Fanfare : Aude Picault

Dans cette Bande Dessinée, Aude Picault  raconte le festival/ féria (mais je ne sais pas où ça se passe) de toutes les fanfares d’écoles (d’architecture, médecine etc)

C’est l’occasion de voir le côté festif -musique, déguisements (tous les membres d’une même fanfare porte les mêmes costumes) et beaucoup d’alcool. Mais au-delà, c’est aussi les relations entre les différents membres -leurs histoires d’amitié et d’amour. Une nuit comme une parenthèse.

J’ai beaucoup aimé le dessin, très délicat, précis, plein de détails et aux couleurs très douces. Les cases sont suggérées par des fonds colorés.

Aude Picault est une dessinatrice que j’aime vraiment bien! Je vous conseille aussi Transat.

Cliquez ici pour arriver sur le site d’Aude Picault et voir une petite animation bien sympa en rapport avec Fanfare mais aussi ici pour voir un dessin de Fanfare en musique!

Petit Bac 2015 Catégorie « Musique » de ma ligne BD

Literary life -Scènes de la vie littéraire : Posy Simmonds

Cette BD est un recueil de chroniques dessinées par Posy Simmonds dans The Guardian. Elle y croque tous les aspects de la vie littéraire -en passant par les auteurs et leurs personnalités, la vie des auteurs en tant qu’écrivains mais aussi en tant qu’hommes ou femmes dans leurs vies de tous les jours. Elle parle du monde de l’édition : les séances de dédicaces et les pinces-fesses mais aussi la vie bien compliquée des libraires.

Je n’ai pas tout aimé (les pastiches de polars ou de BD américaines avec le docteur et l’infirmière m’ont laissée indifférente) mais j’ai vraiment adoré les passages où l’on retrouve la petite librairie indépendante et les moyens qu’elle met en place pour essayer de survivre face aux « géants du livre ». J’ai aussi beaucoup aimé voir les auteurs en « on » avec leurs egos parfois surdimensionnés ou au contraire rabaissés face au public et en « off » dans leurs familles avec leurs doutes et la difficulté d’écrire.

Le hasard a voulu que je lise cette BD immédiatement après « Le ver à soie » de Robert Galbraith qui traite aussi du monde littéraire et je trouve que les deux livres se complètent bien 😉

L’irrégulière a aussi lu cette BD.

J’inscris ce texte au Défi Livres de Argali