L’enfant allemand (Tome 5) : Camilla Läckberg (lu par Eric Herson-Macarel)

Erica Falk et Patrick Hedstrom sont mariés et leur petite Maja a maintenant un an et c’est au tour de Patrick de prendre un congé parental pour permettre à Erica de travailler sur l’écriture de son livre. Cependant, elle passe plus de temps à lire les journaux intimes que sa mère avait écrit quand elle était un adolescente car elle aimerait mieux connaître celle qui a toujours été froide et distante avec elle. Ces carnets ont été retrouvés au grenier avec une brassière de bébé tachée de sang et une médaille nazi.

De son côté, Patrick qui ne trouve pas si simple de s’occuper seul d’un enfant, a beaucoup de mal à ne pas se mêler de l’enquête qui touche un historien, spécialiste de l’histoire nazie,  trouvé assassiné à Fjällbacka.

Le roman alterne des passages concernant le passé et le présent et dans ce dernier, il y a des passages concernant l’enquête à proprement parler et la vie quotidienne des personnages récurrents.

Le passé, c’est celui d’Elsy, la mère d’Erica,  pendant la deuxième guerre mondiale et ses relations avec sa bande d’amis de l’époque. Ces personnes sont également importantes au présent puisqu’ils habitent toujours à Fjällbacka. L’enquête que mène Erica sur le passé de sa mère se trouve donc étroitement liée à l’enquête policière en cours.

Et puis il y a aussi les vies des personnages que l’on connaît bien quand on a suivi la série : les policiers, la sœur d’Erica, la mère de Patrick. Du quotidien qui sort souvent de l’ordinaire.

Je ne veux pas trop en dire mais j’ai bien aimé ces évocations de la guerre, de la vie quotidienne des suédois pendant cette période et  le fait que des conséquences dramatiques peuvent encore découler de faits s’étant produits 60 ans avant.

Alors mon bémol serait sans doute qu’à part des meurtres à répétition,  la vie à Fjällbacka est assez bonne : les familles recomposées avec enfants adolescents  s’organisent assez vite bien, les ex s’entendent à merveille, les vieux râleurs tombent amoureux et dansent la salsa, les couples homosexuels sur le point d’avoir un bébé sont accueillis sans un battement de cil… mais ces sujets un peu facilement abordés contrebalancent l’évocation de la guerre et les drames personnels.

C’est une lecture agréable, j’aime retrouver les personnages de cette série et je pense lire « La sirène » en 2015 (j’ai d’ailleurs aimé l’allusion dans ce tome à un personnage qui écrit un roman intitulé « La sirène »)

Le lecteur Eric Herson-Macarel est un lecteur que j’aime beaucoup. Je trouve qu’il est très bon dans les polars!

La princesse des glaces (Tome 1) 

Le prédicateur (Tome 2)

Le tailleur de pierre (Tome 3)

L’oiseau de mauvais augure (Tome 4)

La Sirène (Tome 6)

Le gardien de phare (Tome 7)

La Faiseuse d’anges (Tome 8)

J’inscris ce texte au Défi Livres de Argali    puisque Erica est un personnage d’auteur.

12 commentaires sur « L’enfant allemand (Tome 5) : Camilla Läckberg (lu par Eric Herson-Macarel) »

    1. J’en ai encore un à écouter en audio, ça me permet de ratrapper mon
      « retard » après, ça sera peut-être en version papier J’ai bien aimé
      celui-ci aussi!

      J'aime

    1. Alors il ne faut pas du tout comparer à Stieg Larson!! Je pense qu’il vaut
      mieux se dire que leur seul point commun c’est que ça se passe en Suède
      Mais pour moi ce sont des polars très sympa, avec des personnages assez
      attachants du coup je te conseille vraiment de les lire dans l’ordre. Mais
      je sais aussi que le premier « la princesse des glaces » avait été honni par
      certaines de mes co-lectrices de ELLE en 2009… mais moi j’avais trouvé
      que c’était un bon polar de vacances!

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :