Au revoir là-haut : Pierre Lemaitre (lu par l’auteur)

Tout d’abord, je tiens à dire que ce roman est un pavé (et en version audio, ça se traduit par 17 heures d’écoute) et que pourtant, je ne voulais pas qu’il s’arrête (et je suis prête à lire une suite si Pierre Lemaître voulait poursuivre son aventure!) J’ai lu que certains lecteurs avaient trouvé des longueurs mais pas moi : je ne me suis pas ennuyée une seconde. Je me suis attachée à tous les personnages (même les antipathiques) que j’ai trouvé très bien écrits, très vivants, précis, réalistes. J’avais envie de savoir ce qui allait leur arriver.

Je suis peut-être à côté de la plaque mais j’ai souvent pensé à Zola (dont je n’ai lu que « Au bonheur des dames » et « La bête humaine ») par les aspects de saga familiale et de portraits d’une société entre les puissants et les « petits ». J’ai trouvé très réussie cette peinture de l’après-guerre avec ses traumatismes physiques et psychologiques, les conséquences sur les gens qui ont combattu et sur ceux qui sont restés en arrière et l’honneur donné aux morts plutôt qu’aux survivants ainsi que les magouilles qui ont suivis.

Je n’ai pas envie d’en dire trop sur l’histoire car moi-même je ne savais pas grand chose avant de le lire. Je vais donc vous dire ce que je savais et vous encourager à lire le livre : il vaut vraiment le coup!

Albert Maillard et Edouard Péricourt sont soldats sous le commandement du lieutenant Henri d’Aulnay-Pradelle et nous les rencontrons à la toute fin de la première guerre mondiale, juste avant l’armistice. L’officier d’Aulnay-Pradelle est un homme extrêmement ambitieux qui veut faire un dernier coup d’éclat pour se faire remarquer aux dépends de ses hommes. Les deux soldats se retrouvent liés pour la vie, l’un ayant sauvé la vie de l’autre tout en perdant la moitié de son visage (à savoir que les scènes d’hopital sont assez dures et réalistes, je me souviens que je les écoutais en courant et que je ne pouvais pas m’empêcher de me planter les ongles dans la paume des mains en écoutant, par empathie…). Le retour à la vie civile se fait dans l’imposture pour l’un d’entre eux car il ne veut pas renouer avec son père, un homme influent.

Et pourtant, le destin des trois hommes rencontrés au début du roman, si différents soient-ils, vont se retrouver liés pour toujours.

J’ai beaucoup aimé la manière de lire de Pierre Lemaître. J’ai trouvé qu’il donnait vraiment vie à ses personnages et à son roman.

L’entretien avec l’auteur à la fin de l’écoute est aussi vraiment très intéressant!

Cliquez pour écouter un extrait et il y a aussi une vidéo dans laquelle Pierre Lemaitre parle de son roman!

Pour le Prix Audiolib 2014

  avec  Mrs B, Sophie/Vicim, Leiloona Allons voir leurs avis!

Pour le non-challenge des pépites de Galéa

22 commentaires sur « Au revoir là-haut : Pierre Lemaitre (lu par l’auteur) »

  1. je dois avouer que ce titre ne me tente pas trop… je ne sais pas pourquoi, mais il ne m’attire pas… hannn 17 heures, c’est pas rien, en effet.. bonne journée

    J'aime

    1. Il parle de son envie de parler de cette période et de son envie vraiment
      forte de lire lui même ce roman, son expérience de lecture. Son prix
      Goncourt. Il est très modeste et simple. Un mec qu’on aurait envie de
      rencontrer!

      J'aime

  2. Je ne suis pas spécialiste de Zola non plus mais je trouve ta comparaison intéressante. Pierre Lemaître décrit les personnages et le contexte de l’époque avec beaucoup de précisions et de talent.

    J'aime

  3. Tu sais que je crois que c’est l’un des livres qui gagnent à être écoutés en audio. Je me rends compte que grâce à toi les audiolivres font leur entrée dans le non challenge des pépites, merci de ta participation Enna, Après un billet comme ça, j’ai hâte de le commencer.

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :