Un dieu un animal : Jérôme Ferrari (lu par Martin Voltz)

Je gardais un bon souvenir du style de Jérôme Ferrari après l’avoir découvert dans « Où j’ai laissé mon âme ». J’ai encore une fois beaucoup aimé le style, le rythme et la poésie dans ce texte mais je dois dire que c’est une lecture audio qui nécessite assez de concentration -J’ai même repris mon écoute au début après l’avoir commencée comme d’habitude en faisant plein de choses et je me suis ensuite contentée de l’écouter en voiture. C’est la première fois que ça m’arrivait.

Ce roman raconte la dérive d’un jeune homme qui rentre dans son village d’enfance après avoir été mercenaire (en Irak?). Il est parti parce qu’il ne trouvait pas sa place et il rentre et ne la trouve toujours pas.

Revenu, il repense à son passé, son enfance, son expérience de militaire puis de mercenaire et puis la difficulté de reprendre une vie normale.

Il se raccroche au souvenir d’un amour de jeunesse : Magali. On découvre aussi la vie de la jeune femme dans son environnement professionnel et dans sa vie privée qui semble arrivée à un point mort. La question que je me pose, c’est si c’est la vraie vie de Magali ou celle que lui imagine le jeune homme…

C’est l’histoire de vies bancales, de rendez-vous ratés et de mal-êtres. C’est un roman fort mais je dois dire que je ne suis pas sure d’avoir compris toutes les subtilités de ce roman.

Un entretien avec l’auteur ici.

  Lecture « Animal » pour ma ligne générale du Petit Bac 2014

4 commentaires sur « Un dieu un animal : Jérôme Ferrari (lu par Martin Voltz) »

  1. J’avais adoré « Où j’ai laissé mon âme » aussi et c’est par celui-ci que j’avais découvert Jérôme Ferrari. Depuis, j’hésite à lire un autre de ses romans de peur de ne pas retrouver la puissance que j’ai trouvé dans « Où j’ai laissé mon âme ».  » Un Dieu, un animal » était en tête de ma liste de candidats potentiels et ton billet me conforte dans cette idée. A lire au calme et bien concentrée donc !

    J'aime

  2. J’ai été vraiment emportée par « Où j’ai laissé mon âme » qui m’a bouleversée
    mais celui-ci n’a pas eu la même force pour moi même si le style est là et
    qu’il y a des idées très intéressante. Oui, je pense que c’est un livre
    assez intense

    J'aime

    1. C’est dommage car il a un très beau style
      Posté par ennapapillon, mercredi 24 décembre 2014

      si je devais tenter , vous me conseilleriez de commencer par le quel? (et oui je suis toujours aussi casse pieds!)
      Posté par titoulematou, jeudi 25 décembre 2014

      Mais pas du tout casse pieds J’ai quand même trouvé « Où j’ai laissé mon
      âme » bien au dessus au niveau de l’histoire et le style est superbe même si
      c’est un roman dur (le sujet)
      http://ennalit.canalblog.com/archives/2013/03/10/26537290.html
      Joyeux Noël
      Posté par ennapapillon, jeudi 25 décembre 2014

      Merci du conseil… je note!!!!!!!!!!!!!
      Posté par titoulematou, mercredi 31 décembre 2014

      de rien 😉
      Posté par ennapapillon, mercredi 31 décembre 2014

      excusez moi encore de vous avoir embetée!
      Posté par titoulematou, mercredi 31 décembre 2014

      Mais vous ne m’avez pas du tout embêtée!!
      Posté par ennapapillon, mercredi 31 décembre 2014

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :