Max et les poissons : Sophie Adriansen

J’ai lu les billets de Stéphie, Jérôme et Noukette qui m’ont donné envie et peu de temps après quand j’ai vu que Babelio proposait ce titre à son opération Masse Critique jeunesse, je n’ai pas hésité et je l’ai choisi!

Ce roman s’adresse aux jeunes lecteurs à partir de 9 ans et il est précisé « adapté au programme scolaire ». Il est très facile à lire au niveau de la lecture du texte mais je pense vraiment qu’il faut que l’enfant ait des notions sur la deuxième guerre mondiale et la persécution des Juifs à cette époque pour comprendre. Je pense que c’est un roman pour lequel il faut accompagner son enfant dans la lecture pour expliquer les zones d’ombres qu’il pourrait rencontrer.

Max est un petit garçon de 8 ans qui ne sait pas vraiment pourquoi il doit tout à coup porter une étoile jaune (qu’il trouve très jolie et la prend pour une étoile de sheriff). Quand le jour de son anniversaire sa famille et ses voisins sont emmenés au Vélodrome d’Hiver, il ne comprend pas bien qu’ils ne vont pas revenir et pense surtout à son poisson rouge oublié dans sa chambre.

Le roman est très court alors je n’en dis pas plus mais c’est une histoire très touchante, très réelle et émouvante qui est suivie d’une annexe avec des notions historiques très utiles. Les jeunes lecteurs pourront comprendre ces événements en pensant à des enfants comme eux.

Mon seul bémol serait l’âge de Max car je pense (peut-être à tort) qu’à 8 ans un enfant d’une famille juive en France à cette époque aurait été mieux informé de la situation. J’aurai sans doute mieux compris qu’il ait 6 ans (et j’avais eu la même impression quand j’vais lu « Le garçon au pyjama rayé, qui est un roman que je vous recommande aussi sur cette période historique.)

Pour des enfants de 9 à 12 ans. Je l’ai djà prêté à K. le fils de ma copine Mrs B qui a aimé et je vais maintenant le donner au CDI du colège pour permettre aux élève de 6ème de le lire.

Merci à  et NATHAN

Catégorie « prénom » pour ligne jeunesse du Petit Bac 2015