La salade de riz Jackson Pollock de ma copine Ysa…à ma façon

Ma copine Yza est une excellente cuisinière et elle de très bonnes idées que je lui ai souvent piquées sur son blog 😉 Cette recette m’a tapée dans l’oeil car elle est belle et je suis toujours à la recherche d’idées de salades composées originales. J’ai donc essayé cette recette pour une soirée entre collègues mais j’ai trouvé qu’il manquait quelque chose dans l’assaisonement alors avec l’idée de ma collègue connaisseuse Claudine de mettre du vinaigre de framboise, j’ai tenté une nouvelle version de cette recette et elle a cette fois été validée 😉

Voici donc ma version de la salade Jackson Pollock 😉

Ingrédients : 300 g de riz « Sélection trois riz », 200 g de fèves écossées (j’ai trouvé les miennes toutes prêtes chez Picard!) , 200 g d’oignons rouges, 200 g d’abricots secs moelleux, 4 cuillères à soupe d’huile d’olive, 3 cuillères à soupe de vinaigre de framboise, une botte de coriandre fraîche ciselée, 3 cuillères à café de cumin (ou plus, j’adore le cumin!),  100 g de pistaches (sans leurs coquilles, hein?!!) ou cette fois de noix de cajou, sel, poivre

 

>Faire cuire le riz dans une grande casserole d’eau bouillante salée en suivant les instructions sur le paquet. Égoutter et réserver.

>Faire cuire les fèves une à 2 minutes dans une casserole d’eau bouillante ou encore surgelées quelques minute au micro-ondes. Égoutter et réserver.

>Émincez très finement l’oignon rouge.

>Couper les abricots en petits morceaux de la taille d’un raisin sec.

> Dans un grand saladier, mélanger l’huile d’olive, le vinaigre de framboise, le cumin, la coriandre et saler et poivrer.

> Quand il est froid, ajouter le riz et mélanger avec la sauce.

> Ajouter l’oignon, les abricots, les fèves et mélanger délicatement.

> Rectifier le sel et le cumin.

> Au moment de servir, ajouter les pistaches (ou les noix de cajou) et mélanger.

 Bon appétit!

« Bambou le petit cerf qui mange tous ses amis » de Gaëlle Alméras

Une couverture et des dessins qui font penser à un album pour enfants avec ses animaux naïfs et ses traits et couleurs aux crayon de couleur… mais ce n’est pas l’histoire de Bambi, c’est plutôt celle de son cousin psychopathe « Bambou…

Bambou est très étrange dès sa naissance. Il a tout le temps faim et les baies ne le tentent vraiment pas et il commence par manger sa mère.

Il a pour ami Taptap, un lapin un peu idiot qui ne voit rien de curieux dans le comportement de Bambou. Et en secret de tous, Bambou continue de manger ses amis. Au fil de l’histoire, il essaie de couvrir ses traces quand certains animaux commencent à se douter de quelque chose de louche. Il se retrouve comme un serial killer (qu’il EST!) pris dans un engrenage.

Malheureusement, si l’idée de base du détournement de conte est plutôt amusante, c’est devenu assez vite lassant car très répétitif. La fin est décevante. Peut-être parce que c’est un tome  …mais je ne lirai pas le tome 2…