« Peter et le mystère du headless man » de Stéphanie Benson

 

Voici un roman jeunesse qui est un concept très intéressant. Je l’ai reçu par l’éditeur mais pas en tant que blogueuse mais par le travail, en tant que professeur d’anglais. L’idée c’est que le personnage principal, un jeune français, se retrouve en immersion en Angleterre et qu’à chaque fois qu’un personnage de l’histoire parle en anglais, le texte est en anglais. Il n’y a pas de traduction mais des paraphrases ou des explications comme on pourrait en avoir dans la vraie vie. Au début, il est un peu perdu et hésitant et petit à petit, il se sent de plus en plus à l’aise et au fur et à mesure, la part de l’anglais dans le texte est de plus en plus importante mais le lecteur se sent lui aussi à l’aise car c’est progressif.  Je trouve l’idée vraiment bonne même si je n’ai pas encore de retour sur ce livre que j’ai prêté à une élève de 3ème, je viendrai ajouter son avis plus tard.

L’histoire elle-même est celle de Pierre qui va passer les vacances d’été chez des cousins anglais qu’il ne connaît pas. Les cousins vivent en Angleterre depuis peu car ils arrivent d’Australie et ils sont confrontés au mystère d’objets personnels qui disparaissent de chez eux. Une nuit Peter croit voir un homme sans tête dans le jardin (« the headless man »)… Au cours de leurs jeux d’été, Peter et ses cousins découvrent la vérité après une très brève enquête.

Bon soyons honnête, l’histoire n’est pas passionnante, elle est très simple voir simpliste mais la difficulté dans ce roman résidant dans la découverte de la langue anglaise je trouve que c’est sans doute très bien comme ça, il faut aller progressivement dans tous les domaines!

Le roman est conseillé pour les 5ème – 4ème mais personnellement je le conseillerai en lecture seule pour des 4ème-3ème.

Vous pouvez aussi aller sur le site  car ce roman est un projet pédagogique et il y a sur le site une partie pour les lecteurs qui le lisent seuls, et une partie pour les professeurs qui veulent l’étudier en classe. C’est gratuit, il suffit de s’inscrire avec une adresse mail valide et un mot de passe compliqué 😉 En arrivant sur le site, vous cliquez sur la couverture du livre de votre choix et là vous choisissez dans un menu :

 

: vous pouvez écouter la version audio du livre, ce que je trouve vraiment une excellente idée pour comparer l’anglais écrit et l’anglais oral.

: une série d’exercices de compréhension chapitre par chapitre sous forme d’exercices interactifs

 : une série d’exercices de vocabulaire  chapitre par chapitre sous forme d’exercices interactifs

 

 

 (L’histoire se passe en Angleterre et Pierre découvre la vie anglaise)

C’est l’occasion pour des jeunes de découvrir le livre audio. Au mois de juin, le rendez-vous  sur les livres audio de Valérie se déroule sur le mois entier!  

 

Lecture « Prénom » pour ma ligne jeunesse du 

 

6 commentaires sur « « Peter et le mystère du headless man » de Stéphanie Benson »

  1. Tu sais que j’ai lu un roman de cette collection aussi pour le Mois Anglais, comme toi je trouve les intrigues un peu simplistes et je pense aussi qu’il y a un certaine surévaluation du niveau. Celui que j’ai lu était destiné au CM2/6è soit le niveau d’Antoine qui va passer en 6è en septembre, mais je pense que c’est encore un peu difficile pour qu’il le lise seul. Quoiqu’il en soit c’est une très bonne idée.

    J'aime

  2. je n’appliquerai pas la tranche d’âge donnée c’est certain mais je pense
    que je pourrai le proposer en lecture seule aux élèves d’option europe.
    C’est une bonne idée pour montrer aux jeunes qu’ils peuvent oser lire en
    anglais, ils passeront aux bonnes intrigues plus tard

    J'aime

  3. Je l’ai prêté à une collègue pour qu’elle me dise ce qu’elle en pense mais je n’ai pas encore eu de retour. De toute façon, je pense que je vais commander quelques titres de la collection.

    J'aime

  4. Je n’avais pas fait attention au côté « surévalué du niveau », car je ne donne des cours qu’à des primaires. Mais du coup, j’ai acheté celui pour les CM2 et 6e et je n’ai aucune chance de voir mes élèves atteindre ce niveau là. Dommage.
    Par contre, l’histoire ne m’a pas semblé si simpliste, peut-être que j’en ai lu trop chez Talents Hauts, histoire vraiment simpliste pour le coup.

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :