Pars vite et reviens tard : Fred Vargas (lu par François Berland)

Ce roman est le premier Fred Vargas que j’ai lu et il restait mon préféré. Je l’ai lu en 2004 et je me revois encore me mettre en retard pour le travail parce que je voulais lire « encore une dernière page »!

L’incitation de Praline qui m’a parlé de sa LC et le fait qu’il fasse partie des romans policiers récompensé par le prix de ELLE m’ont donné envie de le relire -or comme je n’aime pas relire à part en version audio, il a fallut que je mette la main dessus. C’est d’ailleurs un roman audio qui se « méritait »… Mon amie bibliothécaire l’a emprunté pour moi mais comme ce n’était pas une version MP3, il y avait 8 CD à enregistrer sur ma clé USB pour le remmener en Normandie, puis 8 fichiers à transformer pour le mettre sur mon ipod… Ce fut un peu la croix et la bannière, et j’avoue que je serai peut-être moins fan de la lecture audio s’il fallait faire ça à chaque fois 😉

Bref… Je suis très contente de l’avoir relu!

Nous sommes à Paris dans un quartier populaire. Il y a un crieur public -ancien marin breton, ancien taulard, qui lit des lettres et des annonces dans le quartier. Quand un jour des lettres étranges arrivent, un voisin lettré est intrigué s’y intéresse de plus près.

En parallèle, d’étranges signes qui ressemblent à des 4 à l’envers commencent à fleurir, peints sur des portes d’immeubles. Quand une femme inquiète se confie au commissaire Adamsberg, il s’y intéresse peu, jusqu’à ce qu’une mort suspecte survienne. Une mort qui, associée aux symboles peints et aux messages lus par le crieur, commence à pointer les soupçons vers la peste, ce fléau ancestral.

Ce mélange historique et contemporain qui fait la marque de Fred Vargas est vraiment réussi.

Il y a aussi la vie de quartier avec ses personnages attachants et la vie du commissariat avec Adamsberg et son caractère si particulier.

Un excellent roman de Fred Vargas, qui reste encore mon préféré et que je vous recommande chaudement!

 avec  Praline le 5 décembre chez elle 

     la médiathèque de ma Best (à Lyon!)