La grâce des brigands : Véronique Ovaldé

J’avais beaucoup aimé « Ce que je sais de Véra Candida » et « Des vies d’oiseaux » et j’attendais la lecture de ce roman avec impatience (bon, je le reconnais, je ne suis pas une rapide pour le passage à l’acte entre la PAL et la lecture!)

L’histoire ici est celle de Maria Cristina que nous suivons à plusieurs périodes de sa vie : sa jeunesse dans une famille très particulière, l’histoire de sa famille dans le Grand Nord, ses parents mal assortis et sa sœur Meena. On la découvre également à Santa Monica aux Etats Unis où elle est arrivée pour faire des études et où restera en tant qu’écrivain. On suit sa rencontre avec Joanne, une amie très chère et Claramunt, une sorte de pygmalion excentrique, séducteur mégalo, qui deviendra son amant un temps.

Des passerelles sont établies entre les différentes époques de sa vie. Elle obtient son premier succès littéraire en écrivant un roman qui dénonce sa vie dans sa famille. Le chauffeur de Claramunt devient plus qu’un ami pour Maria Cristina et sa sœur revient involontairement dans sa vie américaine…

Il y a beaucoup d’aspects de ce roman que j’ai aimé, par bribes, il y a de nombreux personnages qui auraient mérité d’être développés, mais malheureusement, je n’ai pas été réellement séduite car j’ai trouvé que l’ensemble était très décousu et manquait d’unité. J’ai eu l’impression que Véronique Ovaldé avait commencé de nombreuses histoires -avec de bonnes idées d’ailleurs- mais sans aller jusqu’au bout…

C’est une déception pour moi et peu de temps après ma lecture je me rends compte que j’ai déjà oublié beaucoup de choses…

 avec Sophie/VicimLiliba et Lysée

 par Liliba pour mon anniversaire l’année dernière (et je crois bien que je lui ai offert pour le sien!)

J’inscris ce texte au Défi Livres de Argali  

Lecture « gros mot » pour ma ligne générale du Petit Bac 2014

Commentaires laissés à l’époque sur Canalblog :
Même ressenti…
Posté par sylire, mercredi 10 septembre 2014
Je crois que nous sommes plusieurs dans ce cas…
Posté par ennapapillon, mercredi 10 septembre 2014
Moi non plus, je n’ai pas été emballée par ce livre …
Posté par Laure, mercredi 10 septembre 2014
J’ai été déçue qu’il ne soit pas plus abouti
Posté par ennapapillon, mercredi 10 septembre 2014
Deuxième avis similaire que je lis et comme je n’ai jamais rien lu d’elle et que j’ai une PAL longue comme un jour sans fin, je passe mon tour
Posté par Une ribambelle, mercredi 10 septembre 2014
C’est sûr que celui-ci n’est pas une priorité, par contre j’avais eu un
coup de coeur pour « Ce que je sais de Véra Candida »
Posté par ennapapillon, mercredi 10 septembre 2014
Déçue moi aussi… pas de tilt à la lecture…
Posté par liliba, mercredi 10 septembre 2014
Je suis déçue parce que je m’attendais à aimer et puis je sentais qu’il y
avait de quoi faire un beau roman
Posté par ennapapillon, mercredi 10 septembre 2014
Je ne peux pas dire que je n’ai pas aimé du tout. Mais ce n’est pas transcendant; ce livre ne me laissera pas un souvenir impérissable.
Posté par Lysée, mercredi 10 septembre 2014 |
Moi aussi : de bonnes idées mais qui ne font pas un grand roman
Posté par ennapapillon, mercredi 10 septembre 2014
Une auteur que je n’ai encore jamais lue, je crois que je devrais commencer par celui-ci (dont le sujet m’intéresse) pour être encore plus contente de ses titres précédents !
Posté par Anne, mercredi 10 septembre 2014
c’est une idée! Tu ne pourras qu’être agréablement surprise
Posté par ennapapillon, mercredi 10 septembre 2014
oh bin ne pas commencer par ce livre…oui des restants de scenario de ses anciens livres?….c dommage alors….
Posté par rachel, mercredi 10 septembre 2014
si je devais en conseiller juste un d’elle ce serait « Ce que je sais de Vera Candida »
Posté par ennapapillon, mercredi 10 septembre 2014
je note alors…
Posté par rachel, jeudi 11 septembre 2014
j’espère qu’il te plaira, il y a un bel univers dedans je trouve
Posté par ennapapillon, jeudi 11 septembre 2014
Première lecture de cette auteure avec ce titre, et j’ai bien aimé par contre…
Posté par Laeti, mercredi 10 septembre 2014
le problème était peut-être que j’en attendais trop pour avoir eu un coup
de coeur pour Vera Candida et beaucoup aimé « Des vies d’oiseaux » : et tant
mieux : il t’en reste à lire d’elle!
Posté par ennapapillon, mercredi 10 septembre 2014
Pas convaincue par ma rencontre avec cet auteur (des vies d’oiseaux, je crois), alors je continue de passer mon chemin sans regret.
Posté par Midola, mercredi 10 septembre 2014
je te comprends! J’hésite toujours à revenir vers un auteur que je n’ai pas
aimé la première fois. En même temps, ma première rencontre avec Véronique
Ovaldé était mitigée avec « et mon coeur transparent » et ensuite un coup de
coeur avec « Ce que je sais de Vera Candida
Posté par ennapapillon, mercredi 10 septembre 2014