L’assassin est au collège : Marie-Aude Murail

Nils Hazard est contacté par l’inspecteur Berthier pour mener une enquête sur des phénomènes étranges qui se sont produits au collège de Saint Prix. Des copies ont été retrouvées corrigés avec du sang humain…

Nils Hazard est avant tout un professeur d’université, étruscologue réputé mais il est aussi une sorte de détective privé ou plutôt un « chasseur d’énigmes ». Il a 35 ans et sa petite amie, Catherine, est une de ses étudiantes et entre eux il y a des échanges très blagueurs, des moqueries joyeuses et le lecteur adulte  lira entre les lignes qu’ils « se sautent dessus » dès qu’ils se retrouvent seuls dans une pièce, les plus jeunes lecteurs ne comprendront pas forcément pourquoi ils sont toujours un peu décoiffés ou en train d’ajuster leurs vêtements 😉

Nils va donc prendre la place d’un professeur d’histoire pour essayer de découvrir ce qui se trame au collège. Il n’est pas capable de faire un cours de collège alors il improvise : ce qui fascine les 6ème mais beaucoup moins les 3ème! Mais il a un très bon rapport avec les jeunes.

Le directeur est menacé, une petite saute par une fenêtre et se casse une jambe, des mystères entourent les élèves et les 3ème, dans leur foyer, ont une petite « société secrète ». Les professeurs sont aussi scrutés par Nils et par Catherine, qui travaille en secret aux cuisines.

J’ai bien aimé cette enquête. Un élément en dévoilant un autre, l’incident de départ n’est pas forcément en lien avec le dénouement. Le personnage de Nils -décalé et original- est intéressant et il y a beaucoup d’humour et aussi des sujets liés à l’adolescence et à la vie au collège. Un bon mélange pour les 11-14 ans.

Littérature jeunesse
Emprunté au CDI
Lecture « bâtiment » pour ma ligne jeunesse du Petit Bac 2014