Nymphéas noirs : Michel Bussi

Ce roman de Michel Bussi fait partie des préférés de l’auteur pour  mes copines et après être allée à Giverny j’avais très envie de le découvrir enfin et j’ai vraiment aimé « voir » les lieux évoqués dans cette histoire!

Je vais faire très attention à ce que je vais raconter car une blogueuse qui n’avait pas aimé le roman avait fait une remarque dans son billet qui m’a un peu gâché l’effet de surprise du dénouement car à cause de ce qu’elle avait dit je me suis douté de quelque chose tout au long de ma lecture. Je n’ai pas deviné la fin, mais je n’ai pas ressenti le même choc que d’autres lecteurs à cause de cette allusion et je trouve cela très dommage!

L’histoire se déroule donc à Giverny, le village de Claude Monet, là où dans ses jardins tant aimés, il a peint les Nymphéas. Une vieille femme observe et relate ce qui se passe dans le village quand un homme a été découvert mort dans un ruisseau avec dans sa poche une mystérieuse carte d’anniversaire.

L’inspecteur Laurenç Sérénac (quelqu’un sait-il comment se prononce ce prénom, je me suis demandé pendant toute ma lecture!) vient d’arriver dans ce commissariat et c’est un homme fougueux et direct qui croit beaucoup à son intuition alors que son adjoint Sylvio Benavides est lui plus posé et raisonnable. Ils mènent l’enquête sur la vie privée de la victime et sur ses maîtresses, sur son amour de l’art et principalement des Nymphéas de Monet et ils cherchent aussi un lien avec un enfant.

La rencontre avec Stéphanie Dupain, l’institutrice de l’école de Giverny, a un effet magnétique sur l’inspecteur Sérénac qui tombe sous son charme… ce qui va compliquer l’enquête.

Je ne peux rien dire d’autre mais je peux juste vous dire que vous serez pris dans une enquête pleine de rebondissements, un inspecteur un peu exaspérant, des personnages mystérieux  et surtout que la fin va vous surprendre. Un très bon polar!

par Mrs B : Merci!

Lecture « couleur » pour le Petite Bac 2015

23 commentaires sur « Nymphéas noirs : Michel Bussi »

    1. il faut se lancer sans à priori, ce n’est pas un chef d’oeuvre au niveau du
      style mais quand on est pris dans l’intrigue et qu’on est mené en bateau de
      main de maître par l’auteur, ce n’est pas grave

      J'aime

  1. J’avais lu « Un avion sans elle » que j’avais trouvé intéressant, sans être trop attirée par le style d’écriture, celui-là me dit bien également

    J'aime

    1. Le style ne m’a jamais marqué dans les 3 romans de Bussi que j’ai lu, mais
      ses intrigues font que ce n’est pas ça le plus important : des pages
      turners qui font du bien

      J'aime

    1. c’est vrai que tout repose sur le mystère… là, on ne m’a pas tout dit
      mais assez pour que je en sois pas surprise autant que je l’aurai pu…
      Mais ça ne m’a pas gâché toute la lecture quand même

      J'aime

  2. hihihi tu es bloquee par un nom…ou presque…mais j’aime beaucoup la pochette…elle est vraiment chouette…et pas cool pour la revelation….c pour cela que je ne lis pas les resumes de couverture……en tout cas cela semble un bon livre…

    J'aime

  3. Petite curiosité de ma part : est-ce qu’il y a un clin d’oeil à un moment donné au célèbre polar de James Ellroy « Le dahlia noir » ? En lisant ton résumé, les histoires semblent assez différentes, mais tout de même… je voulais juste poser la question.

    J'aime

  4. C’est vrai que c’est difficile de parler de ce roman sans trop en dire, le seul conseil est de le lire. J’en suis à mon 3ème roman de cet auteur, avec N’oublier jamais récemment, à chaque fois avec le même plaisir

    J'aime

    1. J’ai commencé par « N’oublier jamais » que j’ai trouvé très bien fait, puis
      « Ne lâche pas ma main » en audio et celui-ci : il est quand même fort en
      intrigues!

      J'aime

  5. J’ai détesté mais détesté et je suis énervée par cette fin complètement saugrenue, sans logique aucune….consternée !!!! En fait l’auteur triche tout au long du livre donc on part sur une mauvaise base pour trouver le meurtrier. Je suis restée sur le c** en lisant la fin. Les bras m’en tombent. Pourtant j’ai aimé jusqu’au dénouement. Je cherche toujours le sens et la logique mais visiblement ça m’échappe

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :