Trois mille chevaux vapeur : Antonin Varenne (Lu par Philippe Allard)

Mon histoire avec ce roman audio a été assez particulière car avec la première partie, j’ai failli l’abandonner. Je m’ennuyais et je trouvais le style bavard et trop détaillé. Le fait que cela se passe en Birmanie pendant un épisode de la guerre au 19ème siècle ne m’intéressant pas plus que ça, j’entendais plus que je n’écoutais. Sylire m’a conseillé de lui donner une dernière chance quand je lui ai dit que j’allais abandonner car elle avait ressenti la même chose… Je me suis dit qu’une dernière demi-heure en courant ne pourrait pas être trop insupportable et j’ai bien fait car à partir de la plage 18 (sur 73) je ne pouvais plus le lâcher! J’ai trouvé la suite du roman passionnant et sans l’ennui du début ça aurait pu être un coup de coeur!

Le Sergent Arthur Bowman a combattu pour la Compagnie des Indes en Birmanie et avec 10 autres, ils ont été les seuls survivants après avoir été prisonniers et torturés. Rentrés à Londres, la vie pour Bowman n’est pas simple. Il essaie de tenir ses cauchemars à distance avec de l’opium et de l’alcool dans un Londres qui est au bord de la folie à cause d’une puanteur insupportable qui s’est abattue sur la ville… Un jour, il découvre un cadavre mutilé et il est persuadé que seul un de ses anciens compagnons de Birmanie peut avoir fait cela.

Il part alors à la recherche de ces 10 hommes en retrouvant d’abord le Capitaine du bateau qui était à l’origine de leurs malheurs… Commence alors une quête pour trouver le coupable du crime dont la police l’accuse mais c’est surtout  le début d’une aventure épique car Bowman va aller jusqu’en Amérique pour le chercher.

L’Amérique de l’époque, ce sont les chercheurs d’or et le Far West, la Frontière et les nouveaux immigrants… Le pays où tout est possible, l’espoir de nouvelles vies…

D’ailleurs cette enquête pour trouver un serial killer se révèle être une quête quasi spirituelle pour Bowman qui change au fil de ses rencontres, évolue, apprend à se connaître et s’accepter.

J’ai donc beaucoup aimé cette histoire mais je vous recommande particulièrement la version audio car le lecteur, Philippe Allard, est absolument formidable! Il a su non seulement donner vie à tous les personnages sans jamais donner dans la caricature, me faisant oublier qu’il était seul à lire, mais il a aussi su donner vie aux périodes, aux lieux, aux aventures et aux introspections. Bravo à lui (en plus le livre dure 19h… c’est une réussite sur la longueur!). Il fait maintenant partie de mes lecteurs à suivre!

Petite anecdote : j’écoutais le roman en courant dans la nature et au moment où Bowman était en train de capturer des chevaux sauvages dans le Far West, j’ai entendu un bruit et une jument et son poulain s’étaient approchés de moi : une sorte d’apparition!

 Chez Sylire (Le thème du mois était  « un très bon lecteur »)

                 Prix Audiolib 2015

Mes copines du Prix Audiolib l’ont lu :  Saxaoul, Sophie Vicim, Sylire, Bladelor, Sandrine, Laure,

lecture « animal » de ma ligne « audio » pour le Petit Bac 2015

16 commentaires sur « Trois mille chevaux vapeur : Antonin Varenne (Lu par Philippe Allard) »

  1. Chouette billet (et jolie anecdote à la fin). J’ai eu exactement la même écoute que toi et j’hésite à le mettre en numéro un. Il sera dans les 3 premiers, c’est certain.

    J'aime

    1. Tu sais, si j’avais su de quoi ça parlait je ne l’aurait sans doute pas lu
      mais j’ai ét emportée dans l’histoire qui va au-delà du côté aventure! Et
      le lecteur est excellent!
      Posté par ennapapillon, samedi 16 mai 2015

      J'aime

    1. à vrai dire je suis surprise moi même d’avoir autant accroché car je ne
      pensais pas que ce style m’aurait plu. Une belle découverte! Je sais aussi
      que j’ai hâte d’écouter un autre livre audio lu par ce lecteur!
      Posté par ennapapillon, samedi 16 mai 2015

      J'aime

    1. Oui, je l’ai trouvé passionnant, il faut juste savoir qu’il faut
      s’accrocher au début!
      Posté par ennapapillon, samedi 16 mai 2015
      oh dans pas mal de livre…la mise en place peut etre un peu ennuyante…mais maitre Balzac nous l’a apprise….
      Posté par rachel, lundi 18 mai 2015
      et après, c’est très vivant
      Posté par ennapapillon, lundi 18 mai 2015

      J'aime

    1. Oui, j’ai oublié d’en parler et en plus une suite pas tout à fait suite car
      il prendra d’autres personnages rencontrés à la fin. J’espère qu’Audiolib
      le fera lire par le même lecteur
      Posté par ennapapillon, samedi 16 mai 2015

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :