« Autel California (« Treat me nice Face A ») » de Nine Antico

Quand j’ai choisi cette BD chez Price Minister à l’occasion de leur opération « La BD fait son festival », je ne savais pas du tout de quoi elle parlait mais j’ai toujours aimé toute ce que j’ai lu de Nine Antico alors je me suis laissée tenter.

La BD commence par des pages qui montrent le monde musical des années 50 -Elvis dans des émissions de télé. Puis on découvre les adolescents de cette époque et leur rapport à la musique et aux artistes. La musique traverse toutes les planches de cette BD soit par des paroles, soit par des scènes de groupies (autour des Beatles en particulier) ou par des rencontres avec des chanteurs ou paroliers des groupes à la mode (les Rolling Stones, Jim Morrison…quelle chance!). C’est l’histoire d’une jeune fille (Pamela des Barres, qui a vraiment existé) qui est d’abord plutôt sage et timide, fan des Beatles puis qui devient  la groupie par excellence.

J’étais un peu perdue au début mais je me suis laissée porter par l’ambiance et les dessins. Puis on plonge vraiment dans cette période musicalement foisonnante et pleine de changements pour les jeunes de cette époque.

A la fin, il y a une sorte de lexique/explication de texte sur tout ce qui est vrai et j’ai trouvé cela très utile.

Au niveau des dessins, j’ai retrouvé ceux que j’avais déjà aimés dans Coney Island Baby : noirs et blancs avec beaucoup de fonds noirs, des visages minimalistes. J’aime beaucoup le trait de Nine Antico.

C’est le premier tome (Face A), et je pense que je lirai la Face B!

Dès le début de ma lecture, je suis allée à la recherche des vidéos et morceaux évoqués dans la BD jusqu’à ce que je trouve une playlist toute faite  : je vous la recommande pendant votre lecture qui deviendra alors très vivante!

 

 

BdFaitSonFestival2015 15/20

 objectif 2015 : -15