Grands boulevards de Tonie Behar

 

Je vais commencer par vous dire que ce roman est l’équivalent littéraire des « rom com » au cinéma : c’est une comédie romantique avec des ficelles un peu grosses, avec des personnages un peu clichés mais on se laisse prendre au jeu, on se laisse embarquer dans leurs vies, le temps d’un film, le temps d’une histoire. Ça fait du bien parfois de lire un peu de littérature facile qui vide la tête au début des vacances (surtout quand on a peiné à entrer dans plusieurs livres de suite!).

Je l’ai lu en 2 jours et je ne regrette pas même si ce n’est à priori pas le genre de livres vers lequel je me tourne habituellement. J’y ai vu plein de défauts, de clichés et d’incohérences mais je n’ai pas pour autant eu envie de le lâcher ce qui est plutôt bon signe 😉 En fait, j’ai quand même l’impression que ce roman a été écrit POUR en faire une comédie romantique au cinéma et je dois dire que je pense qu’avec le bon casting ça pourrait être une bonne comédie française!

Alors de quoi s’agit-il?

Doria, une jeune femme qui cherche à être actrice, vient de quitter son homme et retourne vivre chez son père dans son appartement des Grands Boulevards. Ils vivent ensemble avec son neveu, jeune étudiant en médecine. Le père (et grand-père) Max est un fêtard, joueur de poker et en même temps très papa gâteau pour sa fille et son petit-fils.

L’immeuble doit être revendu à la découpe par la banque propriétaire des lieux et les locataires, tous très différents les uns des autres, se regroupent en association pour se défendre.

Il y a des histoires d’amour, il y a des gens qui ont des secrets, il y a des gens qui ont l’air de ne pas pouvoir s’entendre, il y a des histoires de famille… Mais comme nous sommes dans une comédie romantique, tous les codes sont respectés : le beau gosse dragueur  va se révéler être le mauvais parti, celui dont la belle ne veut pas au début va être l’homme idéal et vous vous en doutez bien : tout est bien qui finit bien 😉

Même si ce n’est pas de la grande littérature, c’est à mon avis le livre idéal pour les vacances d’été, à lire au soleil! 

 

 Sandrine : merci beaucoup! Son billet est ici 

PAL prioritaire                        -14 

 2ème Lecture « Lieu »  du 

9 commentaires sur « Grands boulevards de Tonie Behar »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :