Western Girl : Anne Percin

Elise ne vit que pour le western : équitation, musique country dans les oreilles, danse country, vêtements style cow girl…

Quand ses parents lui offrent un stage de 3 semaines dans un ranch du Middle West aux Etats Unis, elle ne pouvait pas rêver mieux.

Les autres jeunes qui partent avec elles ne vont pas lui rendre le séjour très agréable -entre Georgia à qui elle s’est confiée dans l’avion et qui se révèle être une véritable peste manipulatrice et Louis un snobinard trop sûr de lui…

Elise écrit son journal intime pour raconter son séjour : ses aventures dans l’ouest américain, sa découverte de cette culture qu’elle adorait avant même de venir, sa découverte aussi d’un monde complètement différent du sien en la personne de Dereck, un jeune noir qui vient d’une grande ville américaine et bien sûr les problèmes avec les autres jeunes du camps.

J’ai bien aimé ce roman qui apporte pas mal d’informations sur l’histoire et la culture de l’ouest américain. Par contre, je dois avouer que le personnage d’Elise m’a un peu exaspérée (plus parfois que les « méchants ») à cause de son côté « mieux que tous » donc je ne me suis pas attachée à elle.

Je pense que ce roman plaira aux jeunes (peut-être plus aux jeunes filles pour être honnête) de 12 à 15 ans et particulièrement à ceux qui aiment les chevaux. Je l’ai déjà conseillé aux lectrices du Club Lecture et une membre de 5ème l’a lu et bien aimé.

Blandine a fait plein de recherches qui apportent un vrai plus : photos, sites, musique. N’hésitez pas à faire un tour chez elle!

 sélection5ème-4ème 2014-2015

10 commentaires sur « Western Girl : Anne Percin »

  1. J’ai encore des Anne Percin à lire (je n’ai pas fini la trilogie de Comment (bien) rater ses vacances)… encore une auteur à exhumer de la PAL

    J'aime

  2. J’ai apprécié les lectures que j’ai faite de l’auteur, il y a aussi d’autres titres qui me tentent, mais celui-là pas trop, et la couverture est un peu rédhibitoire.

    J'aime

    1. Enna : je crois que c’est vrai chez tous les ados 😉

      Rachel : bon ma phrase du matin ne voulait rien dire…manquait des mots…pfoufff…. j’en ai croise dans mon adolescence mais pas aussi caricaturale…

      J'aime

  3. Merci pour ton comm’ sur mon article Je crois que nous avons toutes deux tiqué sur le « moi je  » d’Elise (même si c’est son journal!), par contre, je trouve le portrait de Georgia tout à fait crédible!
    Même si l’équation fille/équitation est là, elle est considérablement enrichie grâce à l’histoire américaine, les descriptions sociologiques et culturelles diverses.
    C’est une lecture que j’ai beaucoup apprécié et ai hâte de lire un autre titre de cette auteure!
    Bonne fin de journée, Blandine.

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :