« Petit escargot, porte sur son dos, sa maisonnette »… Ou comment j’ai fait du camping en camion!

Cet été j’ai fait du camping de façon un peu inhabituelle… Je ne suis pas du tout adepte du camping, d’ailleurs avant cet été, je n’avais campé, en tente, que 4 fois dans ma vie! Cet hiver, L’Homme a commencé à parler de louer un camion aménagé, il m’a même montré des photos et des vidéos, mais personnellement, le mot « camion » associé au mot « camping » ne me faisait pas rêver… Le hasard a voulu que dernièrement  mon petit frère achète d’occasion le fameux Volkswagen California dont me parlait L’Homme et nous propose de l’emprunter quelque jours cet été. Alors on s’est lancés dans « l’aventure » pour 5 jours 😉

Cet article pourrait être sponsorisé par Volkswagen (mais il ne l’est malheureusement pas 😉 car moi, l’anti-camping de base, je suis assez enthousiaste !

 

D’abord, comme le camion appartenait à mon frère, L’Homme a préféré me laisser prendre les risques 😉 et c’est donc moi qui ai conduit tout le temps. Il est hyper maniable et se conduit comme une (grosse) voiture, j’ai même fait des manœuvres et tout ça ! Au niveau de l’installation à l’intérieur, il y une gazinière, un frigidaire et un évier et des placards ainsi qu’une petite table amovible. Les sièges avant se retournent (on n’a retourné que celui du passager) pour manger tous ensemble et les sièges arrières se transforment en couchette assez confortables (bon, pas forcément assez pour moi qui dors très mal mais L’Homme a bien dormi, lui). Le toit se lève pour faire un soufflet, quand personne ne dort dedans, on peut aussi soulever le plafond et se tenir debout et sinon, cela devient une couchette (Bastien a trouvé le matelas un peu dur mais une fois qu’on lui a mis sa couette comme matelas supplémentaire, il a été très bien. Mon frère y a fait dormir ses deux enfants de 7 ans et demi et 4 ans et parfois a dormi en haut avec un des petits. Toutes ces manipulations sont hyper faciles à faire, c’est même moi qui m’en suis chargée ! Il faut juste être organisé et voyager léger (mais ce n’est pas pire qu’en camping « normal »).

 

 

Et le camping dans tout ça ? Ce que je déteste dans le camping c’est la promiscuité et l’hygiène. Les fêtes avec Patrick Sébastien  à fond et les chorées du club : très peu pour moi ! Et l’idée de voir tous mes voisins traverser le camping en pyjama avec le PQ sous le bras c’est au-delà de mes forces… Alors nous avons d’abord dormi une nuit dans un camping 2 étoiles à Royan, assez sommaire, mais c’était uniquement pour dormir et repartir le lendemain. Puis ensuite, nous avons passé trois nuits au camping municipal 4 étoiles de Pauillac (pour environ 20 € la nuit) et j’ai trouvé LE genre de camping qu’il me faut ! Chaque espace de camping est séparé par des haies, c’est un tout petit camping donc il y a assez peu de gens et c’était impossible pour Bastien de se perdre, il y a une petite air de jeux à portée du regard, des vaches dans le champs d’à côté pour voisines et des sanitaires tout proches de tout le monde et absolument nickels (nettoyés au moins deux fois par jour) avec le PQ fourni ! Nos étions au milieu de la nature, au calme, Bastien s’est fait des copines sur l’air de jeux. Tout le monde était content !

 

Alors je n’en suis pas au point d’emprunter de l’argent pour en acheter un mais c’était une expérience vraiment sympa que je referai peut-être ! Merci  encore mille fois Fanfan et Steph de nous avoir confié votre trésor avant même d’avoir vraiment pu l’utiliser 😉

 

Maintenant, je vais profiter de ce billet pour vous donner quelques adresses qui nous ont bien plu en chemin (cliquez sur les noms pour en savoir plus) : 

Sur l’île d’Oléron où nous avons passé la journée, nous avons adoré la visite du site ostréicole de Fort-Royer. Une visite riche et passionnante et à la fin, nous avons pu acheter une assiette d’huîtres et on nous a offert un verre de vin !

A Pauillac, nous avons fait la visite du Château Pontet Canet, un vignoble bio et biodynamique, une visite passionnante (et gratuite) avec la dégustation d’un verre de vin à la fin.

Toujours à Pauillac, nous avons découvert un petit restaurant très sympathique, pas cher et original : cuisine latine et uruguayenne « Montevideo resto »

A Bordeaux, nous avons évidemment passé un long moment sur le miroir d’eau pour le plus grand plaisir de Bastien et nous sommes tombés par hasard sur une sandwicherie très bonne et sympa : Plan B

A Soulac, nous avons trouvé un restaurant vietnamien très bon aussi (pour moi, le meilleur riz cantonnais mangé depuis…toujours !) : Chez Tam.

Et enfin, à La Rochelle, Bastien et L’Homme vous conseillent l’Aquarium qu’ils ont tous les deux beaucoup aimé.

Vous vous demandez peut-être pourquoi je ne suis pas allée le visiter avec eux ? Et bien, figurez vous que j’avais mieux à faire ! Je rencontrais ENFIN  Saxaoul pour la première fois. Nous nous fréquentons sur les blogs et sur Facebook depuis des années, nous aurions pu nous voir à La Rochelle quand nous y étions en vacances en même temps, mais ça ne s’est jamais produit, nous avons failli nous rencontrer quand nous étions en même temps à Porto… Alors, il était temps ! Et je suis ravie, c’était comme retrouver une vieille copine que je n’avais pas vue depuis longtemps plutôt que de rencontrer une nouvelle personne. Nous avons parlé de tout et de rien et on est d’accord pour dire que c’était trop court ! J’ai été gâtée en plus 😉 J’espère qu’on se reverra bientôt et plus longtemps 😉

 

17 commentaires sur « « Petit escargot, porte sur son dos, sa maisonnette »… Ou comment j’ai fait du camping en camion! »

  1. Est-ce que comme Petit Escargot tu sors ta tête quand il pleut ? ^.^
    Contrairement à toi je suis une adepte du camping, je partais en caravane tous les ans pendant mon enfance, en passant par les camps itinérants d’ados et le camping-car avec oncle et tante. J’adore ça. Mais il ne faut pas cantonner le camping à Patrick Sebastien et au film avec le guignol -comment s’appelle t-il déjà ?- le gars aux yeux bleus que je déteste. bref. Mais j’ai du mal aussi avec les sanitaires communs, c’est l’un des seuls trucs que je déteste, avec les insectes ^.^
    La Rochelle, l’île d’Oléron => ♥ Tes photos me rendent nostalgique, voilà de supers vacances et une chouette rencontre !

    J'aime

  2. Je sais bien que le camping ce n’est pas que ça (heureusement mais
    c’est ce qui me fait peur, car il faut reconnaître que ça existe (et
    l’horrible film Camping a « popularisé » cette image là Mais là, le style
    de camping qu’on a choisi m’a plu et j’ai aimé être itinérante. Je suis
    ravie de te rappeler des souvenirs (un lieu de pèlerinage, peut-être?

    J'aime

  3. Tu donnes envie pour ce véhicule… bon nous trop nombreux pour un van comme ça mais ça à l’air vraiment sympas.
    Moi le camping pour l’instant j’aime pas trop car c’est loin d’être reposant pour moi, je suis plus fatiguée en partant qu’en arrivant…..je préfère en club style « Marmara ou club med » où là je n’ai pas à cuisiner, faire les courses, le ménage etc..pour 8 personnes…..lol

    J'aime

  4. Alors là.. j’avais les mêmes a priori sur le camping et voilà que Mr voulait un camping car ..nous avions donc investi dans un « camion » (question de coût) …et même chose, j’avais aimé le camion, le camping et depuis nous continuons .. super et devine quoi , je conduis aussi !! (non sans blague, je te promets que c’est vrai)

    J'aime

  5. On campe depuis des années et on adore cela. On a une grande tente avec deux chambres. Je pense que beaucoup de personnes ont des a priori sur les campings : style la fête de la tong tous les soirs ou élection de miss camping Je pars toujours avec les campings Flowers Camping. On a des emplacements de 80 à 100 mètres carrés. Les sanitaires sont propres et surtout les animations n’ont lieu qu’un ou deux soirs par semaine. J’ai envie de dire que le pire dans le camping, ce sont ceux qui ne campent jamais ou quasiment jamais et qui n’ont pas un comportement civique. Au camping les gens chuchotent ou ne parlent pas fort, passent la raclette après leur douche….Là cette année on a eu deux familles successives en face de nous qui louaient une tente que le camping mettait en location. C’était infernal. Les enfants (et pas des petits) parlaient super fort tout le temps. A aucun moment ils n’ont percuté qu’ils n’entendaient qu’eux-mêmes alors que les autres autour d’eux étaient silencieux….
    J’ai déjà voulu louer dans un camping dans le sud de la France mais quand j’ai vu que l’emplacement faisait 20 mètres carrés, j’ai fui. Penser aussi à l’ombre. Là on a vu à côté de nous un camping 2 étoiles quasiment sans arbre, j’imagine l’horreur.
    Ravie que tu aies pu goûter aux joies du camping Expérience à renouveler.

    J'aime

  6. Il ne faut pas que tu regardes le film Camping avec Frank Dubosc sinon tu n’y retourneras jamais ! Ravie de t’avoir rencontrée moi aussi. J’ai l’impression que le contre-jour est encore plus important sur cette photo là mais ça me va bien !

    J'aime

  7. Les vacances c’est aussi ça . Découvrir de nouveaux lieux, de nouveaux modes de vie et rencontrer des gens. Un petit camion comme celui-là ne serait pas pour me déplaire …

    J'aime

  8. Bon évidemment tu ne m’as pas convaincue pour el camping (rien que l’idée de partager mes toilettes et la douche avec des inconnus et loin de mon lit, me bloque totalement).
    Mais je t’ai suivie tout au long de tes périples estivaux et je dis bravo.
    Super ta rencontre avec saxaoul.

    J'aime

  9. Sympa les vacances!!!! Moi aussi j’avais ce genre de clichés sur le camping avant d’en faire avec mon chéri, à la fin de nos études par souci d’économie, et plus récemment notamment en Namibie (avec un 4×4 et une tente sur le toit) pour être au plus près de la nature et vivre dans les grands espaces. Nous qui vivons en appartement dans des grandes villes, le camping est finalement une bouffée d’oxygène et de liberté!

    J'aime

  10. et bin je suis comme tout pour le camping…surtout j’ai l’impression d’avoir des fourmis toute la nuit qui me grimpe dessus….c une horreur quoi…bon pour l’hygiene…bin c le camping….mais lala sympa avec ce camion didonc…oui vous etes bien..et belle experience pour le loustic…il a l’air d’aimer…et de chouette visite…mais mais vous avez bien mange en plus….

    J'aime

  11. J’ai eu l’occasion de manier un camping car … et quelle surprise ! plutôt maniable et confortable ! super ces quelques jours pas très loin de ma nouvelle maison … alors si tu passes par la Dordogne fais moi un coucou !

    J'aime

  12. Ca donne envie. Je voulais faire l’Irlande avec un camion comme ça, mais je n’avais pas imaginé embarquer mon fils… du coup ça me fait réfléchir

    J'aime

  13. J’ai pratiqué le camping toute mon enfance et mon adolescence avec mes parents. Petite c’était le paradis, la liberté. Mais en grandissant le paradis est devenu enfer ! Je ne voyais plus que les sanitaires cracras, la gêne de se promener avec sa trousse de toilette ou pire son rouleau à la main, la radio qui hurle de la variété ignoble, les animations ridicules, le bruit, l’absence d’intimité, la promiscuité, les insectes, l’absence de confort… Je crois bien que rien ne pourra me décider à remettre les pieds dans un camping, même 5 étoiles, même en mobil home. Jamais.

    J'aime

  14. Je suis définitivement anti camping ! Et pourtant j’en ai fait plusieurs années quand je faisais des colos avec les enfants des autres ! En grande tente, en petite tente, en camping sauvage, en camping tout petit, tout grand, à coté d’un gymnase tout seul dans la campagne, dans un camping trois étoiles en Toscane avec plage privée… Mais non, décidément, ce n’est pas pour moi. Ta formule pourrait éventuellement me permettre de supporter, mais alors juste supporter. Je n’y prendrais aucun plaisir, et je crois que plus je vieillis, pire c’est ! Et pourtant, j’adore le film, je trouve ça bien qu’il y ait des gens qui s’y plaisent, mais pas moi

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :