Juke-box : Jean-Philippe Blondel

Ce roman est l’histoire d’une vie, celle de Yoann, de son enfance à ses 40 ans, de moments futiles à une certaine maturité en passant par de grands drames, le tout rythmé par des titres de chansons qui suivent les époques traversées par le narrateur et son état d’esprit du moment.

On suit l’enfant timide qui grandit auprès de ses parents et son frère aîné, l’élève qui va au collège (j’ai beaucoup ri aux pages concernant les cours d’anglais ;-), l’ado mal dans sa peau et le jeune homme qui est frappé de plein fouet par un drame. Il se retrouve seul au monde et se perd complètement. C’est alors sa quête de lui-même, la manière dont il se perd pour finir par se retrouver.

Ce roman est moins léger qu’il ne pourrait y paraître au début. Il parle de la vie sous toutes ses facettes, l’amour, la mort,  le deuil, la famille -perdue ou reconstruite.

Quand on a lu « Et rester vivant » du même auteur, qui était très autobiographique, on se rend compte que Juke-Box est très proche et sans doute très proche de l’autobiographie aussi.

J’ai beaucoup aimé ce roman très sensible et réel.

 Sandrine : Merci!

Catégorie « musique » pour le Petit Bac 2015