« Zou! » de Anne-Véronique Herter

 

J’avais entendu beaucoup de bien de « Zou! » sur les blogs et j’avais très envie de le découvrir et je m’attendais à être sous le charme tout de suite, mais je vais être honnête, après avoir lu un quart du roman, j’étais déçue… J’ai même écrit à Saxaoul qui me l’avait prêté pour lui dire que je n’aimais pas trop. J’avais l’impression de lire un journal intime un peu décousu avec des phrases très courtes (trop courtes à mon goût) comme des prises de notes, ce qui faisait que je n’accrochais pas au style. De plus, je n’ai pas aimé les interventions de l’ordinateur en tant que narrateur car cela me paraissait artificiel. Mais puisque le livre avait voyagé jusqu’à moi, j’ai poursuivi ma lecture, d’autant que j’avais beaucoup aimé le chapitre d’ouverture (Chapitre 0) et tout ce qui avait trait à la plage de l’individu dans la famille et le poids que cela peut peser sur quelqu’un.

Et puis, il s’est passé quelque chose d’étonnant… plus j’avançais dans ma lecture, plus il me plaisait. Le style a changé en fonction des différents narrateurs et je me suis rendue compte que ce n’était pas le style de l’auteur qui ne me plaisait pas mais celui de Chance, le personnage principal.

Je me suis beaucoup reconnue dans Chance : mes faux pas de mère, mon envie d’être aimée, la rupture qu’on a l’impression de « gagner » parce qu’on ne reprend pas l’autre, la relation à la nourriture, l’amour vache avec ses parents… Elle m’a vraiment parlé cette fille!

J’ai aimé les narrateurs extérieurs qui racontent des choses à Chance sur son propre passé, sur l’histoire de sa famille et qui l’aident à faire du tri dans sa vie. Même si j’ai eu un peu de mal avec le fait que ce soit des « non humains » qui racontent cela, j’ai trouvé cela vraiment riche qu’il y ait des points de vue différents exprimés, d’autant que comme je le disais, j’ai aimé le style de ces interventions. J’ai d’ailleurs trouvé ces passages émouvants.

En refermant ce roman, je peux dire que j’ai beaucoup aimé et que ce n’était pas gagné! Alors je vous conseille de lire au moins le premier tiers avant de vous forger une première impression!

Vous remarquerez que je ne raconte pas vraiment l’histoire, je vais juste vous dire qu’il y est question d’héritage familial et de transmission, il s’agit pour cette jeune femme de trouver sa place dans sa propre vie, d’apprendre à se détacher de sa famille pour s’y sentir vraiment elle-même. Enfin, c’est mon interprétation en tout cas.

Je pense aussi que je lirai à nouveau cette auteur dont, il est à noter, c’est le premier roman!

 

 par Saxaoul! Merci! (Son avis est ici)

  – 44 (Lu en 2014) 

« titre en un seul mot » pour ma ligne générale

8 commentaires sur « « Zou! » de Anne-Véronique Herter »

  1. Merci Enna… j’espère que mon prochain roman te plaira dès la première page jusqu’à la dernière ! je suis heureuse, j’avais un peu peur d’un avis plus négatif. Le début est plus décousu car mon héroine se cherche. je l’imaginais ainsi car elle ne pouvait pas aller directement droit au but. On devait l’accompagner dans son errance.
    Mais je comprends très bien ton point de vue. Ton analyse et celle des autres bloggeuses me permettent de me structurer pour le suivant. Merci donc pour ça aussi

    J'aime

  2. Une chose est sure, c’est que je tenterai ton prochain roman Je me suis
    vraiment reconnue dans ton personnage et ce n’est pas si fréquent En
    tout cas, j’en profite pour souligner ta gentillesse et ton « fair play » en
    tant qu’auteur : tu laisses ton roman prendre son envol et vivre sa vie et
    les lecteurs se l’approprier. Bonne route à Zou! et bonne écriture pour un
    prochain

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :