« Relative love » de Amanda Brookfield (non traduit)

Je vais commencer par vous dire que ce roman n’est pas traduit en français. C’est un roman que ma mère m’a prêté il y a très longtemps car elle aime beaucoup cette auteur (je crois même pouvoir dire qu’elle a converti mon amie Mrs B avant moi!)

Ce roman est une saga familiale qui se déroule sur une année. C’est une famille anglaise de « bonne famille », les parents sont propriétaires d’un domaine. Pour tout dire je trouve que ce roman a un petit côté « Downton Abbey dans les années 2000. C’est le même profil de famille, même origine sociale et même genre de questionnements familiaux.

Les liens familiaux sont très importants : les relations entre les parents et leurs enfants adultes, les relations entre les frères et sœurs et au sein des familles des enfants : relations de couples, épanouissement personnel, rôle de parents…

Il y a des drames, des histoires d’amours illicites, des tromperies, des problèmes de santé, des questions financières, des histoires d’héritage, des  deuils mais aussi beaucoup d’amour.

D’ailleurs le titre « Relative love » a un double sens qui correspond bien au contenu : « amour de famille » ou « amour relatif ».

J’ai beaucoup aimé et je pense que je lirai encore cet auteur (dont j’ai un autre titre dans ma PAL prêté par mère).

 -36

Lecture « famille » pour ma ligne générale du