« Elle » de Hariette Lane

Ce roman raconte l’histoire de deux femmes très différentes : l’une, Nina, est une artiste aisée, aux goûts sûrs, pleine d’une assurance posée, remariée, mère d’une adolescente blasée et l’autre, Emma, est une jeune mère à la maison, débordée par son petit garçon de presque 3 ans et épuisée par sa grossesse mais surtout tirée vers le bas par l’impression que sa vie est mise entre parenthèses (ce personnage est vraiment très réaliste et bien écrit, est-ce du vécu ?)

Les deux femmes n’ont rien en commun mais Nina reconnait Emma qu’elle a connue dans le passé et leur chemin se croisent régulièrement par hasards –ou ce qui semble à Emma des hasards… On se demande où et comment Nina a connu Emma et surtout jusqu’où va aller le rapprochement qu’elle initie.

Au niveau du récit, l’histoire alterne les points de vue de Nina et Emma. Cela a un côté positif : on rentre dans la vie des deux femmes et dans leurs pensées et cela met bien en scène l’expression anglaise « there are two sides to a story » (quel est l’équivalent en français ?) puisque les mêmes événements sont racontés avec la vision de Nina ou d’Emma. Malheureusement, le défaut de cette construction c’est que cela se révèle assez répétitif puisqu’on a parfois une impression de « déjà lu ».

Après un début un peu lent, je suis bien rentrée dans l’histoire avec une réelle envie de savoir ce qui allait se passer entre les deux femmes et quel était le fond du mystère qui entoure leur passé commun. Une tension monte petit à petit et par petites touches on s’attend à un drame.

Malheureusement, je dois avouer que la fin m’a déçue, me laissant une impression de « tout ça pour ça ». Avec du recul, en y repensant en écrivant mon billet, je me rends compte aussi que cette histoire montre que parfois des petits riens du passé peuvent engendrer des récriminations telles qu’elles se cristallisent pour devenir des drames… Mais je pense que dans ce roman, il y a trop de contraste entre la montée de la situation et la révélation…

Une lecture pas déplaisante mais pas essentielle.

Ariane a plus aimé que moi!

 par Mrs B. Merci!

 chez Titine

« pronom personnel sujet »

9 commentaires sur « « Elle » de Hariette Lane »

  1. Je n’ai pas eu du tout le même ressenti que toi sur ce roman. J’ai au contraire beaucoup aimé l’alternance des points de vue entre les deux personnages et voir la même situation à travers leurs regards. Et la fin m’a glacée. Car si elle reste ouverte il n’y a que deux possibilités et l’une d’elles est terrifiante. C’est vrai que j’ai été surprise en découvrant l’évènement ayant déclenché la rancœur de Nina. Même si finalement il y a une certaine logique, car pour qu’Emma ait totalement oublié Nina il fallait que cela soit insignifiant, quelque chose dont elle n’ait même pas eu conscience.

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :