Nymphéas noirs : Michel Bussi

Ce roman de Michel Bussi fait partie des préférés de l’auteur pour  mes copines et après être allée à Giverny j’avais très envie de le découvrir enfin et j’ai vraiment aimé « voir » les lieux évoqués dans cette histoire!

Je vais faire très attention à ce que je vais raconter car une blogueuse qui n’avait pas aimé le roman avait fait une remarque dans son billet qui m’a un peu gâché l’effet de surprise du dénouement car à cause de ce qu’elle avait dit je me suis douté de quelque chose tout au long de ma lecture. Je n’ai pas deviné la fin, mais je n’ai pas ressenti le même choc que d’autres lecteurs à cause de cette allusion et je trouve cela très dommage!

L’histoire se déroule donc à Giverny, le village de Claude Monet, là où dans ses jardins tant aimés, il a peint les Nymphéas. Une vieille femme observe et relate ce qui se passe dans le village quand un homme a été découvert mort dans un ruisseau avec dans sa poche une mystérieuse carte d’anniversaire.

L’inspecteur Laurenç Sérénac (quelqu’un sait-il comment se prononce ce prénom, je me suis demandé pendant toute ma lecture!) vient d’arriver dans ce commissariat et c’est un homme fougueux et direct qui croit beaucoup à son intuition alors que son adjoint Sylvio Benavides est lui plus posé et raisonnable. Ils mènent l’enquête sur la vie privée de la victime et sur ses maîtresses, sur son amour de l’art et principalement des Nymphéas de Monet et ils cherchent aussi un lien avec un enfant.

La rencontre avec Stéphanie Dupain, l’institutrice de l’école de Giverny, a un effet magnétique sur l’inspecteur Sérénac qui tombe sous son charme… ce qui va compliquer l’enquête.

Je ne peux rien dire d’autre mais je peux juste vous dire que vous serez pris dans une enquête pleine de rebondissements, un inspecteur un peu exaspérant, des personnages mystérieux  et surtout que la fin va vous surprendre. Un très bon polar!

par Mrs B : Merci!

Lecture « couleur » pour le Petite Bac 2015