Retour vers le futur du blog!

Depuis la première année du blog, je vous donne rendez-vous tous les 8 du mois… D’abord c’était avec les « Curiosités bloguesques », puis « Une année en couleur« ,  « Des titres et des textes » , « Ce mois-ci, j’ai aimé, je n’ai pas aimé »« Les 5 sens »  et enfin, 8 photos pour 8 moments de vie

Voici le rendez-vous de cette 7 ème année! Il est en trois parties et dont deux m’ont été inspirées par Karine 🙂 sans qu’elle ne le sache vraiment 😉 

La partie « Retour » vient de son bilan bloguesque : j’ai décidé de replonger dans mes archives et tous les 8 du mois vous proposer quelques billets mis en ligne le même mois les années précédentes pour vous faire découvrir ou redécouvrir des choses qui me tiennent à coeur.

La partie « Futur » m’a aussi été inspirée par Karine:) lorsqu’elle a parlé sur Facebook de quelque chose dont je n’avais jamais entendu parlé : le « book jar »… Qu’est-ce que c’est? Normalement, c’est un bocal dans lequel on met tous les titres de sa PAL et on tire au sort sa prochaine lecture… Mais comme je suis un peu faignante (heu… je manque surtout de temps 😉 je vous propose de donner un nombre entre 1 et … (le nombre variera selon l’évolution de ma PAL) dans les commentaires et je les noterai sur un petit papier et Bastien tirera au sort le numéro du titre de ma PAL correspondant (en suivant l’ordre alphabétique) : il est ravi, il adore faire des tirages au sort pour le blog! Je m’engage donc à lire le livre choisi pendant le mois qui suit!

Et puis le « Présent » ça compte aussi, alors je vous proposerai une recette de cuisine que vous pourrez manger maintenant 😉

  

 

« Retour » en Juillet  

 

 (Cliquez sur les images pour accéder aux billets)

Juillet 2009 :

   

Quatre billets pour vous faire voyager au Laos

(Cliquez sur les images)

 

Juillet 2010 :

Une BD que j’ai trouvée très forte sur les violences conjugales

(Cliquez sur l’image)

 

 

Juillet 2011 :

  

Quand littérature et course à pied font très bon ménage : et comme je vais encore préparer un marathon et que je continue de lire, ça me parle bien 😉

(Cliquez sur l’image)

 

Juillet 2012 : 

  

Une auteur BD que j’aime beaucoup

 (Cliquez sur l’image)

Depuis quelques temps nous sommes presque entièrement passé au bio à la maison alors je pense que je vais reprendre cette BD pour rire de nous 😉 

 (Cliquez sur l’image)

Juillet 2013 : 

Un roman jeunesse très intéressant sur la fin de la ségrégation aux Etats-Unis

(Cliquez sur l’image)

 

 

Juillet 2014 : 

 

Un roman jeunesse très juste sur l’adolescence et la musique

(Cliquez sur l’image)

 

« Futur » 

 

Je vais vous demander de choisir un titre dans ma PAL   : 

 

Dans les commentaires, donnez moi un nombre entre 1 et 44… (soit au hasard soit en choisissant dans la mini PAL)

 

Le mois dernier Bastien a effectué le tirage au sort et j’ai lu « Major Pettigrew’s last stand »

 

« Présent »  

Tarte au hadock

Böreck aux épinards et à la féta

 

 

Encore envie de voyager dans le temps? En octobre – En novembre – En décembre – En janvier – En février –En mars– En avril –En maiEn juin

« Robinson Crusoé » de Daniel Defoe (adapté par Francis Scaglia, lu par plusieurs lecteurs)

Encore un livre audio dont j’ai failli ne pas parler sur le blog car je n’ai pas vraiment aimé, mais pour une fois que j’écoutais un livre audio jeunesse, je me suis dit que ça pouvait quand même vous intéresser (et puis comme c’est le dernier jour du mois anglais, ça valait le coup de se forcer un peu 😉

Alors il faut commencer par dire que c’est une adaptation très raccourcie (55 mn d’écoute). Les éléments essentiels de l’aventure sont là : Robinson Crusoé  échoue sur une île déserte et se crée son environnement, il y croise des sauvages cannibales, les tue, sauve l’une de leurs victimes qui deviendra son compagnon, Vendredi qu’il éduque.

Enfin, un bateau anglais arrive et avec l’aide de mutins,  il se débrouille pour manipuler les marins pour repartir avec eux en se faisant passer pour le gouverneur. 

Ce livre audio est accompagné de beaucoup de sons : bruits de mer et de vent, cris, mouettes et de musique de Bach et il est lu par plusieurs lecteurs : Christian Pelissier, Gérard Duménil, J.Y. Beltran, Jean Toscan, Luc Ponette et Mario Santini.

Bon, je dois dire que ce n’est pas mon genre de lecture. Je ne suis pas passionnée par les romans d’aventures marines (et je dois avouer que pour écrire mon billet, j’ai du écouter à nouveau le dernier chapitre car je ne me rappelais plus comment cela se terminait !) mais je pense que ce livre audio pourrait plaire à de jeunes lecteurs. On dit souvent que pour les enfants dyslexiques, les livres audio sont une bonne approche de la lecture car ils peuvent profiter de l’histoire avant de s’atteler à la lecture papier mais c’est aussi une solution pour les trajets en voiture pour des enfants qui aiment la lecture mais qui sont malades dans les transports quand ils lisent leurs livres.

 

                   

                                 

  chez Titine ,  Lou et Cryssilda 

« Les outsiders » de Maxime Lainé (Lu par l’auteur)

 

Je ne pensais pas parler de cette lecture audio sur le blog. Je l’ai lu /écouté dans le cadre de la présélection du prix Lire dans le Noir et après avoir complété ma fiche, je me suis dit que j’allais en rester là et puis, comme je n’avais pas de billet « anglais » pour le dernier jour du mois anglais, je me suis dit que j’allais en parler quand même 😉

C’est un cas un peu particulier car le CD est fourni avec un livre physique et c’est une adaptation de ce texte et je n’ai pas eu le livre entre les mains (j’ai même cherché à la médiathèque mais ils ne l’avaient pas). De plus, c’est plus un « accompagnement » que l’histoire en soi car c’est lu (par l’auteur, d’après ce que j’ai compris aussi) et presque « slammé » et parfois même chanté. La musique a d’ailleurs une place prépondérante dans le CD audio (au point de perdre un peu la concentration nécessaire pour suivre le texte, pour ma part) et les changements de rythmes dans la lecture (slam, chant, lecture, musique) en font un ovni qui est peut-être un très bel accompagnement à un support visuel mais qui m’a complètement perdue en lecture audio seule. 

J’ai eu beaucoup de mal à me concentrer sur l’histoire et je l’ai trouvée très légère (je ne sais pas dans quelle mesure le texte audio a été raccourci par rapport au texte papier). L’histoire en soi n’est pas inintéressante mais j’ai bien senti qu’il y avait des coupes. J’ai aussi trouvé que la lecture très étrange, très « spectacle », l’a vampirisée.

L’histoire en elle-même raconte la vie d’ouvriers anglais qui se révoltent et qui veulent venir en France pour s’installer à Calais avec leurs machines à faire de la dentelle. Il y a un aspect très historique et pour ma part  très décousu et confus… Tellement confus que je n’en garde que peu de souvenirs!

Voici ce qu’en dit l’éditeur : « Début XIXe, grâce à la mécanisation, l’Angleterre domine le marché de la dentelle. Redevances et droits exorbitants exigés par les détenteurs des brevets des machines industrielles conduisent à la paupérisation d’une main-d’œuvre soumise à l’augmentation des cadences et à l’embargo français sur le coton anglais. Alors que révoltes ouvrières et tentatives d’exportations en contrebande se multiplient, trois artisans de Nottingham vont s’associer. Leur projet : faire sortir en fraude du pays un métier mécanique à tisser la dentelle et s’installer en France. Aventure difficile et d’autant plus dangereuse que le pouvoir anglais condamne irrémédiablement tout fraudeur à la peine de mort. Pour y parvenir, ils vont pouvoir compter sur l’aide d’un marin suédois ainsi que sur celle d’un énigmatique passeur et contrebandier français, tous deux orfèvres dans l’art de tromper la vigilance des douanes. Le succès de leur entreprise bouleversera définitivement la destinée de la ville de Calais. »

Alors je n’ai pas aimé ce CD car pour moi c’est plus une écoute-concept : texte écrit, peut-être illustrations et CD « spectacle » mais ce n’est pas ce que j’attends d’un CD audio. Mais pour ceux qui aiment l’histoire et qui ont le livre sous les yeux, pourquoi pas.

                               

 

  chez Titine ,  Lou et Cryssilda