Cette main qui a pris la mienne (The hand that first held mine) : Maggie O’Farrell

Dans ce roman nous suivons deux histoires à deux époques différentes qui n’ont apparemment aucun lien entre elles -et pourtant, assez vite on se demande ce qui les lie… Et on a la révélation assez tard dans l’histoire ce qui est très bien! Les périodes s’alternent.

La première histoire est celle de Lexie, une jeune femme des années 50, qui quitte sa famille et sa vie rigide à la campagne pour Londres après avoir rencontré Innes, rédacteur en chef d’un magazine artistique, bohème et fantasque. Elle va s’épanouir dans le milieu artistique et libre de Soho, tomber follement amoureuse de Innes et prendre de l’assurance. Plus tard, elle devra se débrouiller toute seule pour faire sa place dans le journalisme toujours à Londres. Elle aura un petit rôle de correctrice dans un journal avant d’être remarquée pour son écriture et devenir une journaliste de qualité. Toujours très indépendante et moderne, elle élève son fils Théo seule.

L’autre histoire se passe à notre époque. Ted et Elina viennent d’avoir un bébé et la naissance s’est très mal passée. Elina ne se remet pas bien et elle semble complètement noyée dans l’organisation de son nouveau quotidien (au point où les premiers jours, elle a oublié qu’elle avait accouché). Ces passages montrent sans concession la difficulté des premiers temps avec un nouveau né (j’ai assez bien compris ce qu’elle ressentait en fait). Mais surtout au fur et à mesure qu’Elina commence à reprendre le dessus, c’est Ted, son conjoint, qui commence à perdre pied mais pas de la même manière. La naissance de son fils fait monter en lui des souvenirs d’enfance qui ne correspondent à rien qu’il connaissait jusqu’alors et qui le perturbent beaucoup.

J’ai vraiment beaucoup aimé ce roman. Au début, j’avais un peu l’impression de lire deux romans indépendants et j’aimais les deux thèmes évoqués : une jeune femme qui évolue, qui prend sa vie en main, une femme entière. J’ai trouvé Lexie vraiment touchante et intéressante. C’est aussi la peinture d’une époque. Et puis la partie sur le couple de Ted et Elina est très réaliste, très touchante aussi. J’ai bien senti assez vite le lien qui existait entre les deux histoires mais sans pouvoir mettre exactement le doigt dessus et c’est vraiment une histoire forte.

Ce roman parle de femmes fortes qui font tout pour se sortir des difficultés qu’elles rencontrent (les hommes sont plutôt faibles dans l’ensemble, à part Innes qui est surtout un passionné rêveur) et il parle aussi de maternité (qui est loin d’être idéalisée). C’est aussi une histoire de secrets de famille qui ne se laissent pas si facilement cacher et qui peuvent perturber l’inconscient des années plus tard.

L’alternance des histoires et des époques est vraiment une construction intéressante et originale même si Maggie O’Farrell a déjà joué sur les différentes périodes avec des histoires qui se rejoignent dans « L’étrange disparition de Esme Lennox » pour lequel j’avais eu un coup de coeur. C’est décidément une auteur que j’aime beaucoup!

Pour la petite histoire, dans le roman, il y a un personnage qu’on rencontre de façon très fugace qui fait lien entre les deux histoires car c’est un photographe que Lexie a croisé dans sa vie à Soho et Ted et Elina vont voir une expo de ses photos. Ce photographe, c’est John Deakin (dont je n’avais jamais entendu parler avant) et il se trouve que la couverture de l’édition anglaise que j’ai lue (en photo ici) est une photo de lui intitulée « Girl in Café » : j’aime beaucoup cette photo et maintenant que j’ai découvert ça, j’aime penser que c’est Lexie sur la photo 😉

Repéré chez Leiloona                                    

   avec Tiphanie : Allons voir son avis!


Commentaires laissés à l’époque sur canalblog
C’est vrai que la couverture est ravissante…
Posté par FondantOchocolat, vendredi 20 juin 2014 |
 
N’est-ce pas? Pour moi c’est Lexie, un personnage que j’ai trouvé
vraiment attachant!
Posté par ennapapillon, vendredi 20 juin 2014 |
 
Et bien tu donnes envie de le lire!
Posté par Claire, vendredi 20 juin 2014
 
Merci, c’est gentil! Et je l’ai déjà préparé pour te l’apporter aujourd’hui
au travail Je pense que tu vas aimer!
Posté par ennapapillon, vendredi 20 juin 2014 |
 
Un livre dont une partie (tu dois savoir laquelle) m’a bouleversée.
Posté par leiloona, vendredi 20 juin 2014
 
J’avoue ne pas être sure de quelle partie tu parles (j’en imagine deux
possibles) par contre en allant relire ton billet je réalise que c’est
après sa lecture que j’ai noté ce titre dans ma LAL! Alors j’ai rajouté le
lien vers ton très beau billet! Merci de m’avoir tentée à l’époque : je
ne regrette pas!
Posté par ennapapillon, vendredi 20 juin 2014 |
 
Je suis contente en tout cas d’avoir partagé cette lecture avec toi, je crois que je ne l’aurais pas lu avant longtemps ça aurait été vraiment dommage!!! Comme tu as pu le voir j’ai beaucoup aimé, malgré un départ difficile. Comme toi ma préférence va au personnage de Lexie, et l’époque dans laquelle elle évolue n’y est sans doute pas pour rien.
Je n’ai pas pensé à aller chercher des infos sur le photographe, je ferai ça à mon retour de weekend!
Bon weekend Enna
Posté par Tiphanie, vendredi 20 juin 2014
 
Moi aussi je suis contente que tu aies proposé cette LC, je venais de
l’acheter et il aurait pu rester longtemps dans ma PAL ce qui aurait été
dommage Une belle lecture! C’est par hasard que j’ai vu pour le
photographe, et du coup j’ai trouvé le choix de la couverture excellent
(dommage que la version française ne l’ai pas reprise) Bon weekend!
Posté par ennapapillon, vendredi 20 juin 2014 |
 
Je n’ai pas été touchée par ce roman et comme sur mes quatre lectures des romans de l’auteure, j’en ai adoré deux (lus en anglais) et pas aimé deux (lus en français), je pense qu’il faudra désormais que je la lise en VO. Je trouve son écriture très belle.
Posté par val-m-les-livres, vendredi 20 juin 2014 |
 
C’est vrai que j’ai lu les deux en anglais mais j’ai déjà ressenti ça quand
j’ai lu Kate Atkinson que j’ai beaucoup aimé en anglais alors qu’en
français, j’avais trouvé ça assez plat.
Posté par ennapapillon, vendredi 20 juin 2014 |
 
J’ai beaucoup aimé moi aussi, pour tout ce qui touche à la maternité et au secret de famille mais aussi à cause de la force que possèdent ces deux femmes. Je crois que je vais poursuivre ma découverte de l’auteur maintenant !
Posté par saxaoul, vendredi 20 juin 2014
 
On a ressenti la même chose je pense! Je vais moi aussi continuer ma
découverte de l’auteur car c’est le deuxième que j’ai aimé!
Posté par ennapapillon, vendredi 20 juin 2014 |
 
il a l’air très bien, je note!
Posté par Eva, vendredi 20 juin 2014
 
je te dirais que c nullement originale cette alternance des histoires et j’ai toujours adore ce style dans un roman….et lala cela me plairait justement assez de le lire….
Posté par rachel, vendredi 20 juin 2014
 
Oui, en soit les deux points de vues ne sont pas très originaux, mais c’est
le fait qu’on ne sache pas ce qui les lie jusqu’à la fin qui sortait un peu
de l’ordinaire.
Posté par ennapapillon, vendredi 20 juin 2014 |
 
bin justement…c’est cela qui n’est pas original, des histoires racontees en parallele qui se regroupe a la fin…Bordage a deja utilise cette technique, Baxter, Keyes etc….tiens c bizarre en SF et Fantasy, c une technique assez utilisee…
et au cinema avec Robert Altman etc…..
Posté par rachel, vendredi 20 juin 2014
 
oui, ben j’aime bien ici en tout cas
Posté par ennapapillon, vendredi 20 juin 2014 |
 
bin oui j’aime beaucoup cet effet d’ecriture…c vraiment chouette….c pour cela que ton livre pourrait m’interesser
Posté par rachel, vendredi 20 juin 2014
 
du coup je pense que les deux livres que j’ai lu d’elle pourraient te plaire
Posté par ennapapillon, vendredi 20 juin 2014 |
 
Rhaaaa je n’ai pas encore pris le temps de lire cette romancière !!
Posté par Anne, vendredi 20 juin 2014 | Recommander
 
Et les deux que j’ai lu d’elle valent vraiment le coup!
Posté par ennapapillon, vendredi 20 juin 2014 |
 
Je ne connais pas celui -ci mais comme j ‘aime ce que j ‘ai déjà lu d ‘elle et que ton avis me donne envie…je le note!!! ;o)
Posté par lamousme, samedi 21 juin 2014 |
 
Bienvenue ici! Je suis ravie de te donner envie! Moi aussi j’ai aimé celui
que j’avais lu avant et j’ai envie d’en découvrir d’autres
Posté par ennapapillon, samedi 21 juin 2014 |
 
Titine me disait qu’il ressemblait trop au précédent mais dans la mesure où j’ai lu cet auteur il y a maintenant un certain temps ça ne devrait pas me déranger. J’avais eu un énorme coup de coeur pour « La disparition d’Esme Lennox ».
Posté par Lou, samedi 21 juin 2014 | Recommander
 
Alors si elle parle de « Esmée Lennox », c’est vrai que la construction
« passé-présent » et secrets de famille est commune mais l’histoire est quand
même différente. Mais comme toi je l’avais lu il y a quelques années et
j’avais eu un coup de coeur et j’ai beaucoup aimé aussi celui-ci. Tu peux
te laisser tenter
Posté par ennapapillon, samedi 21 juin 2014 |
 
Je l’avais tout de suite après Esme Lennox et j’avais trouvé trop de ressemblances entre les deux. Du coup, j’ai moins apprécié celui-ci.
Posté par Titine, dimanche 22 juin 2014
 
Je suis d’accord avec toi, il vaut mieux laisser un peu de temps entre les
deux car la construction se ressemble beaucoup (c’est pour ça que souvent
j’attends un peu entre deux livres d’un même auteur) du coup, Esmée n’était
pas trop présente dans mon esprit au moment de lire celui-ci
Posté par ennapapillon, dimanche 22 juin 2014 |
 
C’est vrai que c’est un auteur très attachant, j’avais adoré Esme Lennox et beaucoup aimé aussi celui-ci. J’ai lu aussi « la distance entre nous », tout aussi bien !
Posté par Sandrion, dimanche 22 juin 2014 |
 
Je ne sais pas lequel je lirai après mais si tu dis que tu l’as aimé aussi,
je le note! (mais sans doute en anglais car j’ai lu les deux premiers en
anglais et quelqu’un m’a dit qu’elle avait préféré ceux lus en anglais
Posté par ennapapillon, dimanche 22 juin 2014 |
 
Bien noté alors… il me semble que j’ai ça quelque part, en plus!
Posté par Karine:), mardi 24 juin 2014 | Recommander
 
Je te le conseille en tout cas (il n’y a plus qu’à faire un raid dans ta PAL
Posté par ennapapillon, mardi 24 juin 2014 |
 
J’aime beaucoup ton billet et j’avais très bien compris Lexie également. C’est un roman qui m’avait beaucoup touchée…
Posté par Antigone1, dimanche 29 juin 2014 |
 
J’ai vraiment aimé les personnages, je les ai trouvé touchants et
l’histoire aussi! un beau roman!
Posté par ennapapillon, dimanche 29 juin 2014