Retour vers le futur du blog!

Depuis la première année du blog, je vous donne rendez-vous tous les 8 du mois… D’abord c’était avec les « Curiosités bloguesques », puis « Une année en couleur«  « Des titres et des textes » « Ce mois-ci, j’ai aimé, je n’ai pas aimé »« Les 5 sens »  et enfin, 8 photos pour 8 moments de vie

Voici le rendez-vous de cette 7 ème année! Il est en trois parties et dont deux m’ont été inspirées par Karine 🙂 sans qu’elle ne le sache vraiment 😉 

La partie « Retour » vient de son bilan bloguesque : j’ai décidé de replonger dans mes archives et tous les 8 du mois vous proposer quelques billets mis en ligne le même mois les années précédentes pour vous faire découvrir ou redécouvrir des choses qui me tiennent à coeur.

La partie « Futur » m’a aussi été inspirée par Karine:) lorsqu’elle a parlé sur Facebook de quelque chose dont je n’avais jamais entendu parlé : le « book jar »… Qu’est-ce que c’est? Normalement, c’est un bocal dans lequel on met tous les titres de sa PAL et on tire au sort sa prochaine lecture… Mais comme je suis un peu faignante (heu… je manque surtout de temps 😉 je vous propose de donner un nombre entre 1 et … (le nombre variera selon l’évolution de ma PAL) dans les commentaires et je les noterai sur un petit papier et Bastien tirera au sort le numéro du titre de ma PAL correspondant (en suivant l’ordre alphabétique) : il est ravi, il adore faire des tirages au sort pour le blog! Je m’engage donc à lire le livre choisi pendant le mois qui suit!

Et puis le « Présent » ça compte aussi, alors je vous proposerai une recette de cuisine que vous pourrez manger maintenant 😉

  

« Retour » en février. (Cliquez sur les images pour accéder aux billets) : 

 

Février 2009 :

 Une BD dont j’ai beaucoup aimé l’ambiance

 

Février 2010 :

 

 Le carnaval est une tradition dans ma ville et Bastien a fait son premier à 4 mois!

 

Février 2011 :

  

 « La fille de l’irlandais » : ma première rencontre avec Susan Fletcher, par hasard car c’est ma mère qui e l’a prêté : depuis, j’ai tout lu et tout aimé!

 

Février 2012 : 

 

 Un roman ado que j’ai beaucoup aimé.

 

Février 2013 : 

 

Une BD que j’ai trouvée très forte.

 

Février 2014

 

Un témoignage qui m’a beaucoup touchée.

 

 

« Futur » : 

 

 

Dans les commentaires, donnez moi un nombre entre 1 et 40… (soit au hasard soit en cliquant sur les images de PAL vous arriverez sur ma PAL à jour!) 

Le mois dernier Bastien a effectué le tirage au sort et j’ai lu (en partie)  The very thought of you de Rosie Alison

« Présent »  : deux soupe ce mois-ci!

Soupe de pois cassés aux lardons

 

Soupe de carottes, patates douces et cacahuètes

 

 

 

Encore envie de voyager dans le temps? En octobre – En novembre – En décembre – En janvier

« Reborn » de Thierry Robberecht

 

Ce roman de science fiction nous emmène sur Reborn, une planète qui a été colonisée par les humains quand la Terre a commencé à devenir inhabitable pour des raisons climatiques et écologiques.

Mais après quelques années, tous les arrivants de la Terre ne sont plus les bienvenues et Chuang qui est arrivé avec ses parents pour vivre une vie meilleure est contraint de vivre en clandestin (« invasif ») car il n’a pas le droit d’être là.

Il est accusé d’avoir battu une femme qui était en réalité une amie à lui et c’est à l’occasion de son interrogatoire qu’il raconte sa vie sur Reborn, depuis son arrivée. J’ai trouvé ce roman jeunesse très bien fait car sous couvert de science fiction et d’aventures/polar, c’est l’occasion d’aborder des sujets très sérieux et d’actualité : l’écologie et les changements climatiques, l’immigration et les clandestins et la motivations de ceux qui viennent dans des pays étrangers au péril de leur vie, et le racisme et le nationalisme qui en découle mais aussi la solidarité de ceux qui font leur possible pour aider les clandestins.

Une bonne découverte car je ne suis pas fan de science fiction du tout mais les parallèles avec notre monde sont vraiment enrichissants.

 5ème-4ème 2014-2015

ligne jeunesse catégorie « titre en un seul mot »

 

 

« Rural! » de Etienne Davodeau

Cette BD est vraiment passionnante. C’est une BD reportage tout à fait subjective-subjectivité revendiquée par l’auteur dans sa préface (une page très intéressante d’ailleurs, car il explique comment il a travaillé sur cette BD.)

Il passe un an à la campagne, en Anjou, auprès de trois agriculteurs qui travaillent ensemble sur leur exploitation bio. Il les suit dans leur quotidien -les bêtes, la traite, les cultures, les avantages et les contraintes du label bio…

Il rencontre aussi un couple qui a restauré une maison dans cette campagne qui va être bouleversée par la construction d’une autoroute qui va non seulement détruire une partie du secteur -dont la maison de ce couple- mais également séparer les gens et les lieux à cause d’un tracé très étrange.

L’auteur nous raconte ses recherches et ses tentatives pour comprendre pourquoi et comment ce tracé a été choisi et il en dévoile les incohérences.

Il y a beaucoup de tendresse envers ces agriculteurs et, les personnes qui vivent là, il y a beaucoup de questionnements, sociaux, politiques et humains dans cette BD et puis il y a aussi beaucoup d’humour! On apprend beaucoup de choses sur le monde de l’agriculture aussi.

Quand aux dessins, j’ai aimé ce que j’aime d’habitude chez Davodeau : les paysages, les détails mais contrairement à d’habitude, je n’ai pas été gênée par les visages. Et je me souviens que c’était pareil pour « Les ignorants », comme si Etienne Davodeau réussissait à ne pas faire de visages grimaçants quand il parle de vraies personnes 😉

A lire!

                                                                        

 Lecture BD de la catégorie « Titre en un seul mot »

Roaarrr Challenge

 

« Le chien qui louche » de Etienne Davodeau

Je vais sans doute commencer de la même manière que je le fais à chaque fois que je parle d’une BD d’Etienne Davodeau… J’aime ses bandes dessinées et j’aime ses dessins mais je n’aime pas du tout sa façon de dessiner les visages. Mais ça ne m’empêche pas de le lire à chaque fois que je croise une de ses BD car j’aime sa façon de raconter et de donner vie à ses personnages.

Ici, il nous fait découvrir une famille un peu étonnante et surtout : Le Louvre!

Fabien est gardien au Louvre, pas un métier passionnant en soi (avec ma Best, un jour on avait fait une liste des métiers les plus barbants et on avait mis celui-là dedans 🙂 mais cela lui plait de fréquenter ce lieu si particulier entre les œuvres d’art et les touristes. Sa petite amie, Mathilde, lui présente sa famille -son père, ses frères et son grand-père, les Benion. Ils sont « bruts de décoffrage » et une fois qu’ils ont accepté Fabien dans la famille, ils lui montrent un tableau peint par un arrière grand-père… Une « croute » représentant un chien qui louche. Fabien ne voulant pas faire mauvaise impression ne dit pas non quand ils lui demandent si ce tableau aurait sa place au Louvre et promet de se renseigner.

M. Balouchi, un visiteur assidu et passionné du Louvre se prend d’amitié pour Fabien et s’attache au projet de permettre au « Chien qui louche » de trouver sa place au Louvre.

Entre du quotidien et une sorte de société secrète, il y a une vraie réflexion sur la place de l’œuvre dans un musée : qu’est-ce qui fait que la Joconde soit si visible et les chiens qui louchent de le soient pas. Mais également, sur le fait que certaines autres œuvres reconnues soient éclipsées par les grands noms.

Une bonne découverte qui m’a fait regarder les musées différemment.