choses sont possibles et nous aussi mais tout à une explication!  Posté par enna, samedi 10 mai 2014
  • Merci pour l’info !Posté par saxaoulsamedi 10 mai 2014
  • de rien  il a écrit des choses fantastiques?Posté par enna, samedi 10 mai 2014
  • Non mais j’ai pensé à ça quand j’ai lu qu’il était impossible que la fille soit retrouvée avec une écharpe autour du cou et comme le fantastique ce n’est pas trop mon truc….Posté par saxaoulsamedi 10 mai 2014
  • non, mais du coup c’est vraiment ce qui sème le doute dans les esprit cette
    impossibilité, on se demande (personnage et lecteurs) comment c’est
    possible 

    Posté par enna, samedi 10 mai 2014
  • chouette ! il faut que tu découvres maintenant ses autres titres. Tu pourras sans doutes emprunter Nymphéas noir à Mrs B…..Posté par SD49samedi 10 mai 2014
  • c’est certain, je vais le lire! Et je vais prêter ce roman!
    Posté par enna, samedi 10 mai 2014
  • J’ai adoré Nymphéas nors, un peu moins séduite par Ne lâche pas ma main, mais j’ai repéré ce titre, tu penses, j’adore la Normandie ! Ca attendra la sortie poche, je crois, j’ai encore Comme un avion sans elle à lire. Posté par Annesamedi 10 mai 2014
  • pour avoir été dans cette région cet été j’ai trouvé ça très agréable de « voir » les lieux et puis c’est très accrocheur! Posté par enna, samedi 10 mai 2014 
  • Je n’ai pas été pleinement séduite par « nympheas noirs », j’hésite à relire l’auteur. Etretat me fera peut-être craquer, c’est une balade que je fais régulièrement, mais je n’ai encore jamais poussé personne, je le jure  Posté par aifelle1samedi 10 mai 2014
  • la prochaine fois que tu te baladeras à Etretat tu vas avoir peur  Je te le conseille : tu visualiseras bien les lieux!Posté par enna, samedi 10 mai 2014 
  • J’ai maintenant  » Ne lâche pas ma main  » à lire/ écouter…Posté par mrsb, samedi 10 mai 2014
  • je crois que je l’ai aussi 
    Posté par enna, samedi 10 mai 2014
  • J’avais adoré Nymphéas noirs, je te l’avais déjà dit. Et si, à tout hasard, celui-ci voyage, je suis très très intéressée  rhoo l’appel du pied…Posté par Monpetitchapitre, samedi 10 mai 2014
  • j’entends beaucoup de bien de Nymphéas noirs, je pense que ce sera le
    prochain de lui que je lirai mais je crois que celui-là ne va pas voyager : un peu lourd  j’espère que tu ne m’en veux pas .Posté par enna, samedi 10 mai 2014 
  • Posté par Monpetitchapitre, samedi 10 mai 2014
     peut-être que d’autres lectrices le feront voyager 
    Posté par enna, samedi 10 mai 2014
  • Pas du tout Enna j’ai tenté héhé
  • je l’ai beaucoup aimé aussi. quand j’ai commencé, j’ai été happée par l’histoire, et impossible de le lâcher… je n’ai pas encore lu « les nymphéas noirs » et «  »comme un avion sans elle  » et je vais me dépêcher de les lire.Posté par Eve-Yeshesamedi 10 mai 2014
  • Bienvenue ici! C’était un plaisir d’être happée par ce roman, je sais que j’en lirai d’autres de lui!Posté par enna, samedi 10 mai 2014
  • allez le journaliste meprisant est de telerama?….en tout cas, c vrai que 500 pages en 2 jours…c un bon polard!!!…et tant pis pour les critiques negatives….Posté par rachelsamedi 10 mai 2014
  • Non, cette fois c’était dans le nouvel observateur  mais franchement, je
    fais plus confiance aux copines blogueuses qu’aux journalistes alors ça va  Posté par enna, samedi 10 mai 2014
    oui il semblerait qu’il y ai un abus d’edition….suivant qui la publie, la critique change dans les journaux….cela a ete phenomenal avec un des livres ecrits sur DSK par une journaliste….
    Posté par enna, samedi 10 mai 2014
    oui et certains journalistes qui sont aussi copains avec les
    auteurs….difficile de les croire entièrement Posté par enna, samedi 10 mai 2014
    exactement….alors plus qu’a lire le resume…et se faire son opinion….d’ailleurs je me demande si cela n’influence pas sur le developpement des blogs litteraires? Il y a beaucoup de demandes de critiques pour eux…Posté par rachelsamedi 10 mai 2014
    je me pose la question aussi mais dans mon petit cercle d’amis blogueurs,

    les gens sont toujours subjectifs et ne se laissent pas influencer, de mon
    côté, je dis toujours ce que je pense des livres que je lis en bien ou en
    mal (et c’est pour ça que je refuse les propositions faites par les auteurs
    et je n’accepte que des Services Presse qui me tentent vraiment! 

    Posté par enna, samedi 10 mai 2014
  • Tu penses que ça peut être pour moi ?
    Posté par syliresamedi 10 mai 2014
    Je pense oui, car ce n’est pas gore, c’est plus un thriller et c’est bien

    rythmé sans pour autant que ce soit violent. 

    Posté par enna, samedi 10 mai 2014
  • J’ai bien aimé « Un avion sans elle », je note celui ci. Le billet de Galéa est très intéressant
    Posté par cartonsdemmasamedi 10 mai 2014
    j’ai trouvé le billet de Galéa aussi très intéressant et je suis contente

    de mettre fait une idée par moi-même, je pense que je vais en lire d’autres
    de lui!

    Posté par enna, samedi 10 mai 2014
  • J’avais beaucoup aimé « ne lâche pas ma main » mais pas réussi à lire « les nymphéas noirs »… celui-ci est tentant !
    Posté par Antigone1samedi 10 mai 2014
    N’ayant lu que celui-ci (dévoré devrais-je dire!) je ne peux que te le

    recommander! 

    Posté par enna, samedi 10 mai 2014
  • J’ai beaucoup aimé un avion sans elle et ne lâche pas ma main. Un peu moins les nymphéas noirs… Et tu me donne très envie de craquer à la librairie maintenant !!
    Posté par Berengere, dimanche 11 mai 2014
    Je ne crois pas me tromper en te souhaitant la bienvenue ici  Les avis

    varient un peu sur les titres préférés mais je ne connais encore personne
    qui ait détesté Michel Bussi 

    Posté par enna, dimanche 11 mai 2014
  • Il faut vraiment que je m’attaque à Bussi quand même, histoire d’être crédible. Comme d’autres, je trouve le titre un peu étrange, je pensais commencer par Nymphéas Noirs, mais je suis drôlement contente qu’il plaise Bussi, c’est une juste revanche (ils ne sont pas nombreux les auteurs à pouvoir se targuer de faire avaler 500 pages en 2 jours à leurs lecteurs)
    Merci pour le clin d’oeil Enna.
    Posté par sous les galetsdimanche 11 mai 2014
    C’est toujours bon de se faire son opinion par soi même et en voici la

    preuve (cela dit, je partais avec un à priori positif vu que mes copines
    blogueuses avaient aimé d’autres titres de lui 

    Posté par enna, dimanche 11 mai 2014
  • ça ne me tente pas particulièrement mais j’aime beaucoup la couverture.
    Posté par Tiphaniedimanche 11 mai 2014
    c’est un polar facile à lire et bien prenant pour les vacances  Et c’est

    vrai que la couverture est belle!

    Posté par enna, dimanche 11 mai 2014
  • c’est près de chez moi, et je l’ai dévoré en 2 jours également, pendant mes vacances, alors que j’étais au lit avec la grippe ! il est génial celui-là, c’est même mon préféré !
    Posté par valoulundi 12 mai 2014
    ça fait du bien un livre qu’on dévore, c’est vrai! Ce qui est amusant c’est

    que chacun a son Bussi préféré 

    Posté par enna, lundi 12 mai 2014
  • J’ai commencé un peu par hasard par « un avion sans elle » que j’ai beaucoup aimé puis aux dernières vacances, alors que j’avais oublié mes bouquins à Paris, j’ai envoyé C. m’acheter n’importe quel « Michel Bussi » … il est revenu avec les « Nymphéas Noirs » … et là, comment dire … ce fut un régal … j’ai adoré ! D’abord, il y a l’histoire qui ne nous lache plus mais aussi cette vieille femme et son regard critique sur Giverny que j’ai adoré et une balade chez les impressionnistes qui a été des plus agréables !! Vraiment très très bon !!
    Posté par CStef.mercredi 14 mai 2014
    tu confirmes donc que je dois continuer ma découverte de Michel Bussi! (du

    coup je te recommande celui-ci 

    Posté par enna, mercredi 14 mai 2014

17 commentaires sur « N’oublier jamais : Michel Bussi »

  1. il faut absolument que je lise un Bussi….peut-être Nymphéas noirs ou celui-là (l’ultra trail ça peut m’inspirer). Je suis drôlement contente que des blogueuses aiment ce qu’il écrit, il faut que je me fasse ma propre opinion. ET j’imagine ton immense bonheur de dévorer un livre en 2 jours, ça fait vraiment du bien de lire ce qu’on aime….

    J'aime

  2. Je n’ai pas été déçue de ma découverte et il parait que Nymphéas noirs et
    encore mieux alors Et après la sélection de polars très médiocres de
    ELLE, ça faisait du bien!

    J'aime

  3. J’ai adoré Nymphéas nors, un peu moins séduite par Ne lâche pas ma main, mais j’ai repéré ce titre, tu penses, j’adore la Normandie ! Ca attendra la sortie poche, je crois, j’ai encore Comme un avion sans elle à lire.

    J'aime

  4. Je n’ai pas été pleinement séduite par « nympheas noirs », j’hésite à relire l’auteur. Etretat me fera peut-être craquer, c’est une balade que je fais régulièrement, mais je n’ai encore jamais poussé personne, je le jure

    J'aime

  5. J’avais adoré Nymphéas noirs, je te l’avais déjà dit. Et si, à tout hasard, celui-ci voyage, je suis très très intéressée rhoo l’appel du pied…

    J'aime

  6. je l’ai beaucoup aimé aussi. quand j’ai commencé, j’ai été happée par l’histoire, et impossible de le lâcher…
    je n’ai pas encore lu « les nymphéas noirs » et «  »comme un avion sans elle  » et je vais me dépêcher de les lire.

    J'aime

  7. allez le journaliste meprisant est de telerama?….en tout cas, c vrai que 500 pages en 2 jours…c un bon polard!!!…et tant pis pour les critiques negatives….

    J'aime

  8. J’ai beaucoup aimé un avion sans elle et ne lâche pas ma main. Un peu moins les nymphéas noirs… Et tu me donne très envie de craquer à la librairie maintenant !!

    J'aime

  9. c’est près de chez moi, et je l’ai dévoré en 2 jours également, pendant mes vacances, alors que j’étais au lit avec la grippe ! il est génial celui-là, c’est même mon préféré !

    J'aime

  10. J’ai commencé un peu par hasard par « un avion sans elle » que j’ai beaucoup aimé puis aux dernières vacances, alors que j’avais oublié mes bouquins à Paris, j’ai envoyé C. m’acheter n’importe quel « Michel Bussi » … il est revenu avec les « Nymphéas Noirs » … et là, comment dire … ce fut un régal … j’ai adoré ! D’abord, il y a l’histoire qui ne nous lache plus mais aussi cette vieille femme et son regard critique sur Giverny que j’ai adoré et une balade chez les impressionnistes qui a été des plus agréables !! Vraiment très très bon !!

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :