Constellation : Adrien Bosc (Lu par Bernard Gabay)

Ce roman porte le nom d’un avion qui a quitté Paris pour New York, en 1949 mais qui n’est jamais arrivé puisqu’il s’est écrasé aux Açores avec ses 48 passagers.

L’auteur présente chaque passager, raconte leurs  histoires, pourquoi ils étaient dans l’avion, leur vie -que ce soit le célèbre boxeur Marcel Cerdan, parti pour une revanche sportive mais aussi pour rejoindre Edith Piaf,   Ginette Neveu violoniste mondialement connue ou des anonymes. Tous ont leur place dans ce roman, tous sont importants.

Mon écoute de ce roman audio s’est déroulée en deux temps. Jusqu’au chapitre 12, je m’ennuyais un peu, je trouvais que le récit ressemblait un peu à un catalogue assez monotone et puis juste quand je commençais à me lasser, au chapitre 13, j’ai accroché à nouveau. J’ai trouvé cela plus rythmé, les personnages étaient plus développés et le récit n’était plus seulement centré sur les individus mais aussi au déroulement des événements liés directement à l’accident et ce qui a suivi le drame. La scène de la découverte de la scène du crash est très forte et j’irai même jusqu’à dire belle. D’ailleurs, même dans la première partie, j’ai aimé le style que j’ai trouvé fin et beau.

Finalement, j’ai bien aimé ce roman même si j’ai eu beaucoup de mal à me décider à écrire ce billet car j’avais l’impression d’avoir oublié beaucoup de choses mais en réalité, je me rends compte que j’en ai gardé un bon souvenir. Celui d’une belle écriture et d’histoire ordinaires et assez touchantes mises en commun par le hasard, le destin. Je regrette juste de ne pas être rentrée dedans plus vite.

Il est à noter que j’ai lu ce roman juste au moment du crash de l’A320 et cela était vraiment étrange de voir le parallèle entre les deux situations.

La lecture par Bernard Gabay est très réussie, correspondant bien à l’ambiance du texte.

Par contre, l’entretien avec l’auteur à la fin de l’écoute ne m’a pas parue utile car très répétitif par rapport à ce que l’auteur raconte déjà dans son récit.

Livre audio
 Pour le Prix Audiolib 2016
Ecoute commune avec Saxaoul : Allons voir son avis!
L’avis des copines du prix Audiolib : Leiloona, Bladelor, Sandrine, Sophie Vicim

19 commentaires sur « Constellation : Adrien Bosc (Lu par Bernard Gabay) »

    1. Disons que j’en garde un meilleur souvenir que je ne le pensais quand j’ai cru que j’allais abandonner au début! mais le style m’a plu. (Désolée d’être si en retard pour réagir à notre lecture commune… c’est la faute des vacances 🙂

      J'aime

    1. oui, c’était étrange de lire ça à ce moment là. Cerdan, Ginette Neveu… et même des inconnus mais le démarrage était trop long pour moi mais la fin m’a plutôt plu.

      J'aime

    1. Certains aspects apportait peut-être un éclairage, mais j’ai té noyée dans les redites de ce qu’il raconter dans son roman. Par contre, c’est un auteur que je pense relire car j’ai bien aimé le style.

      J'aime

  1. Je termine tout juste ce livre que j’ai trouvé merveilleux. Beaucoup d’émotion en visionnait sur daily Motion l’extrait du grand échiquier avec Vatelot. Pour moi ce récit est un hymne à la vie et fait écho aux articles parus dans le monde suite aux attentats du 13 novembre dernier …

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :