L’ivresse du poulpe -Une aventure de Jeanne Picquigny T2 : Fred Bernard

J’ai emprunté cette bande dessinée en même temps que le premier tome « La tendresse du crocodile » et si les qualités du dessins sont toujours là, je dois avouer que je n’ai pas vraiment apprécié cet album au niveau de l’histoire.

Je ne veux pas en dire trop car c’est vraiment la suite du tome 1, mais au début de cet album, la soeur de Eugène Love Peacock est en France chez Jeanne. Cette dernière vit avec son fils Modeste et son amie Victoire. Après des révélations de Barberine Love Peacock, Jeanne décide alors d’aller à Cuba seule. En parallèle de l’aventure de Jeanne, on suit les péripéties de trois jeunes hommes à Cuba, entre contrebande et révolution.

Je ne peux pas trop en dire, vous vous en doutez, car c’est une suite mais aussi parce que même si je l’ai lu peu de temps avant d’écrire mon billet, je ne me souviens plus de grand chose car j’ai trouvé cette histoire très fouillis. Ça partait dans tous les sens et je n’ai pas réussi à m’intéresser autant aux personnages qui m’ont parus moins construits.

Je suis donc déçue, j’aurais sans doute dû m’arrêter au tome 1. Par contre, après avoir lu ces deux tome, j’ai refeuilleté Lily Love Peacock, qui raconte l’histoire de la petite fille de Jeanne apprend des choses sur ses grands-parents (et donc c’est en partie une suite des ces deux albums aussi). Il existe un 3ème tome : « La patience du tigre »… Si je tombe dessus à la médiathèque, je le lirai peut-être 😉

Lecture « animal » pour ma ligne BD du Petit Bac 2014

La tendresse des crocodiles -Une aventure de Jeanne Picquigny- T1 : Fred Bernard

J’ai lu et aimé « Lily Love Peacock » et dans cette BD on rencontre indirectement Jeanne Picquigny, l’aïeule de Lily. Alors quand le hasard d’une balade à la médiathèque m’a fait découvrir cet album, je me suis laissée tenter.

J’ai retrouvé avec plaisir les dessins de Fred Bernard, noir et blanc, avec des traits assez épais. Il y a des moments de rêves, de l’aventure en Afrique, du voyage et de la sensualité. Et puis, ce sont les années 20…

L’histoire est celle de Jeanne Picquigny, une jeune femme dont le père, aventurier, a disparu en Afrique. Elle est fiancée à un jeune homme un peu barbant, mais riche, qui lui finance le voyage pour retrouver son père.

Là-bas, elle rencontre Eugène Love Peacock qui va devenir son guide -un homme avec qui les relations ne sont pas simples… Ils sont souvent en conflit (j’adore la phrase de Jeanne : « Vous êtes piétinable! »). Elle va aussi rencontrer Victoire, une jeune femme un peu hystérique et décalée. Ces deux personnes auront une grande importance dans sa vie.

Il y a un petit côté « Comédie romantique » des années 20 en Afrique avec beaucoup d’aventures dans la recherche du père et dans la relations entre Jeanne et Eugène et des aspects oniriques. De très beaux dessins.

J’ai beaucoup aimé cette BD et j’ai naturellement enchaîné avec « L’ivresse du poulpe » le tome 2 (mais j’ai moins aimé!)

 

Lecture « animal » pour ma ligne générale du Petit Bac 2014