« Ecoute la pluie » de Michèle Lesbre (Lu par Kriss Goupil)

Dans ce roman, il vaut mieux savoir qu’il ne se passe pas « grand chose », ou plutôt, si, qu’il se passe quelque chose de bouleversant au tout début et que le reste de cette histoire courte (1h55 d’écoute) est centré sur le ressenti de la narratrice. Au tout début, la narratrice, qui va rejoindre l’homme avec lequel elle vit une relation amoureuse, attend le métro et elle remarque un vieil homme qui lui sourit avant de se jeter sur les rails.

Cette mort est un choc terrible pour la narratrice qui fuit les lieux mais qui semble, le temps d’une nuit, fuir sa vie pour faire le point. Elle profite de cette nuit d’orage, sous la pluie, pour revenir sur son passé, sur sa relation avec l’homme qu’elle devait retrouver, sur ce qu’elle attend de la vie. Elle pense aussi beaucoup à l’homme qui lui a souri avant de partir pour toujours.

J’ai aimé ce roman d’ambiance, très poétique et pourtant écrit sans « fioritures » dans une belle langue, simple, fluide. J’ai aimé cette introspection, ces questionnements, j’ai trouvé que tout sonnait vraiment juste. Nous n’avons pas vraiment de réponse à ses interrogations, comme nous avions juste entrouvert un pan de sa vie.

La version audio est très bien adaptée au texte. Kriss Goupil sait donner les intonations et le rythme qui correspondent parfaitement au ressenti de la narratrice. Pour moi elle est devenue cette femme. 

Une belle découverte. 

J’avais déjà aimé le style de Michèle Lesbre dans « Le canapé rouge », c’est vraiment une belle écriture.

Dans son billet, In Cold Blog m’a fait découvrir une vidéo interview de l’auteur, très intéressante.

 

     Pré-sélection du